Seconde Guerre Mondiale

Rejoins les forces Alliées ou les forces de l'Axes et combat l'adversité dans une vaste guerre pour la domination du monde!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 aller vers l'enfer

Aller en bas 
AuteurMessage
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: aller vers l'enfer   Dim 26 Oct - 13:00

Le 8 juin 1944. 9h35. 2km a l'est de Gold Beach.


- McGregor, ou est McGregor?

La voix du lieutenant Terrence réveillait lentement les britanniques postés dans le village désormais vide de civils. Mc Gregor lui était posté dans une grange a la sortie, pour surveiller, de fait il dormais plus qu'autre chose les 2 dernier jours l'ayant remit dans le rythme de la guerre. Il s'éveilla lui aussi a la voix du lieutenant, un bleu d'après sa définition puisque c'était ses premiers combats.

- Ouais Ouais j'suis là!

Le lieutenant entre comme une furie dans la grange.

- Le capitaine veut te voir!

McGregor ne put s'empêcher de sourire:

- Ouais!

- Bah tu y vas alors!

Oui un bleu pas de doutes sinon il saurait que le capitaine Price se déplacait toujours en tête.

- Y vous aurait pas demandé de me trouver plutôt lieutenant?

- Si! et c'est MON lieutenant sergent!

McGregor n'aimait pas vraiment ce type d'officier: toujours a déléguer plutôt qu'a faire le boulot soi-même. Price a ce niveau faisait état d'une grande exception. A son arrivé en Afrique il avait échangé sa Thompson avec un soldat pour un Enfield. Et d'après ce qu'il en savait il avait fait pareil avec sa Sten. Il s'adressa au lieut' avec sa grande gueule devenue légendaire dans la 7ème DB:

- Bah voilà, allez lui dire ou je suis et il viendra me voir. Allez ouste Lieutenant!

Le lieutenant se résolu a quitter l'abri énervé et non sans avoir promis un rapport a McGregor, qui a ce sujet ne s'en faisait pas plus que ça. Moins de 10mn après Price entre dans l'abri improvisé, un grand sourire au lèvres suivi de tout un groupe de bleu avec des
armes lourdes.

- McGregor z'etes relevé. Venez avec vos gars.

McGregor, sortit de la grange avec ses 4 gars au fesses.

- Alors on va ou m'sieur?

- Vous allez vers Bayeux pour retrouver les gars de l'airborne qui se sont paumé.

- Putain pourquoi faut qu'on aille les materner. Enfin vous voulez autre chose sinon vous auriez dit au lieut' de me filer la mission en
personne. J'me trompe?

Price eut un faible sourire, c'était ce capitaine qui lui avait demandé un fusil a lunette, et lui qui l'avait protégé lorsqu'il était dans l'illégalité en Afrique a cause de son age. Les 2 hommes était d'ailleurs arrivé en même temps en Afrique. Et apparament celui-ci l'étonnait encore.

- Non aucune erreur, quand vous aurez fini avec ça faudra que vous me dénichiez un bazooka ou deux chez les amerloques.

- Ouais j'vous trouverais ça sans trop de problème.

- Ok choisissez vos gars et allez-y, on vous suit de village en village.

- Bah je vais prendre, Spencer, Clifton et Budder pour les fusiliers, et trouvez moi Carrington sur thompson et me faudrait un BREN. Mais
je sèche sur le type a prendre. On part dans une heure ça vous va?

- Aucun problème, pour le Bren je vais vous filez Hector Palmer, c'est un bleu mais un volontaire quand même.

McGregor, retourna se trouver un coin ou se pauser avant le départ, il ne pensait pas que cette opération se justifiait vraiment, après tout des dizaines de soldats de l'airborne s'était paumé alors pourquoi Bayeux? Il faudrait absolument qu'il tire ça au clair.


2h plus tard

La petite troupe s'était mise en route depuis déjà un petit moment, et ils arrivaient en vue du premier village, enfin 4 maison mais qui au vu du half-track allemand n'était pas du territoire ami. le groupe s'allongea dans un champ un peu surélevé afin d'en savoir plus. McGregor examina le paysage dans sa lunette, les choses n'étaient pas réjouissante:

- Je vois une bonne vingtaine d'homme, mais y'en a plus, y'a aussi 2 MG42 dans des fenêtre, sans doute plus aussi, 3 officiers et au moins 2
half-track. Peut-être un blindé aussi. Préviens Price avec la radio Clifton, demande lui un spit' ou deux pour du soutien.

- On attaque pas?

La question venait du bleu évidement, parce qu'il avait un BREN il devait penser être invincible. Mais il ne pouvait pas prendre le village a 5 même en étant très tactique. Il pouvait mettre le bordel en buttant tout les officiers mais pas prendre le village sans appui. Budder lui renvoya
la réponse de manière expéditive en espérant sans doute que le jeune bleu comprenne.

- Ouais vas y j't'en prie mais je viens pas a tes funérailles ducon, t'as entendu le sergent, y sont un bon peloton mécanisée la dedans. Alors on
attend de nouveau ordres!

Clifton revint avec le rapport radio:

- Y peuvent pas avoir d'avion pour le moment; le capitaine nous demande de contourner et de poursuivre en douceur, il se feront le village tout seul.
Je leur ai aussi donné les effectifs qu'on a vu.

L'équipe mit une bonne demi-heure pour contourner le bled mais il arrivait a raccrocher la route. Mais la poisse leur retomba dessus: 9 allemand attendait sur le bord de la route, fort heureusement peu équipé, le seul truc qui pouvait leur faire peut était la MG42 dont disposait la petite
escouade, Ceux-là il ne pourrait pas les contourner, il devrait attaquer, après la première salve il n'en resterait que 4 debout sans avantage si tout
se passait bien.

- Ok on va leur tomber dessus, on va s'installer dans le fossé a 200m des cibles, Clifton tu va a la gauche avec ton fusil, Budder avec Palm au centre,et Carrington et moi on se case a droite a mon signal on arrose. Je prend le MG, faites les autres.

Moins de deux minutes plus tard le mitrailleur se déplacait dans la lunette de McGregor, une cible évidente. Son doigt carressa la détente, le coup
parti transformant la tête du mitrailleur en bouillie. Le feu d'enfer se déchaina sur le groupe expédiant non pas 5 mais 6 allemand chez leur ancêtres. Les rechargement laissèrent au boches quelques secondes pour réagir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vorak
Obergefreiter
Obergefreiter
avatar

Messages : 154
Date d'inscription : 21/07/2008

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: artilleur

MessageSujet: Re: aller vers l'enfer   Mar 28 Oct - 14:01

Vorak était toujours dans le camion blindé qu l'avais emmené en dehors de Sword Beach, mais la nuit précédentent, son camio s'était perdu. Vorak imagineais Kalb, Botryche et les autres en sécurité, en train de manger un repas chaud. ont entendais d'ici les obus qui continuais a tomber au environs de la plage. ils était huit dans le camion + deux en comptant le chauffeur et le tireur. Il penda une dernière fois a Postich, qui l'avait toujours acompagné, depuis la campagne en belgique, en 1940. Il se dit qu'pourrais savoir qui commande, se s'rais pratique...

D'accord, mes amis, ont va se connaître un peu: je veux que tout le monde se lève et dit son grade: moi je suis l'Obergefreiter Vorak Violashen.

Un autre soldat se leva:

Grenadier Liuz Jebel, pour vous servir

Obergrenadier August Louardz

Obergefreiter Wilmen Rontem

Stabstefreiter Youri Shumarer, et tout les autre soldats sont des Gefreiter, sauf lui, au fond

Pourquoi? mais, sont uniforme est d'une autre couleur!?

C'est un prisonnier Américain, j'ai eu l'idée de l'amener avec nous
Vorak ne l'avais jamais remarqué les deux jours précédents...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: aller vers l'enfer   Mer 29 Oct - 10:52

Les allemands présent sur la petite route se jetèrent littérallement dans le fossé, sans même chercher a riposter, arrosés par des gerbes de terre causé par les armes automatique qui les arrosaient sans aucune pitié. Puis lorsqu'il furent bien planqué le feu d'enfer cessa soudainement. McGregor cherchant a trouver une des cibles dans sa lunette ne put que constater que les allemands était invisbles. McGregor fit signe au autres de se rapprocher:

- Bon y sont pas cons ces fritz, y ont bien comprit qu'ils pouvaient rien faire, et si nous on sort ils vont prendre l'offensive donc on se fixe et on attend Price et les autres!

Les 5 hommes se tassèrent dans le fossé, attendant des nouvelles de la compagnie. Un concert de coups de feu rapproché leur parvint, la compagnie qui cherchait a prendre le village qu'ils avaient contourné. La bataille semblait plutôt violente, McGregor put même reconnaitre le son de plusieurs MG dans l'ensemble ce bruit si caractéristique qui annonçait des emmerdes a coup sûr. Clifton rompit le silence ambiant dans le fossé.

- Z'ont l'air d'en chier quand même!

McGregor ne répondit pas plongé dans sa lunette s'assurant que les 3 fritz qui avaient eu la bonne idée de se planquer dans un fossé ne leur fausse pas compagnie. Ils devaient être morts de trouille, il ne voyait pas comment ça pourrait être autrement. Un bruit sourd se faisait également entendre au loin, au début McGregor avait prit ça pour un avion mais il devait s'agir d'autre chose bien qu'il ne sache pas quoi.
Un des fritz laissa dépasser son casque, McGregor d'un coup bien ajusté le fit voler hors du fossé. Le boche était sans doute encore vivant mais il devait par contre être incapable de bouger, la mort étant passée a moins de 2 cm de lui. Le calme semblait retomber sur la campagne ambiante, mit a part une MG qui continuait a arroser ses cibles et ce bruit de moteur de plus en plus agaçant.

- Palmer surveille le nord de la route tu veux!

Palmer se décala et surveilla le bord de route lorsqu'il hurla au groupe d'une voix tremblotante:

- Blindé! Y'a un camion blindé.

Effectivement un camion s'approchait du point de la fusillade. Des problème assurés car avec 6 fritz a terre ils allaient se doutes de quelques chose, et les 3 enfoirés dans le fossé n'arrangerait pas les choses. Spencer demanda quoi faire:

- On fait quoi sergent?

- Bonne question, on pourra pas l'avoir, on a pas d'avion et y'a 9 chance sur 10 pour qu'il s'arrête. Clifton demande a Price de nous envoyer un PIAT ou 2 pour le dégommer. En les attendant on va s'assurer que nos amis ne nous embêtent pas trop.

McGregor se cala avec son fusil et visa le mitrailleur. Clifton revint leur annoncer que 4 hommes avec 2 PIAT venait vers eux. McGregor choisi ce moment la pour presser la détente. La balle percuta le camion un peu a côté du mitrailleur.

- Merde!

Réarmant son fusil et réajustant sa cible il tira un second coup qui percuta le mitrailleur au ventre l'arrachant de sa mitrailleuse.

- J'l'ai eu! Préparez vous a les fixer!

Palmer et Carrington était décalé a 50m de McGregor et des autres fusiliers afin d'éviter de les faire repérer prématurément avec leur rafales
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vorak
Obergefreiter
Obergefreiter
avatar

Messages : 154
Date d'inscription : 21/07/2008

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: artilleur

MessageSujet: Re: aller vers l'enfer   Jeu 30 Oct - 12:48

Vorak se pencha sur le soldat américain, et lui parla avec les quelques mots d'anglais qu'il connaissais:

What is your name, soldier?

Ryan... Ryan, sir...

Are-you injured, Ryan?

No, sir, just tired.

Alright, then...

Vorak se leva.

Que quelqu'un donne de l'eau a cet homme.

le stabstefreiter se releva, indigné:

Minute, papillon: c'est moi qui donne les ordres ici! ne lui donner rien, c'est un salaud de 'ricain!

Vorak s'apprêta a rouspéter, mais tena sa langue, et se tut.

Ja voh, m'sieur.

Il se repencha sur l'américain, et avant qu'il lui explique la situation, la radio se mis a grésiller:

Radio: Demandons du renfort, je répète: demandons du renfort: l'ennemis nous attaques, une embuscades, demandons extraction immédiate!!! /Radio

Le chauffeur réponda qu'ont y allais, et Vorak était enthousiasmé: ils laisserais le blessé dans le tas, et il mourrais convenablement. Sur la route, ils virent six cadavre de soldats allemands. les coups de feu qu'ont entendais ne venais pas de la plage, mais d'ici!

HRP: j'ai édité, tout est cohérent maintenant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: aller vers l'enfer   Dim 2 Nov - 23:05

Combien de temps mettrait les lanceurs a arriver? McGregor n'en avait aucune idée, mais mise a part une MG le village semblait silencieux, 5mn sans doute avant que les AC ne soit là!

Palmer semblait remarquablement stressé, trop même.

- Ca bouge dans ma lunette, y cherchent a se planquer derrière le camion a mon avis.

A ce moment Palmer se mit a tirer frénétiquement sur le fossé, comme si il voulait empêcher l'impossible.

**Le con il va nous faire tuer si ça continue!**

Clifton lui sauta dessus lui arrachant littéralement la LMG des mains, il l'allongea dans le fossé. Puis il reprit la LMG faisant bien signe au bleu de la boucler.

Pendant ce temps un des "schleus" du fossé commis l'erreur de laisser passer la tête, erreur qui ne pardonna bien évidemment pas, en une fraction de seconde son cerveau se trouva répandu sur le sol, son sang éclaboussé partout notamment sur les visages de ses camarades.

Restait a savoir ce qu'allait faire les types du camion, qui savaient sans aucun doute d'où venait les coups de feu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vorak
Obergefreiter
Obergefreiter
avatar

Messages : 154
Date d'inscription : 21/07/2008

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: artilleur

MessageSujet: Re: aller vers l'enfer   Mar 4 Nov - 14:58

Le camion était sur le point d'arriver au village, quand des coupsde feu résonnèrent, le chauffeur sursauta, et le blindé dérappa. Ils étaits sur le points de faire une sortie de route quand le chauffeur repris le controle du véhicule et le stabilisa. Leur arrivé dans le village fut accompagné d'applaudissement et de crie de joie. Le stabstefreiter ordonna de se déployer et de rester sur nos gardes. Il n'avais pas encore desacendu du blindé qu'un tir détonna, et il s'effondra!

Tout le monde a couvert!

Ils se cachèrent derrière le blindé, inquiet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vorak
Obergefreiter
Obergefreiter
avatar

Messages : 154
Date d'inscription : 21/07/2008

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: artilleur

MessageSujet: Re: aller vers l'enfer   Jeu 13 Nov - 14:57

HRP:J'approuve, je continue le RP.

EJ: Les cris de joies furent vite remplacé par des cris de douleurs, et Vorak compris que ses amis caché dans le fossé étaits morts. Vorak les avais vus, tout a l'heure. ils avais environts 15 ans chacuns. 15. suppossont qu'ils avais rejoins l'armée a 12 ans, leurs enfance était foutu. des jeunes, putains!

*ces salaud allais payer*

Il pris une grenade a manche, la dégoupilla, cria un bref couvrez-moi et couru j'usqu'a l'endroit ou Vorak avais entendu des voix, il jeta la grenade dans le tas, entendit quelques cri de surprise et une détonation, plutôt une explosion. Vorak alla jeter un coup d'oeil, un jet de sang sur le mur suffit a le convaincre que c'était bon. il jogga en direction du blindé, et des coups de feu retenrirent, Vorak fut touché au tipia, et s'écroula.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: aller vers l'enfer   Jeu 13 Nov - 18:28

McGregor entendit un bref bruit de moteur qui s'éloignait. Même en surnombre les boches préféraient s'éloigner. Il laissa dépasser la tête mais les 2 du fossé était encore là, et manifestement pas content comme le montra la balle qui s'écrasa a quelques centimètre devant lui.

**Goddam, il m'aime pas l'enfoiré.**

Il étaient pour ainsi dire coincé dans le fossé pas 2 allemands... alors qu'il était 5.

Mais le pire arriva a ce moment: au village les coups de feu reprirent, le message suivant de Price confirma ses craintes: le blindé était là-bas. Et eux était coincé avec les PIATs en arrivée donc incapables de soutenir Price et l'inévitable se produisit, le petit groupes lorsqu'il déboucha derrière eux pour les rejoindre se fit éliminer par les 2 allemands posté en embuscade. La situation s'annonçait plutôt mal. Presque rien ne pourrait sauver la compagnie tant que les 2 embusqué ne seraient pas éliminés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vorak
Obergefreiter
Obergefreiter
avatar

Messages : 154
Date d'inscription : 21/07/2008

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: artilleur

MessageSujet: Re: aller vers l'enfer   Sam 15 Nov - 13:01

L'orsque Vorak se pris la balle, tout devint silencieux autour de lui. ce qui lui fit reprendre conscience, c'était un des soldats allemand, dans le blindé, qui le pris par le chandail et le traina derrère le blindé. Un infirmier, qui faisais parti des soldats caché dans le village, se pencha sur la jambe.

Et alors, doc, ça dit quoi?

Bof, rien de grave. la balle a pas traversé l'os.

Vorak jeta un coup d'oeil autour.

Et l'américain?

un des soldats qui devais le garder se retourna. Disparu!

Mais il était la il y a juste quelques secconde!

Des cris furent tourner la tête au 11 soldats. l'Américains! il courrais vers les britaniques!

Le soldats qui, justement était chargé de le garder, demanda, em mettant en joue:

Je le bute, chef?

Non! non, j'ai une idée. passe-moi mon Stg.

Vorak visa dans la lunette, et tira sogneusement... dans les jambes de l'américain. Deux soldats britanniques coururent immédiatement vers lui, Vorak leur réserva le même sort, sauf qu'un des deux mouru.

Vorak déposa son arme, et se laissa soigner.

Si d'autre viennes les aider, buter-les. nous parton dès que j'suis guérit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tadeuz Wiatrowski
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 29/04/2008
Localisation : Sur Maczuga

Feuille de personnage
pays: Pologne
fonction:
métier: tankiste

MessageSujet: Re: aller vers l'enfer   Mar 18 Nov - 13:43

10 heures 18

- ( Radio ) Lieutenant on entend des coups de feu ici sa barde devant, vous entendez ? KRRRRZZZ
- J'entend oui, préparez vous on y va.- ( Radio ) compris lieutenant. Terminé. KRRZZR
- Ulan, on est ou la ?
- Je sais pas vraiment lieutenant, la carte indique une ferme et un croisement, après cette forêt.
- Ok, bon mettez vos casques.

Les 4 shermans avançaient bruyamment quand soudain on vu une maison. Sa tirait de tous les côtés.

- Bon a tous les commandants de blindés on se déploie, tirait sur tous les blindés que vous voyaient.

- COMRRIS ! KRZZZRK.

La a ma grande stupéfaction, je vus un un blindé ennemi... Ce con nous tirais dessus a la mitrailleuse, mes 2 cannoniers tirèrent un obus perforant, et le blindé explosa.

- Bien joué, un tir bien ajusté ! Dis Nowak.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Anderson
adjudant
adjudant
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 09/11/2008

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction:
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: aller vers l'enfer   Mar 18 Nov - 13:58

*Mais qu'elle bande d'abruti!!!*

Voilà ce qui se trouvait dans la tête de l'adjudant Anderson à ce moment précis, lui et sa compagnie sous la direction du Sous-lieutenant Charles Mikerson avait été largué à 15km de l'endroit prévue ni plus, ni moins. La compagnie devait désomait rapidement rejoindre le lieu ou il aurait du se trouver, mais cela n'allait pas être chose facile... Le Sous-lieutenant Mikerson semblait aussi contrarié par ce changement de programme. Les hommes c’était mit en marche rapidement, le temps leurs étant compté il ne devait pas perdre une seul seconde. Au bout de quelque heure de marche des coups de feu se firent entendre, certains venants de l’ouest les autres étaient légèrement localisés au sud de la position du groupe de trente hommes qui marchait depuis leurs attérissages. La petite unité se regroupa autours du sergent Mikerson, et s’accroupit afin d’être moins visible…La voix de celui-ci s’éleva alors :

« Bon les gars, on peux pas perdre trop de temps mais on ne peux pas faire comme si on entendait rien non plus. Si il y a des combats, c’est qu’il y as des amis à nous qui se battent contre des boches…alors allons les aidez.»

De légers cris s’élevèrent dans le groupe et le silence revint rapidement dans l’unité :

« Bon on va se séparer en deux group, moi, Hubet, Raphaël, Louis, Vernon, Bruce, Carl, Stephen, Andrès, Halbert, Mickael, Steeve, Marchal, Armand, Gustav et Alfred on par sur l’ouest aidez ce qui si trouve… Vue la carte il s’agit d’un village… Morgan toi et les autres vous partez aux Sud éliminé la menace, le groupe qui fini en premier de nettoyé la zone vas aidez l’autre groupe… »

Tous firent un signe de tête, puis le groupe se scinda en deux. Courrant comme des charognards qui pourchasse un morceau de viande le groupe de Morgan n’en était pas moins prudent, au bout de quelque mètre la lisière de la foret dans laquelle il se trouvait montrer enfin son museau. Morgan s’arrêta net alors puis mi un genou à terre immédiatement imiter par ces compagnons d’arme. Un homme s’avança alors à ces côté des jumelles en main, puis scruta l’horizon. Il dit alors d’une voix calme :

« Je vois trois homme dans un fossé, l’un est sérieusement touché et allonger sur le sol, je suppose donc mort… Sur la route cinq ou six cadavre je ne puis être affirmatif… Vue l’uniforme que portent les hommes que je vois ce son des Allemand Adjudant Morgan… »

« Bien… Ramirez et Osvald…. Prenez position à 50mètres de moi chacun, et monter discrètement dans ces arbres… Carlos et Louis vous serez leur observateur, vous connaissez votre rôle donc aller vous postez en bas de ces arbres. Eliote avec moi on s’approche des sim de la forêt sans se montrer et on tire si l’un de nous rate votre rôle et de finir le travaille Ramirez et Osvald… Olivier et Charles vous serez nos observateurs… »

« Quoi !!! j’ai été intégrer à cette troupe pour remplacé le sergent Hans Carrington au poste de tireur d’élite je ne vais pas joué les observateur pour vous !!! »

« Caporal Charles je n’ai que faire de ce que dont vous avez envie, faites ce que je vous dit et ces tous… »

Poussant un léger soupir le caporal s’exécuta tout de même, une fois que tous furent en position l’Adjudant Morgan et le 1er soldat Eliote partirent en rempantà la lissière de la foret, les deux hommes accompagné par leurs observateur se mirent en position, à travers leur lunette enlevé la vie leur parraissait aussi simple. La voix de morgan s’éleva doucement :

« Eliote ne tire pas temps que je te l’ai pas dit, et préviens moi quand tu est près… Charles donne moi la portance du vent et la distance me séparant de la cible…

« 2mètres seconde monsieur, direction sud sud ouest… La distance et de 400mètres adjudant… »

« C’est bon… »

« Tire !!!!! »

Deux coup de feux résonnèrent alors chacun allant droit sur l’un des soldats… La balle d’Anderson arriva dans la tête du premier soldat, et la balle d’Eliote elle se figea dans la gorge. Les deux allemand était mort sur les coups le reste des hommes que consituait la petite troupe arrivèrent alors.

« Rejoignons les hommes que nous venons d’aider… et allons donner un coup de main au Sous-Lieutenant Mikerson… »


[je corrige les faute dès que possible^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vorak
Obergefreiter
Obergefreiter
avatar

Messages : 154
Date d'inscription : 21/07/2008

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: artilleur

MessageSujet: Re: aller vers l'enfer   Mar 18 Nov - 14:52

Les deux hommes les plus près des corps des allés furent descendu, a la grande surprise de Vorak. il n'attendit pas que sa blessure guérisse, comme prévu, et cria a tout le monde de courir dans le blindé. Le doc alla au volant, Vorak a la mitrailleuse. Les ennemis avais appelé des renforts, ça, Vorak l'ignorais. Il s'en foutais. l'important, c'était de sortir d'ici. Le camion démarra en trombe, soulevant une gerbe de terre. Plusieurs coups de feu retentirent, donc Vorak tira a l'aveuglette dans le bois. il entendit un cri de douleur, et, satisfait, décida d'achever les blessé alliés. Après, une explosion souleva le blindé, qui fit plusieurs tonneau avant de défoncer une maison. Il était en feu. Tout cela s'est passé tellement vite qu'avant même de comprendre que le blindé était en feu, il se demanda ou la mitrailleuse qui était dans ses mains il y a quelques instants était passé. il regarda autour de lui, et compris que c'était fini. il n'y avais que des lambeaux de chairs et d'uniforme autour de lui, aussi ironique que cela puisse parraitre, il était couché sur un lit. ce n'était pas le sien. ce nMétait pas non plus sa maison. il empoigna son couteau, et retira le bandage sur sa jambe. il allais l'utiliser comme drapeau blanc et se rendre. pourvu qu'ils ne le tue pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: aller vers l'enfer   Mar 18 Nov - 21:36

2mn, McGregor commencait a perdre patience, mais il le savait il ne pouvait pas bouger, c'était du suicide. Il examinait le fossé a la lunette. Lorsqu'il vit du sang gicler accompagné de 2 coups de feu assez lointains et typiques: des Enfield. Se déplacant sur la plaine il les vit enfin: des soldats de l'airborne.

Il regarda Palmer avec un sourire un peu sadique:

- lève ton flingue ducon!

Palmer, d'abord réticent comprit qu'a la mine décontracté de Mac, il n'y avait sans doutes plus de risques. L'absence de coups de feu durant le geste de Palmer confirma, ce que McGregor savait déjà: la zone était sous contrôle. Il se leva, et fit signe a l'airborne de se magner. Une fois les hommes a sa hauteur il leur exposa le reste de la situation:

- On est de la 7ème DB, le reste de la compagnie est coincée dans un petit village la haut avec un blindé pour les faire chier. On va les aider, vous v'nez?

Il fit signe a Spencer et Clifton de rammasser les PIAT a côté des 3 soldats morts.

- Ah et merci les gars. Bon on bouge.

Que l'airborne les suive ou pas, Mac courut rapidement vers le village, mais a peine arrivé le blindé fut détruit par un sherman. Il réprima un Houra qui pourtant se méritait. La 7ème DB se mit alors a fouiller les maisons a la recherche de survivants.

- ALLEZ ON FOUILLE!

Mac visita la maison a côté du blindé et il fit bonne pioche: un des allemands était allongé sur le lit. Désarmé il n'avait pas vraiment le choix des options, surtout quand 5 personnes au minimum le braquait au fusil ou au PM, voire même au FM. Il lui intima l'ordre de se rendre dans un allemand plutôt bon vu son manque de pratique.

Au moindre mouvement suspect de l'allemand il tirerait et il ne serait sans doutes pas le seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vorak
Obergefreiter
Obergefreiter
avatar

Messages : 154
Date d'inscription : 21/07/2008

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: artilleur

MessageSujet: Re: aller vers l'enfer   Jeu 20 Nov - 14:36

Ils étaits maintenant 5 qui pointait leurs armes sur Vorak. Leur chef lui parla en allemand, mais il était tellement mauvais que Vorak ne compris rien. Il dit au chef, en anglais:

Me, give up!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tadeuz Wiatrowski
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 29/04/2008
Localisation : Sur Maczuga

Feuille de personnage
pays: Pologne
fonction:
métier: tankiste

MessageSujet: Re: aller vers l'enfer   Mar 25 Nov - 14:45

Je déscendis de mon blindé ai alla dans cette maison ou j'avais vu des troupes britanniques y entrée.
Dès que j'étais entré, je vus 5 soldats qui pointait un allemand avec leurs armes.


- Qui est le commandant de cette squad ? Lieutenant Wiatrowski, 1e Division Blindé Polonaise. Vous pouvez prévenir votre commandant qu'il faut qu'ils envoyent des troupes ici, en éspérant que l'un de ces allemands n'ai pas appelé des renforts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: aller vers l'enfer   Mar 25 Nov - 19:09

"Me give up"? Qu'est ce que l'homme voulait bien leur dire? Qu'il se donnait? Il devait vouloir dire: "je me rend". Il lui fit signe de se lever avec la pointe de son arme et le fit sortir de la maison.

- Palmer, Clifton, mettez notre invité avec les autres siouplé!

La compagnie avait en effet "trouvé" 3 autres soldats dont un sévèrement amoché. Le chef de char qui lui avait volé la vedette vint vers lui et demanda dans un mauvais anglais que l'on appelle des renforts et le commandant de l'unité. Il se prenait pour qui? Soit il était de la 7ème DB et dans ce cas là c'était Price qui commandait, soit il n'en était pas et dans les faits ça ne changeait pas grand chose. Il fit signe au capitaine de venir.

- Demandez au capitaine mais pour les renforts oubliez tout de suite, y'a déjà toute la compagnie.

Le capitaine s'approcha, le berêt rouge sur le crane le Enfield a la main.

- J'suis le Capitaine Price de la 7ème DB, 4ème de la 101th. Vous êtes sous quel commandement?

McGregor quand a lui cherchait des yeux les gars de l'airborne, il ne les avait pas semé sur 500m quand même.
De leur côté les soldats britannique commençait a préparer la défense du village en cas de contre attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vorak
Obergefreiter
Obergefreiter
avatar

Messages : 154
Date d'inscription : 21/07/2008

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: artilleur

MessageSujet: Re: aller vers l'enfer   Lun 1 Déc - 14:59

HRPG: Giving up = Abandonner, pas Give dans le sens donner,enfin, t'a compris, c'est c'qui compte Wink

EJ: Un homme, qui n'était évidement pas un britannique ni un allemand, rentra a l'intérieur de la maison a moité arraché par le blindé enore fumant. Il s'addressa au chef britannique, dans ce qui semblais être de l'anglais. Puis, Un jeune soldat, a peu près l'age de Vorak, lui fit signe de son Enfield de se lever, Et lui indiqua où aller. Dans un coin, il y avais 3 autres Nazis, don un plutot amoché. Vorak s'assis a leur coté sans dire un mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: aller vers l'enfer   Ven 5 Déc - 21:41

[hrp: heu les autres ils réagissent ou pas?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Dick Winters
capitaine
capitaine
avatar

Messages : 1121
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 29

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: Administrateur
métier: parachutiste

MessageSujet: Re: aller vers l'enfer   Ven 5 Déc - 23:23

MJ:

HRP: Bon, je vais intervenir puisque ce RP s'éternise. Intervention légère.

RP:

Le Capitaine Price se tourna vers le Sergent McGregor.

-Sergent, passez par le QG, le Lieutenant-Colonel Dagwell veut vous voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wwii.forum-actif.net
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: aller vers l'enfer   Dim 7 Déc - 10:10

Le lieutenant colonel Dagwell? Oh non, pourquoi fallait-il que ça tombe sur lui? Ce type essayait de continuellement d'imposer la discipline aux quelques hommes qui y échappaient. Un type que McGregor respectait mais n'aimait pas particulièrement, a ce qu'il en savait le sentiment était réciproque. Et il se doutait bien que le gradé n'apprécierait pas sa nouvelle tenue, ni son nouveau pistolet. Mais bon il était inutile de retarder l'inéluctable, il embarqua sur un Opel Blitz récupéré a la minute aux allemands.

Il y avait également les prisonniers et une faible escorte pour eux c'est a dire 5 hommes, il y avait par contre 3 autres tireurs d'élite de la compagnie et ça c'éait plus surprenant. Quoiqu'il en soit le camion se mit en route pour le QG de brigade installé dans une ferme, et après 8km de route sans encombre le camion se gara et McGregor se mit en route pour les quartiers du Lt-Col.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Dick Winters
capitaine
capitaine
avatar

Messages : 1121
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 29

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: Administrateur
métier: parachutiste

MessageSujet: Re: aller vers l'enfer   Dim 7 Déc - 21:37

MJ:

Le lieutenant-Colonel accueillit le sergent dans son bureau. Il ouvrit un tiroir de son bureau et en sortit quelque chose. Il vint ensuitee face à McGregor.

-Lt-Col Dagwell: Sergent McGregor, j'ai pour vous...

Il s'interrompit, fouilla dans une poche et en sortit un papier bien plier.

-Lt-Col Dagwell: J'ai le plaisir de vous...

Il regarda son papier, puis reprit.

-Lt-Col Dagwell: ... remettre.. non pardon... de vous promuvoir au rang d' Adjudant.

L'officier s'approcha de McGregor et tendit les gallons au nouveau Adjudant.

-Lt-Col Dagwell: Mes... féliciations, Adjudant.

Il se retourna et prit également un papier sur son bureau qu'il tendit à McGregor.

Sur le papier était écrit ceci:

Citation :
Adjudant McGregor,

Je vous propose, par la présente lettre, la possibilité de devenir MJ. J'attends votre réponse dans les délais aussi bref que possible.

Richard Dick Winters
Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wwii.forum-actif.net
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: aller vers l'enfer   Lun 8 Déc - 21:34

Mac attendait une mauvaise nouvelle et il se préparait a l'entendre, laquelle? Le rapatriement, le changement de compagnie, le retrait de son fusil ou une sanction disciplinaire pour sa tenue? Ou encore une autre qu'il oubliait dans cette liste?

Le Lt-Col bafouilla un peu puis finalement lui annonça qu'on allait lui remettre... une médaille? laquelle? Il se rétracta devant un McGregor quasi impassible. Finalement ce serait des galons d'Adjudant. Il devenait donc par la même occasion et si il suivait bien le chef des 7 autres tireurs d'élite de la compagnie.

- Merci mon colonel! Furent les seuls mots que Mac parvint a articuler. Il ne s'était pas du tout attendu a ça.

Le lieutenant lui remit un autre papier, un ordre de mission cette fois. Abattre un officier supérieur allemand. Un truc classique quoi; le moins classique par contre c'était qu'on lui laisse le choix. Donc il y'avait un risque sérieux. Il pouvait partir avec maximum 5 hommes en bref ça avait l'allure d'une mission de merde. Le même genre qu'il avait fait dans le désert, 3 ou 4 jours a guetter un type pour lui mettre une balle avec des températures de 40° le jour et de 5° la nuit. Mais il devait l'admettre, l'optique de quitter quelques jours le routine "on entre et on dégage le bled" lui plaisait.

- J'accepte la mission monsieur. Quelle est la cible?

Dagwell dégagea un dossier de son bureau qui était en fait une simple table de cuisine.

- Un officier supérieur allemand. Tout est dans le dossier, y'a même des photos! Sa mort pourrait nous permettre d'avancer plus vite étant donné qu'il commande les Tigre de la région.d'après ce qu'on en sait.

Mac ne pu vraiment saisir les derniers mots de l'officier mais il savait qu'il avait maintenant une mission sur les bras. Il allait commencer par recruter une équipe. Une question lui remonta a l'esprit:

- Ah si! On a récupéré des gars de l'Airborne. Comment on fait avec eux vu qu'apparement ils n'ont pas de contact avec leur commandement?

Dagwell prit la mine de celui qui réfléchit puis finalement sortit une réponse.

- Faites venir leur chef. Je verrais avec lui.

- A vos ordres!

Mac fit un salut puis sortit. L'air devenu frais, la nuit approchant , lui fouetta le visage. Il regarda a droite: des camions allemand récupérés ramenaient l'Airborne. Il dit au chef du groupe ou du moins il le supposait d'aller voir le galonné. Puis il s'éloigna de manière a éplucher ce dossier. Son ventre par ailleurs criait famine, mais il allait bientôt pouvoir se satisfaire. Le mission elle était claire et il lui fallait maintenant une équipe pour la remplir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Anderson
adjudant
adjudant
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 09/11/2008

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction:
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: aller vers l'enfer   Mar 9 Déc - 10:35

Le petit groupe alla à la rencontre des soldats qu'il venait d'aidé, celui qui était chargé de cette petite unité se prinsenta comme étant un homme appartenant à la 7ème DB. Rapidement et calmement il exposa à Anderson et ces hommes la situation, le groupe que son le sous-lieutenant était partie aidé était en prise avec un p**** de blindé allemand. Sans vraiment plus d'explication le groupe de la 7ème Db courue en direction du village, Anderson et les quinze homme qui lui obéissaient suivirent le groupe.

Au bout de quelque instant des coups se firent de feu s'entendirent, le bruit typique de l'arme qui dérangeait le plus les soldats, celle d'une mitrailleuse. Les membre de l'airborne coururent encore plus rapidement, mais un coup de canon déchira et arrêta le bruit de la mitrailleuse. UN allié??!!! c'était certainement celà et pour cette raison les membre de l'unité voyant le groupe de la 7ème Db partirent pour la ferme, obliquèrent vers la forêt. C'était ici que les autre membre de la "The royal Eagles" était surement passé. Arriver près des la lissière, les soupçons de Morgan furent affirmé. Cinq homme était à terre et aucun d'eux ne bougeait, il était certainement mort suite à la rafale de coup. Plus loin trois homme était blesser grièvement et 5 avait reçut une balle. Sans mot de leur chef, tout les hommes d'Anderson allèrent aidé les blesser à se lever et tout le groupe marcha vers la ferme. Morgan alla voir le Sous -lieutenant Mickerson, puis dit d'une voix calme:


"Nous allons devior laisser les blessés... Il ne vons pas pouvoir nous aidé dans leur état..."

"Oui..."

La réponse du sous lieutenant avait était sans la moindre hésitation. LEs yeux perd dans le vague, les deux gradé du groupe repartirent échanger leur place avec des homme qui avait du mal à porter les blesser. Arrivé près de la ferme, Mickerson changea avec un autre soldat afin de ne pas porter de blesser puis dit d'une voix calme:

"Apporté les blessé à la grange, je vais voir avec eux ou se trouve leur comandement le plus proche..."

Le groupe excécuta alors les ordres de son chef et partie à la grange, qui lui se dirigea vers le groupe de gradé de l'axe qui visiblement se rouspété un prisonnier allemand. Morgan avait fait placé les bléssés en bas de la grange et était monté afin de voir d'éventuelle troupe de l'axe arrivé, plusieurs homme de son groupe s'était déployer dans le perimètre du village, leur fusil de tireur d'élite et sécurisant la zone. Mickerson quand à lui était arriver près de l'autre groupe puis dit d'une voix calme:

"Je suis le Sous-lieutenant Charles Mickerson, nous étions venue nous aidé, mais le char nous à infliger des pertes non négligable...Cinq de nos hommes sont mort, on à trois blessé grâve et cinq blessé léger. N'ayant aucun moyen de rejoindre notre Qg le plus proche, j'aimerai s'avoir si l'un des votres se trouve dans le coin et que l'on puissent rapidement soigner mes homme, s'il vous plait...."

[hrp] je prend pour une réplique le rôle de price afin de ne pas être bloqué et que je puissent rejoindre McGregor au même niveau dans le Rp^^[/hrp]

"Celà tombe bien, le sergent price y va justement. aller y avec lui...."

LE Sous-lieutenant remercia le capitaine price puis s'excécuta. Après plusieurs minute de route dans des camions allemands la troupe de l'airborne arrivèrent au Qg, aucun des hommes n'était mort pendant le transport, et il furent vite pris en charge par une équipe médical. Les troupe du Sous-lieutenant attendait calmement, bien que Morgan n'aimait guère cela il restait silencieux et attendait les directive. Au bout d'un moment l'homme qu'il avait rencontrer lors de l'escarmouche revint les voir. Il s'adressa alors au Sous lieutenant Mickerson qui partie. Traversant le Qg il allat jusqu'à la pièce que le sergent lui avait indiquait puis frappa, attendant que l'on donne l'autorisation de rentré. Lorsque ce fut le cas, l'homme pénétra dans la salle puis dit d'une voix calme:

"Sous-Lieutenant Charle Mickerson de la 6ème Aéroportée, Compagnie The royal Eagles ...."


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: aller vers l'enfer   Jeu 11 Déc - 18:13

MJ:

Lorsque le Sous-lieutenant Mickerson entra dans le bureau de Dagwell, il le trouva affalé dans sa chaise devant une carte. Si il regardait en détail, il pourrait apercevoir des points rouge a divers endroits de la carte. Dagwell se leva:

- Bonjour Lieutenant. Heureux de voir que certain on réussi a nous retrouver.

Il fit le tour de la table et se placa a côté de Mickerson en lui montrant la carte.

- L'aviation a totalement foiré vos larguages. Du coup les unités de l'airborne sont totalement dispersées et il va nous être difficile de les retrouver. Et les rares unités que nous retrouvons ne sont pas entières. Bref, c'est le chaos.

Il s'arrêta pour faire peser ses mots dans la tête de Mickerson.

- Pour vous, vous allez être intégré, temporairement a la 7ème DB sous le commandement du Cpt Price. Leur mission est de passer en avant afin de nettoyer toute menace anti-char pour que le reste de la division puisse avancer. Vous les aiderez tant que de nouveaux ordres ne seront pas arrivés pour vous. D'autre part ils recherchent activement les para' paumés dans la région.

Le lt-Col se rassit sur sa chaise.

- Pour ce qui est de vos blessés, ils seront transportés avec les notres dans une demi-heure a l'hopital de campagne le plus proche, c'est a dire la plage de Gold. Et si vous avez des tireurs d'élite j'aimerais qu'ils aient voir le Serg... pardon, l'adjudant McGregor.

Il attrapa une tasse de thé et d'un geste de la main en proposa une a l'officier.

- Des questions?

MJ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vorak
Obergefreiter
Obergefreiter
avatar

Messages : 154
Date d'inscription : 21/07/2008

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: artilleur

MessageSujet: Re: aller vers l'enfer   Lun 15 Déc - 14:56

HRP: Toutes mes félicitation, Mac ! Désolé pour le retard, apparament celle qui s'occupe de la bibliothèque ne trouve pas qu'un Forum pertinent sur la secconde guerre mondiale est acceptable...

EJ: Vorak ne porta aucune attention a ce qui se passais autour. Il mijotais un plan d'évasion avec les trois autres détenus: Porta, avec qui Vorak avais déja travaillé en Italie, Yosa et Ludwig. Yosa avais un plan: Il essaie de dérober un explosif pour faire sauter un camion, servant de diversion pour qu'ils puissent s'échapper. Ludwig approuva, mais Porta et Vorak, ayant plus d'expérience, a compris que toute la zone était contrôlé par les Alliés, donc, ils ne pouvais se cacher. Porta optais pour une prise de contrôle, mais Ils était trops nombreux... Vorak se dit qu'ils réflichirais mieux après une nuit de sommeil...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: aller vers l'enfer   

Revenir en haut Aller en bas
 
aller vers l'enfer
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une taupe parmi les taupes!
» Arvedui (non terminé)
» Que fais tu dans mon rêve ? [PV Solembum][FINI]
» Aller vers le passé [PV Chad, Mick]
» "En vérité, le chemin importe peu, la volonté d'arriver suffit à tout." Amandine Duciel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seconde Guerre Mondiale :: RP :: autre zone de combats :: France-
Sauter vers: