Seconde Guerre Mondiale

Rejoins les forces Alliées ou les forces de l'Axes et combat l'adversité dans une vaste guerre pour la domination du monde!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le QG temporaire du général Dietrich Kraiss de la 352e

Aller en bas 
AuteurMessage
Edouard
Leutnant
Leutnant
avatar

Messages : 479
Date d'inscription : 14/10/2007

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Le QG temporaire du général Dietrich Kraiss de la 352e   Jeu 15 Mai - 15:43

La première compagnie d’élite ainsi que le groupe de reconnaissance arrièrent finalement en vue du dépôt de munition # 10. Ce dépôt était situé juste à l’entrée du village répondant au nom de Les Forges.

Ce fut un plaisir de voyager avec vous, Stabsfeldwebel Edouard.
Nous allons faire le plein de munition puis repartir immédiatement après. Nous avons déjà pris assez de retard comme cela.
J’ose espérer que nos routes vont se croiser de nouveau. Il n’existe rien de tel qu’une bonne raclé donnée aux résistants pour cimenter une amitié.


Edouard ne lui avait pas fait part de la découverte de ses hommes, il ne savait donc pas que c’était des américains et non pas des français que son groupe avait abattu. Il l’apprendrait bien assez tôt.

Bonne chance.

Les deux groupes se séparèrent ainsi, à l’entrée du dépôt.
Edouard fit séparer son groupe en deux. Le premier, composé des hommes ayant besoin de soins, partirent avec un Sdkfz vers l’infirmerie. Le deuxième, composé du reste du groupe excepté de Michael, Hans et Edouard partirent à pied en direction des dortoirs. Ils avaient prévu de prendre une bonne douche puis de tenter de prendre un peu de repos.
Les trois derniers hommes prirent le dernier Sdkfz et se rendirent au dépôt. Michael alla voir ceux responsable des munitions pour passer les nouvelles commandes pendant que Hans et Edouard se rendirent devant le commandant pour faire un rapport.


Est-ce que vous croyez qu’ils savent déjà que les américains ont débarquer?
S’ils ne le savent pas déjà, ils vont le savoir bientôt.
*Je me demande pourquoi le général voulait que je vienne jusqu’ici*

On va rester combien de temps?
Sa va dépendre de ce que le commandant va nous dire. Mais le plus longtemps possible, pour qu'on reformer le groupe et que nos camarades puisse se rétablir.


Dernière édition par Edouard le Mer 2 Juil - 18:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Dick Winters
capitaine
capitaine
avatar

Messages : 1121
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 29

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: Administrateur
métier: parachutiste

MessageSujet: Re: Le QG temporaire du général Dietrich Kraiss de la 352e   Sam 17 Mai - 0:09

MJ:


Le General Dietrich Kraiss, qui avait positionné son PC divisionnaire temporaire, ou du moins il l'espérait, dans le village de Les Forges, attendait le Stabsfeldwebel Edouard. Lorsque celui-ci entra, il l'acueillit lui et l'homme qui l'accompagnait.

-General Kraiss: Stabsfeldwebel! Content de vous voir en vie. J'ai appris pour vos hommes et l'embuscade des américains. Ces Yankees on débarqué dans une très grande partie du Cotentin du sud et c'est pas tout, j'ai appris à l'instant que les British ont fait de même sur le secteur nord. De plus il semblerait que les alliées ont décider de débarquer sur notre territoire. Selon les veilleurs des plages, il y aurait des milliers de navires au large. Encore n'importe quoi. Probablement encore de l'aide pour les résistants français et une nouvelle opération comme en 1942 à Dieppe. Bref, une opération qui sera repoussé aussi facilement.

L'homme venait d'allumer une pipe en bois qu'il avait tout juste sortie d'une poche de sa veste. Il regardait maintenant le Stabsfeldwebel Edouard attendant son rapport.

-General Kraiss: Alors, faites-moi donc ce rapport Stabsfeldwebel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wwii.forum-actif.net
Edouard
Leutnant
Leutnant
avatar

Messages : 479
Date d'inscription : 14/10/2007

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: Le QG temporaire du général Dietrich Kraiss de la 352e   Sam 17 Mai - 17:56

En apprenant que les américains ainsi que les britannique avait débarqué en force sur toutes les plages du secteur, Edouard eu un élan de fierté : il avait prédit ça! En même temps, l’arrivé de ces hommes signifiait qu’il y aurait à nouveau des vrais combats, du moins le temps qu’on les repousse.

La garnison le long de la route entre Saint-Sauveur et Sainte-Mère a été entièrement détruite, quand nous somme arrivé devant, elle était la proie des flammes et il n’avait personne de vivant autour. La même chose a du arrivé à la batterie anti-aérienne du coin, puisqu’on ne l’a jamais aperçu.
Sur le chemin de terre reliant les deux villes, nous sommes tombés dans une embuscade. Il y avait une dizaine d’américain dans une ferme, et un peu plus tard un groupe de résistant est intervenu à partir de l’autre coté de la route.
La compagnie d'éclaireur est venu nous donner un coup de main au moment même ou les résistants sortaient.
Quelques minutes plus tard, un groupe de 4 panzer est venu nous rejoindre, venant de Saint-Sauveur et un Tiger est venu en provenance de Sainte-Mère. Ils sont reparti dès que les résistants se sont enfui.
Durant les affrontements, nous avons perdu 5 hommes, 1 un qui n’a toujours pas repris connaissance, et 4 blessés légers. Nous avons retrouvé 7 cadavres américains ainsi que ceux d’une quinzaine de résistants. Un de mes hommes a aperçu un groupe d’une dizaine d’américain s’enfuir à travers la forêt, mais le temps qu’il nous avertisse, ils avaient déjà trop d’avance. J’ai préféré faire venir mes hommes ici. Surtout que vous m'aviez demandé de me présenter ici le plus rapidement possible

Pour finir, il nous faudra un nouveau médecin avant de pouvoir repartir d’ici, nous avons perdu le notre ainsi que l’apprenti dans l’affrontement.


Edouard avait fait son rapport d'un coup, d'un ton professionnel. Après quelques instants de silence, il poursuivi avec une question.

Puis-je savoir pour quelle raison désiriez-vous que l'on vienne directement ici au lieu d'aller preter main forte a la garnison de Sainte-Mère-Église, qui sera surement la cible d'une attaque?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Dick Winters
capitaine
capitaine
avatar

Messages : 1121
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 29

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: Administrateur
métier: parachutiste

MessageSujet: Re: Le QG temporaire du général Dietrich Kraiss de la 352e   Lun 19 Mai - 0:12

MJ:


Le General Kraiss écouta le rapport du Stabsfeldwebel attentivement analysant rapidement les informations et prenant des notes sur un document. Quand le rapport fut fini et que la question fut posé, le General commença une réponse.

-General Kraiss: Eh bien Stabsfeldwebel. La raison en est bien simple, la division n'a jamais put rallier Saint-Mère-Église. Une partie est rester à l'ancien QG tandis qu'une autre à rallié ce dépôt de munition au lieu de la ville. Et...

Le téléphone sonna à cet instant précis. L'officier un peu suppris et déconcerté d'être dérangé répondit après deux coups de sonnerie.

Il discuta rapidement, écoutant attentivement les réponses et le rapport s'en suivant, puis il raccrocha et se tourna vers le Stabsfeldwebel.


-General Kraiss: Je viens d'apprendre une mauvaise nouvelle. Saint-Mère-Église est tombé il y a quelques heures aux mains de parachutistes américains. Il semblerait qu'ils appartiennent à la 82nd, mais ça reste à confirmer. Donc c'est une bonne chose que vous n'y êtes pas aller et une moins bonne qu'une grande partie de la division ne se soit pas rendu à destination...

Il s'égara dans ses pensé pendant deux minutes. Il revint à la réalité quand il entendit le deuxième homme bouger et se reprit rapidement.

-General Kraiss: Ah oui... votre question. Et bien, pour être direct...

Le General se leva, ouvrit un tiroir du bureau ou il était assit, en sorti un petit coffret et vint se placer devant le Stabsfeldwebel Edouard.

-General Kraiss: Pour votre comportement et pour votre dernière action en se premier jour de l'assaut des américains en France, le Fürher vous honor du grade de Leutnant.

Le General ouvrit alors le coffret. À l'intérieur se trouvait les deux insignes représentant le nouveaux grade de l'officier.

-General Kraiss: Mes félicitations Leutnant Edouard!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wwii.forum-actif.net
Edouard
Leutnant
Leutnant
avatar

Messages : 479
Date d'inscription : 14/10/2007

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: Le QG temporaire du général Dietrich Kraiss de la 352e   Lun 19 Mai - 10:19

Pour la première fois depuis des années, Edouard fut bouche-bée. Lui, lieutenant, c’est bien la dernière chose à laquelle il s’attendait. Il se repris rapidement en main
… Le Fürher … c’est trop d’honneur
*Comme s’il ne voulait pas ma peau.
Enfin, c’est vrai qu’Hans est derrière moi. Heureusement que le général a eu l’intelligence de faire cette promotion de manière officielle.*
Donnez moi n’importe quelle mission, je l’accomplirai en l’honneur du 3e Reich.


Puis, se tournant vers Hans, le tout nouveau Leutnant dit :
Allez dont voir les hommes et prendre un peu de repos Hans. Il se pourrait que nous ayons a repartir plus rapidement que nous l’avions prévu.
Bien Stabs… pardon. Bien Leutnant! Dit-il avec le salut réglementaire et un sourire

Une fois que Hans fut sorti, Edouard se retourna vers le général


J’aimerais, avec votre accord, accorder deux promotions a des hommes de la compagnie.
En premier, à Hans, pour son sang-froid et son sens de commandement qu’il a fait preuve lorsque j’étais occupé, j’aimerais le nommer Obergefreiter. [HRP : Il était Gefreiter avant le début de l’affrontement]
Et une autre à Nikolas, pour l’initiative dont il a fait preuve tout au long du combat, et du courage aussi, parce qu’il allait affronter à lui seul 10 américains. J’aimerais le nommer Gefreiter.


Puis, avec un visage beaucoup plus grave, il ajouta

Mais, sauf votre respect, la chute de Sainte-Mère-Église me fait peur. Les américains doivent avoir une grande confiance en leur attaque pour oser ainsi abandonner la 82nd, si c’était bien elle, et tous les autres parachutistes tombés cette nuit, au cœur de nos forces. Si ce n'est pas déjà le cas, ils vont surement tenter d'enveler le plus de batteries cotières possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Dick Winters
capitaine
capitaine
avatar

Messages : 1121
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 29

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: Administrateur
métier: parachutiste

MessageSujet: Re: Le QG temporaire du général Dietrich Kraiss de la 352e   Ven 30 Mai - 11:50

MJ:


Le General Kraiss écouta les demandes du Leutnant avec un signe approbateur tout au long de ce que disait Edouard. Une fois que Edouard eu fini, le General Kraiss chercha dans un coffre posé sur une table à l'arrière du bureau où il se tenait depuis un moment. Quand il eu enfin trouvé, il se retourna avec un sourir et quelque chose contenu dans deux petit coffret.

-General Kraiss: Eh bien mon cher, c'est avec plaisir que j'apprends que vos hommes honorent votre compagnie. Voici donc les insignes pour vos deux hommes.

L'officier tendit alors les deux coffrets à Edouard. Ill se retourna alors pour chercher quelques instants dans un classeur. Et quand il eu trouvé, il sorti un grand dossier qu'il posa devant les deux hommes sur le bureau.

-General Kraiss: D'après ce que vous m'avez appris, vos avez eu quelques pertes. J'ai donc ici un nombre de candidats qui ont fait leur demande ou qui ont les qualités des hommes qui se trouve déjà dans votre compagnie et de d'autres qui n'y sont pas. Je vous laisse donc le soin de choisir vos hommes pour remplacer vos pertes. La majorité de ses hommes ont réussi à atteindre le dépôt, vous pourrez donc les changer d'affectation vous-même. De plus, je vous accorde le droit d'avoir un effectif de 10 hommes suplémentaires à votre effectif de base, ce qui vous ferait 26 hommes si vous le désirez. Le tout repose entre vos mains.

Le General indiqua le dossier posé sur le bureau. Le téléphone sonna alors. Et le General décrocha. S'en suivit une série d'injures et des ordres. Puis l'officier raccrocha.

-General Kraiss: Eh bien, je viens d'apprendre que nous avons perdu le contact avec toutes les batteries côtières du Cotentin. Les parachutistes et les résistants ont apparament couper nos communications avec la côte. Je vous prirais de rapidement vous rendre à la batterie se trouvant au Manoir de Brécourt. Si nécessaire un nouveau Half-Track est disponible au dépôt. J'ignore seulement son armement. Je vous laisse partir maintenant si vous voulez arriver rapidement sur les lieux. Soit vous la défenderez soit vous nous rendrez compte de sa situation. Bonne chance Leutnant! S'il y a quoi que ce soit vous pourrez toujours me contacter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wwii.forum-actif.net
Edouard
Leutnant
Leutnant
avatar

Messages : 479
Date d'inscription : 14/10/2007

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: Le QG temporaire du général Dietrich Kraiss de la 352e   Mer 4 Juin - 19:00

Edouard remercia son commandant pour les dossiers et les deux promotions, promis que la batterie donnerait des nouvelles très bientôt, puis salua et sorti. Il se rendit ensuite à la cafétéria, où il espérait voir Hans, ou un autre homme de la compagnie. Lors qu’il rentra, l’odeur de la soupe lui rappela qu’il n’avait rien mangé depuis la veille, et que le soleil se levait dans la prochaine heure. Il alla donc, avant tout, se chercher quelque chose à manger, et ensuite seulement il regarda la salle. Il trouva Hans attablé avec Jens et Tomas, tous avec une triste mine, perdu dans leurs souvenirs des camarades tombés un peu plus tôt. Il se joignit à eux, rejoignant leur silence pendant quelques instants.
Je sais que je ne devrais pas, mais je ne peux pas m’empêcher d’être heureux que Karl s’en soit sorti. Je ne sais pas ce que j’aurais fait sans lui. dit Jens, les dents serrées
Je te comprends. Ces foutus français nous attendais de pied ferme! Aussi vrai que je m’appelle Tomas, ils vont tous le payer, et très cher. Heureusement aussi que vous étiez là, Stabsfeldwebel. Vous avez dû en avoir une bonne dizaine, quand vous étiez dans la forêt.
Justement, messieurs, j’ai de mauvaises nouvelles pour vous. Ce n’est pas juste des français que nous avons affrontés. Les américains tenaient la ferme. C’est d’ailleurs pour sa qu’on a eu autant de blessés. Enfin, je n’en dirai pas plus maintenant. Nous ne pourrons pas rester ici longtemps, une nouvelle mission nous attend. Hans, regrouper tous le monde, trouvez un endroit tranquille, une chambre peut-être, nous avons une nouvelle mission. Quand vous aurez trouvé, venez me chercher, je vais être ici. Jens, vous, je vous charge d’aller à l’infirmerie, allez voir comment nos hommes se portent, et combien d’entre eux peuvent nous accompagnés. Ceux qui peuvent venir devront se trouver dans la même pièce que tous le monde quand je vais arrivé. Tomas, restez avec moi, je vais avoir besoin de vous.
Les hommes s’empressèrent d’obéir.
Tenez, lui dit-il en lui remettant les dossiers. Regardez là dedans, et sortez-moi les fiches de ceux qui sont médecins ou apprentis-médecins, et qui sont déjà ici.
Une fois ceci dit, Edouard s’abandonna aux plaisirs d’un repas tiède.
Voilà Stabsfeldwebel, j’en ai trouvé 4.
Merci

Edouard pris le temps d’étudier chacune des 4 feuilles. Il cherchait deux candidat pour compléter son groupe. D’emblé, il en retira un, trop jeune. Des trois qui restaient, deux avait fait la grande guerre et le troisième avait plusieurs mention d’excellence et d’héroïsme à son actif. Étrangement, il avait été rapidement retirer des premières lignes et chacune de ses demande de mutation vers un autre front avait été refusé sans raison. Chacun d’entre eux avait des compétences qui intéressait Edouard, le choix allait être difficile. Mais un détail sur l’une des feuilles lui permit de faire son choix. L’un d’eux, le plus vieux, avait une femme et deux filles qui l’attendait à Berlin.
Tenez Tomas. J’ai besoin que vous alliez me chercher ces deux hommes. Je veux que, dans 20 minutes, vous soyez tous les trois aux véhicules. Prévenez les qu’ils partent en mission et qu’ils doivent apporter tout leur équipement. Qu’ils prennent du stock pour 30 personnes. Vaut mieux en avoir trop qu’en manquer.
À vos ordres Stabsfeldwebel!.
* Je crois bien que sa va être la dernière fois que je vais me faire appeler Stabsfeldwebel. Il va falloir que je m’habitue.*


Dernière édition par Edouard le Jeu 26 Juin - 17:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edouard
Leutnant
Leutnant
avatar

Messages : 479
Date d'inscription : 14/10/2007

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: Le QG temporaire du général Dietrich Kraiss de la 352e   Jeu 26 Juin - 17:38

Après le départ de Tomas, Edouard pris la pile de fiches et commença l’étude de chacune d’entre elle.
Quand Stefan, sur l’ordre de Hans, vient le chercher, il y avait maintenant trois piles devant lui, la première était composé de ceux pas encore lue, la deuxième de ceux refuser, et enfin, la troisième de ceux nouvellement embauchés, bien qu’ils ne le savaient pas encore.


On vous attend Stabsfeldwebel .

Ok. Venez Stefan, on a à parler. il eut un silence le temps qu’ils sortent tous les deux de la cantine J’ai su comment vous vous êtes battu tantôt. Non non, je ne veux pas entendre de justifications. Par votre couardise, vous avez mis en péril la vie de nos camarades. C’est inacceptable, encore plus au sein de cette compagnie. À la fin de la journée, je veux que vous soyez parti de la compagnie. Vous serez réaffecté au corps d’ingénieur. D’ici là, si je vous voie encore une fois caché quelque part alors que l’on a besoin de vous, je n’hésiterai pas une seconde.

Gloup … Bien reçu, Stabsfeldwebel

Bien, c’est maintenant clair entre nous. Tenez, ceci est une liste de soldats qui se trouve actuellement ici. Allez me les chercher. Dans 15 minutes, ils doivent être au dépôt. Je vous suggère d’y aller au pas de course si vous voulez avoir assez de temps.

Bien monsieur. Les hommes vous attendent dans ce bâtiment en face, deuxième étage, première porte à gauche.

Lorsque Edouard rentra dans le bâtiment, il remarqua un miroir au pied de l’escalier. C’est à ce moment là qu’il choisi de sortir la première boite que le général lui avait donner. Les insignes étaient toujours bien en vue, aussi belle que la première fois qu’il les avait vu.

Quand il arriva au deuxième étage, le Stabsfeldwebel Edouard n’existait plus, il existait maintenant le Leutnant Edouard. . En arrivant devant la porte, il eut un petit sourire en imaginant la réaction de ses hommes, puis frappa deux coup et entra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edouard
Leutnant
Leutnant
avatar

Messages : 479
Date d'inscription : 14/10/2007

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: Le QG temporaire du général Dietrich Kraiss de la 352e   Sam 28 Juin - 3:29

10 minutes plus tard, les 8 hommes sortirent de la pièce. Tous les hommes avait répondu présent. Ils se rendirent ensuite en direction des véhicules, où les attendait 12 autres soldats, en rang

Merci Tomas, Stefan. Allez aider Michael à embarquer les munitions. Hans, Nikolas, venez.

Messieurs, Je suis le Leutnant Edouard, aussi connu sous le nom « Der Schütze ». À ma droite, l’ Obergefreiter Hans. À ma gauche, le Gefreiter Nikolas. Vous rencontrerez les autres dans quelques instant. Vous vous demandez surement ce que vous faites ici. C’est parce que vous êtes les meilleurs. Le général avait besoin d’un petit groupe, mobile, et surtout qu’il pouvait envoyé à sa guise ailleurs du gros groupe de l’armée, en sachant qu’ils allaient accomplir leur mission, et il a créer la 1ère compagnie d’élite. Vous faites maintenant parti de ce groupe. Les meilleurs de la 352e.
Nous allons partir en mission. Je ne le cacherai pas, vous l’avez surement remarquer de toute façon, aujourd’hui n’est pas une journée normale. Aujourd’hui, les Ricains sont venus en terre de France pour nous sortir d’ici. Il y a quelques heures, ils ont sauté d’avions et ils sont venu dernière nos lignes. Notre mission sera de les éliminés jusqu’au dernier. Ils organisent des embuscades un peu partout, sautant sur des groupes sans défenses, tentant par tous les moyens imaginable de nous faire peur. Ils ne savent pas qui nous sommes. On ne fait pas peur aux meilleurs! Pour le führer, nous les renvierons au ciel! Herr Hitler


HERR HITLER

Le départ est dans 10 minutes. Profitez-en pour faire connaissance. Rompez. Puis, se tournant vers Hans Tenez, voici les dossiers que je n’ai pas eu le temps de regarder. Passer au travers, et recruter ceux qui vous semblent interessant. Il y a une limite de 6 hommes par contre. Une fois que ce sera fait, rejoignez-nous au Manoir. Prenez votre temps et vous n’êtes pas obliger d’en prendre 6, je préfère avoir 3 pro que 6 lâches avec moi. Un Half-track vous attend ici au dépôt. Je ne sais pas lequel par contre.

Exactement 10 minutes plus tard, deux Sonderkraftfahrzeug 251 quittèrent le dépôt # 10 en direction du Manoir de Brécourt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le QG temporaire du général Dietrich Kraiss de la 352e   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le QG temporaire du général Dietrich Kraiss de la 352e
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [temporaire] Le nouveau design du forum
» (F) PETITE AMIE TEMPORAIRE • une personne
» Demande d’un statut de protection temporaire pour des haitie
» temporaire
» [Validée]FT Kansas auf Elsass

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seconde Guerre Mondiale :: RP :: autre zone de combats :: France-
Sauter vers: