Seconde Guerre Mondiale

Rejoins les forces Alliées ou les forces de l'Axes et combat l'adversité dans une vaste guerre pour la domination du monde!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Opération "Epsom"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tadeuz Wiatrowski
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 29/04/2008
Localisation : Sur Maczuga

Feuille de personnage
pays: Pologne
fonction:
métier: tankiste

MessageSujet: Opération "Epsom"   Mar 10 Juin - 6:41

Bon alors, tout est dans le texte que je vais vous montrez, mais la pemière DB polonaise n'y a pas participer, seul les canadiens et les british y ont été inclus, mais la nous ne sommes pas encore dans l'opération, elel a débuté le 24 juin, la il s'agit de sécuriser deux petites villes, dont une ou il y a une gare.

Opération Epsom

La prise de Caen prenant un sérieux retard par rapport à la date initialement prévue, le général Montgomery veut à présent faire véritablement le "siège" de Caen.

Il décide d'attendre que suffisamment d'unités soient disponibles avant de lancer l'assaut : ainsi, il prévoit d'utiliser au Jour J + 17 (23 juin) les forces commandées par le général Richard O'Connor, soit trois corps d'armée, 60000 hommes, 600 chars et 700 canons.

Cette opération prend le nom de code "Epsom".

Mais le 23 juin, une nouvelle tempête fait rage en Manche et les renforts en vivres, matériels et carburants sont bloqués à bord des navires ou en Angleterre, ne pouvant plus être acheminés par la mer pendant un certain temps à cause du temps exécrable.

Et si les Alliés souffrent de ne plus pouvoir avancer, les Allemands, eux, profitent de cette acalmie sur le front pour placer stratégiquement autour de Caen la 12ème Panzer SS Division appartenant à la 21ème Panzer et à la Panzer Lehr. Au total, cet effectif représente 228 chars, 150 canons de 88 ainsi que des canons divers.

Le dimanche 25 juin 1944, une division blindée et deux brigades blindées indépendantes anglos-canadiennens appartenant au 8ème Corps, composées de près de 60 000 hommes et 600 chars, attaquent à l'Ouest de Caen.

La 49ème Division d’Infanterie britannique West Riding attaque ainsi Fontenay-le-Pesnel, mais dans les environs, la Panzer Lehr ne lache rien, à l'image du village de Rauray, situé au Sud-Ouest de Tilly, qui est fermement défendu par le 1er Corps Blindé SS et où de durs combats s'engagent pour le contrôle de cette localité.


Les adversaires des britanniques, les fanatiques Jeunesses Hitlériennes, se battent jusqu'à la mort. Les pertes sont élevées des deux côtés du front.

Le lendemain, la 15ème Division d'Infanterie Ecossaise, épaulée par des chars Churchill de la 31ème Brigade Blindée britannique passe également à l'attaque. Saint-Manvieux-Norrey, situé à proximité de Carpiquet et de son précieux aéroport, est libéré par la 44ème Lowland Brigade écossaise après de furieux combats qui se terminent parfois au corps à corps.


Le général allemand Rommel, qui comprend l'importance stratégique du village de Cheux, situé à un carrefour de plusieurs autres villages, ordonne à divers troupes SS de quitter la région de Saint-Lô pour porter secours aux soldats de la Hitlerjugend, submergés par l'infanterie écossaise. Mais la supériorité aérienne alliée est telle qu'aucun vaste mouvement allemand n'est possible en journée, sous peine d'être impitoyablement bombardé.

Le 8ème Corps britannique doit à tout prix s'emparer de la cote 112, une hauteur qui domine une large partie de la région de l'Odon. Mais cette position stratégique est fermement défendue par les Allemands qui refusent d'abandonner le point clé de la région. Les premiers assauts britanniques se soldent par des échecs et rapidement, les navires alliés interviennent pour soutenir les troupes du 8ème Corps en bombardant la cote 112. Les Ecossais reprennent leur marche, appuyés par l'artillerie navale et tente de percer les défenses allemandes.

Le 27 juin, la 49ème Division d'Infanterie britannique, après de durs combats, parvient à libérer le village de Raurey. La 15ème Division d'Infanterie écossaise, après avoir sécurisé le village de Cheux, souhaite poursuivre sa fulgurante progression et se dirige vers les ponts sur l'Odon, objectifs majeurs de l'Opération Epsom. Mais elle est ralentie par les défenseurs de la Panzer Lehr qui refusent de perdre plus de terrain. Les pertes alliées sont très importantes.

Des éléments avancés de la 15ème Division d'Infanterie écossaise parviennent toutefois à établir une tête de pont sur la rive droite de l'Odon, atteinte au niveau du pont de Tourmanville. D'autres éléments de cette division, ainsi que la 11ème Division Blindée, traversent le pont et attaquent le point stratégique de la cote 112.

Au soir du 27 juin, les Ecossais ont percé le front allemand sur près de 10 kilomètres de profondeur, une performance impressionnante mais qui n'atteint pas les espérances de Montgomery, qui, depuis son quartier général à Blay, est inquiété par les rapports catastrophiques des pertes britanniques depuis le début de l'Opération Epsom.

Le 28 juin, les généraux Rommel et von Rundstedt sont en Allemagne, ayant été convoqués par Hitler pour discuter de la situation actuelle en Normandie. Leur remplaçant, le général Dollman, voit se resserer l'étau autour de l'importante cote 112. Il lance ses dernières forces dans l'attaque. En effet, la 11ème Division Blindée se dirige vers la cote 112 en libérant les carrefours importants le long de la rivière Orne.

Le 2ème Bataillon des Argylls et Sutherlands Highlanders de la 15ème Division d'Infanterie écossaise libèrent le village de Gravus sur la rive droite de la rivière Odon et capturent ses deux ponts, tandis que le 23ème Hussars libère la localité de Baron-sur-Odon, directement au Nord-Ouest de Gravus, qui se situe sur la route vers la cote 112, qui est atteinte par la 8ème Riffle Brigade et les chars du 3ème RTR en début d'après-midi.


Le S.S. Obergruppenführer Hausser, commandant la 2ème S.S. Panzerkorps, composée des 9ème et 10ème S.S. Panzerdivisions arrive le 23 juin en Normandie, après un long voyage à travers l'Europe débuté depuis la Pologne le 12 juin. Quant à la 1ère S.S. Panzerdivision, elle a quitté la Belgique, et atteint la Normandie le 18 juin au Sud de Caumont. La 2ème Panzerdivision, commandée par von Luttwitz, elle est depuis le 18 juin engagée vers Villiers-Bocage.

Les mouvements allemands sont fortements ralentis voire stoppés par l'aviation alliée qui détruit tout sur son passage. Les troupes doivent circuler de nuit pour éviter l'annéantissement avant même de pouvoir engager le combat.

Ainsi, les forces allemandes se voient terriblement handicapées face à l'ennemi : toutes les réserves de blindés ont été engagées, y compris le fameux 2ème S.S. Panzerkorps du S.S. Obergruppenführer Hausser, qui tente le 1er juillet 1944 de bousculer le front britannique sur l'Odon sans y parvenir.


Le 1er juillet, alors que l'opération Epsom est stoppée, Caen n'est toujours pas tombée. Cette offensive a attirée autour de la ville de très nombreux blindés allemands (appartenant au 2ème S.S. Panzerkorps (9ème et 10ème S.S. Panzerdivisions) de Pologne et à la 1ère S.S. Panzerdivision venue de Belgique) qui n'ont pas pu percer par la suite entre Bayeux et Arromanches, comme le voulait Hitler.

Ce dernier refuse d'abandonner la capitale du Calvados et remplace la plupart de ses généraux à la tête des unités défendant le secteur environnant Caen : von Kluge va remplacer von Rundstedt, limogé après avoir proposé de faire la paix avec les Alliés. Rommel reste toujours à la tête du groupe d'armée B mais Eberbach remplace Geyr von Schweppenburg blessé.

La ville de Caen se retrouve encerclée au Nord (et notamment par les parachutistes britanniques de la 6ème division aéroportée en position depuis le Jour J) et à l'Ouest par les positions tenues par les Anglo-Canadiens sur l'Odon.

La situation devient extrêmement tragique pour les défenseurs allemands qui doivent supporter un bombardement le 7 juillet au soir, par les forces stratégiques composées d'appareils types Lancaster et Halifax du général Harris. 2500 tonnes de bombes sont largués au Nord de Caen, sur les faubourgs.

La 3ème division canadienne et la 3ème division britannique occupent au Jour J + 32 (8 juillet 1944) la partie Nord de Caen tandis que la 12ème S.S. Panzerdivision et la 272ème division se replient vers le Sud de l'Orne.

voila Wink

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
larkinstong lens
Oberschütze
Oberschütze
avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 03/05/2008
Age : 23
Localisation : france

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: infanterie

MessageSujet: Re: Opération "Epsom"   Mar 10 Juin - 7:31

Lu,

merci beaucoup, quelles connaissances! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alfred Kalb
Unteroffizier
Unteroffizier
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 08/06/2008

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: infanterie

MessageSujet: Re: Opération "Epsom"   Mar 10 Juin - 11:37

ok,merci pour les renseignements,mais en fait ce que l'on viens de commencer,ca n'a pas énormément de rapport,ormis les faits que c'est dans les mêmes provinces et que les combattants sont Alliés vs Axe. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolaï Plentisky
Mladchiye Sierjant
Mladchiye Sierjant
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 13/05/2008
Age : 22

Feuille de personnage
pays: Russie
fonction:
métier: infanterie

MessageSujet: Re: Opération "Epsom"   Mar 10 Juin - 11:37

Je peut participer a la mission vue que je suis tankiste?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Dick Winters
capitaine
capitaine
avatar

Messages : 1121
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 28

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: Administrateur
métier: parachutiste

MessageSujet: Re: Opération "Epsom"   Mar 10 Juin - 11:59

Pas vraiment Norman puisque c'est sur le secteur Britannique et que d'ailleurs tu es en RP sur Omaha déjà... Désoler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wwii.forum-actif.net
Nicolaï Plentisky
Mladchiye Sierjant
Mladchiye Sierjant
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 13/05/2008
Age : 22

Feuille de personnage
pays: Russie
fonction:
métier: infanterie

MessageSujet: Re: Opération "Epsom"   Mer 11 Juin - 4:34

Au bas temp puis^^

Ps:c'est qui,qui va remplacer Edouar pour continuer Omaha Beach avec moi????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolaï Plentisky
Mladchiye Sierjant
Mladchiye Sierjant
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 13/05/2008
Age : 22

Feuille de personnage
pays: Russie
fonction:
métier: infanterie

MessageSujet: Re: Opération "Epsom"   Mer 11 Juin - 4:34

Norman Delaney a écrit:
Au bas temp puis^^

Ps:c'est qui,qui va remplacer Edouard pour continuer Omaha Beach avec moi????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Dick Winters
capitaine
capitaine
avatar

Messages : 1121
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 28

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: Administrateur
métier: parachutiste

MessageSujet: Re: Opération "Epsom"   Mer 11 Juin - 23:01

Je vais essayer de le faire... Je vais faire quelques recherches sur le sujets pour être bien sûr de mes informations et je posterai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wwii.forum-actif.net
Hans Doman
Major
Major
avatar

Messages : 557
Date d'inscription : 23/02/2008
Age : 26

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction: MJ
métier: tankiste

MessageSujet: Re: Opération "Epsom"   Jeu 12 Juin - 8:27

Je pense rallier les autres sur Epsom , Norman pourrait aussi venir si il trouve une combine pour etre comme blesser , patienter comme convalescence et venir en renfort a Epsom .
De mon coté , j'arrive !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alfred Kalb
Unteroffizier
Unteroffizier
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 08/06/2008

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: infanterie

MessageSujet: Re: Opération "Epsom"   Jeu 12 Juin - 13:36

OUAIIIIS!!!
V'la la meilleur caval'rie! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Opération "Epsom"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Opération "Epsom"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ["programation"] récupération var. pour traitement
» SGU "Air" 1x01-02-03 [SPOILERS!]
» Haiti: Liberté, "aide" et corruption
» Petit cuvier pour deux - Cuvier "Sud"
» Les "toulousains" et les EC en Allemagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seconde Guerre Mondiale :: Hors RP :: Commentaires, remarques, questions?? C'est ici.-
Sauter vers: