Seconde Guerre Mondiale

Rejoins les forces Alliées ou les forces de l'Axes et combat l'adversité dans une vaste guerre pour la domination du monde!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Entre Dog Green et Dog White

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
Richard Dick Winters
capitaine
capitaine
avatar

Messages : 1121
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 28

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: Administrateur
métier: parachutiste

MessageSujet: Re: Entre Dog Green et Dog White   Lun 13 Avr - 20:52

MJ:

La prosition avait maintenant été sécurisé par les Rangers. Le Capitaine se rendit alors à la salle de communication radio ramenant certains hommes avec lui. Il croisa alors le soldat Campbell, à qui, il demanda de le suivre. Une fois arrivée, il rassembla quelques hommes qui avaient prouvé leur courage dont le soldat Reiben, Campbell, Douglas, Belt et Murdoc.

-Cpt Spellings: Messieurs, pour votre bravoure et votre sens du devoir, ainsi que pour votre aptitude à commander une petit groupe d'hommes, vous êtes promu, Caporal Campbell, Caporal Belt, Caporal Douglas, Sergent-chef Murdoc et Sergent Reiben. Mes Félicitations messieurs. Vous trouverai les gallons plus tard car, maintenant, il faut rapidement élevé bien haut le drapeau US avant de se prendre des tirs alliées. Douglas allez-y! Pour les autres établissés un périmètre de sécurité et rassemblés les hommes de la compagnie!

HRP: Je vous libère ainsi de mon contrôle. À vous de jouer messieurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wwii.forum-actif.net
Earl Campbell
caporal
caporal
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 29/11/2008

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction:
métier: infanterie

MessageSujet: Re: Entre Dog Green et Dog White   Lun 13 Avr - 21:20

Le Bunker avait été nettoyé et les hommes le fouillaient ou sortaient pour respirer un air pur et non celui du sang et de la chair carbonisée,agrémenté de l'odeur de la poudre et de la sueur.
Ealr se remettait,adossé a un mur,il n'avait plus sa Carabine M1 et son Lance-flammes M2,mais avait récuperé un Trench Gun,il décrocha le Ceinturon M-36 de son brelage et accrocha celui de l'homme au Trench Gun.
Il récupera ainsi les munitions,puis raccrocha le Holster de son vieux Smith & Wesson.
Il retrouva son casque et le remit ap eu près sur son crâne,il avait le visage fermé et tâché de sang et son uniforme sale était trempé de sueur de sang.

Le Capitaine passa a côté de Earl qui rangénait sa Machette et mettait fusil en bandoulière,il lui demanda de le suivre,ce que fit Earl sans broncher.
Le petit groupe entra dans la salle ou se trouvait Andy.
Malgré son visage inquiétant,Earl était fier de combattre aux côtés d'un tel soldat,qui malgré avoir touché pour la première fois a la réalité du combat,dans un tel bourbier que ce débarquement,avait gardé son calme et sa témerité,emmenant bon nombre de Rangers a la victoire.
Il le regarda rapidement et fixa son regard de derrière le Capitaine.
Celui-ci se tourna et fit face a toutes les personnes présentes,prenant la parole.


- Messieurs, pour votre bravoure et votre sens du devoir, ainsi que pour votre aptitude à commander une petit groupe d'hommes, vous êtes promu, Caporal Campbell, Caporal Belt, Caporal Douglas, Sergent-chef Murdoc et Sergent Reiben. Mes Félicitations messieurs. Vous trouverai les gallons plus tard car, maintenant, il faut rapidement élevé bien haut le drapeau US avant de se prendre des tirs alliées. Douglas allez-y! Pour les autres établissés un périmètre de sécurité et rassemblés les hommes de la compagnie!

- Merci,mon Capitaine.On y va de suite!


Earl s'avanca jusqu'à Andy qui venait d'être promu Sergent,il lui lâcha un sourire malgré la journée passée et lui serra la main fortement,de façon bien amicale.

- Félicitations,Sergent!Tu le mérites largement.Maintenant,on va finir le boulot et rassembler la Compagnie et sécuriser ce périmètre.J'te suis!

L'ancien US Marine fit glisser la bandoulière de son fusil sur son bras et empoigna le Trench Gun,se préparant a sortir aux côtés de Andy et ceux présents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 48
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: Entre Dog Green et Dog White   Mer 15 Avr - 14:10

- Messieurs, pour votre bravoure et votre sens du devoir, ainsi que pour votre aptitude à commander une petit groupe d'hommes, vous êtes promu, Caporal Campbell, Caporal Belt, Caporal Douglas, Sergent-chef Murdoc et Sergent Reiben.

Mes Félicitations messieurs. Vous trouverai les gallons plus tard car, maintenant, il faut rapidement élever bien haut le drapeau US avant de se prendre des tirs alliés. Douglas allez-y! Pour les autres établissez un périmètre de sécurité et rassemblez les hommes de la compagnie !


- Merci,mon Capitaine.On y va de suite !

Earl s'avanca jusqu'à Andy qui venait d'être promu Sergent,il lui lâcha un sourire malgré la journée passée et lui serra la main fortement,de façon bien amicale.

- Félicitations,Sergent!Tu le mérites largement.Maintenant,on va finir le boulot et rassembler la Compagnie et sécuriser ce périmètre.J'te suis!

Je souris à Earl en lui tendant la main mais n'eût pas le temps de remercier le capitaine, il m'avait fait gagner plusieurs échelons dans la hiérarchie, ce qui voulait dire aussi que ma solde allait augmenter (à condition de rester vivant pour en profiter).- Je te remercie Earl, tu as pris beaucoup de risques, tu mérites aussi ton avancement ! Dès qu'on aura une perm', c'est moi qui t'invite dans l'un des restaurants les plus chics de Londres, il y a bien longtemps que je n'ai pas mangé autre chose que le "rata" de l'Oncle Sam.

Je donnais une tape amicale à Earl pour lui faire comprendre que ce n'était pas une "promesse en l'air" puis je me tournais vers le radio : - Repère le bunker sur la carte et envoie ce message à la flotte et à l'aviation, qu'il ne bombarde pas le bunker situé aux coordonnées que tu leur annonces !

Je regardais la carte d'état-major Allemande où figurait nos positions en ce début du six juin puis nos axes de progression, des pointillés se prolongeaient vers les lignes de défenses que nous avions conquises.

Après ce bref message, j'attendis la confirmation, l'emetteur grésilla :
- Ici force navale "Omaha", coordonnées localisées, avons transmis instructions aux marines alliées et à l'aviation tactique, over. Vous envoyons des renforts.

Mon radio confirma. -
Ok Earl, allons sécuriser le reste du périmètre...Je repris mon casque, mon arme et mon barda. J'engageais un chargeur et regroupais les hommes, hormis 4 soldats que je laissais avec le radio.

- Défendez cette salle et le radio, cette endroit est très important pour nos services de renseignements.

Une douzaine d'hommes demeuraient, les autres étant partis avec le Capitaine, je pris 6 hommes et laissait les autres à Earl,
- Allons-y messieurs, je suis sûr que la vue est belle depuis le sommet de ce bunker puis nous sortîmes.

- Attention aux tireurs isolés et couvrez les flancs...

Autour de nous, tout n'étaient que ruines fumantes, paysage de sable clair troué d'impacts noirs. Je m'arrachais à cette vision de "fin du monde", j'entendais haut dans le ciel, de nombreuses escadrilles provenant de l'autre côté de la Manche. Des détonations de tout calibre rugissaient, provenant d'endroits différents, répercutant leurs échos rageurs loin dans les terres.

Les hommes prirent position : - Deux volontaires pour signaler au sommet du bunker qu'il nous appartient et ensuite, on sécurise le périmètre, deux hommes toutes les "deux heures", vous vous relaierez jusqu'à ce que les renforts arrivent.

Deux rangers montèrent au sommet, utilisant l'une des cordes-grappin de l'un d'entre eux. Une fois arrivés, des balles perdues les frolèrent mais ne causèrent rien d'autre qu'une hausse momentanée de stress, ils prirent des débris et les positionnèrent sur le toit, en formant des lettres visibles depuis le ciel, un "o" et un "k" signalaient ainsi que le bâtiment était sous contrôle. Quand ils redescendirent, nos deux escouades improvisées se mirent en position défensives autour du bunker.

- Regroupez-vous par deux et construisez-vous au plus vite, une position défensive, l'un construit, l'autre le couvre, ensuite, vous permuterez quand le "bâtisseur" sera fatigué.

Andy se mit au travail et commença à entasser les sacs de sable encore intacts, couvert par son équipier. Il y en avait suffisamment et les trous d'obus constituaient une couverture acceptable, capable de contrer le tir d'armes légères mais cependant insuffisant contre des armes lourdes, ensuite, Andy échangea de poste, son compagnon d'arme renforça la position...Une fois les remparts terminés, il n'y avait plus qu'attendre les renforts.

Une petite barre "Hershey" s'imposait ainsi qu'une rasade d'eau pour faire passer le tout.




_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
Carl Granby
soldat
soldat
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 25/08/2008

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction:
métier: aviateur

MessageSujet: Re: Entre Dog Green et Dog White   Mer 15 Avr - 21:34

De nombreux soldats avaient augmenté en grade, comme Andy, et Earl. Ils le méritent bien car ils avaient beaucoup de leadership pour les avoirs suivient de la plage au bunker, j'avais vraiment confiance. Je l'es félicitais de leur monté en grade puis suivais l'ordre donné par Andy. Avec Paterson ont avaient plaçé des sacs de sables pouvant nous couvrirs. Deux trous d'obus purent nous servirs comme camouflage de plus. Une Calibre .30 aurait était le bienvennu mais bon. Omaha la sanglante était imprimmé dans ma mémoire désormait. Je ramassais quelleque munition au sol car j'en avais épuisé un bonne part pendant l'assault. Et il ne me restait plus du tout de grenade. Je ne voyais plus vraiment d'Allemand sauf quelleque un qui fuyait au loin. Mais l'instance bruit des balles et des hurlements n'avait pas céssé.

J'ouvrais ma gourde d'eau puis en prennait une longue gorgé. J'avais l'estomac en miette, pas seulement la faim avoir vus tant de mort m'avait secouer.


(Je poursuis demain)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 48
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: Entre Dog Green et Dog White   Jeu 16 Avr - 4:03

Alors que nous tenions nos positions, j'eûs le sentiment très net que notre périmètre ne cessait de s'étendre et qu'en était-il de nos amis Anglais ? Avaient-ils connu le même enfer ? Et où sont-ils actuellement ? Il me tardait de voir des visages neufs qui chasseraient le souvenir des morts...

Les renforts arrivaient au goutte-à-goutte, au fil des heures qui n'en finissaient plus. Nous avions déjà pris un "tour de garde" de deux heures chacun, différents éléments d'infanterie du 29ème et de la 4ème renforcèrent notre position, quatre G.I's vinrent dans notre "foxhole", j'affectais les autres subordonnés vers nos différentes positions défensives, cela remonterait le moral des hommes.

Je fis passer la consigne qu'ils puissent se préparer un repas chaud et qu'ils se partagent les tâches entre "cuisine" et "surveillance", ce binôme se révélait indispensable pour optimiser l'esprit d'équipe. Une odeur de cuisine même s'il s'agissait de rations de campagne, nous ferait oublier celle de la guerre, ce mélange d'adrénaline, de sang et d'horreur, tout en nous rappelant notre humanité autour d'un repas chaud.

Cet instant de convivialité réconforterait les plus secoués d'entre nous et adoucirait leur stress. Bientôt une odeur de viande grillée se répandit dans l'air, mêlée à celle des légumes déshydratés que nous ramenions "à la vie" avec l'eau de nos gourdes, tout en gardant pour la soif à venir. Des biscuits de campagne et un café fort constituèrent la note sucrée de ce repas indispensable pour nos jeunes corps et moral éprouvés.

Plus loin, sur la plage, les équipes du génie achevaient de dégager différents accès, le matériel abandonné encore fonctionnel fut réembarqué, les morts aussi, les blessés intransportables furent soignés sur place dans les premiers hôpitaux de campagne. Tout cela prenait forme, à force d'homme, démultiplié des milliers de fois, grâce à la volonté et la persévérance dirigés vers un seul but : vaincre l'occupant Allemand.

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
Earl Campbell
caporal
caporal
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 29/11/2008

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction:
métier: infanterie

MessageSujet: Re: Entre Dog Green et Dog White   Jeu 16 Avr - 16:17

Earl suivit Andy puis se spéara avec quelques gars.
Ils formèrent des binômes et commencèrent a former des positions de sacs de sable et autres protections devant des trous et cratères,formant des foxholes.
Après quelques temps,des renforts vinrent,et Earl se fit remplacer par un petit groupe,il en profita pour rejoindre le trou d'Andy.
Ils passèrent la nuit a "fêter" avec le peu qu'ils avaient les promotions de la journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entre Dog Green et Dog White   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entre Dog Green et Dog White
Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seconde Guerre Mondiale :: RP :: autre zone de combats :: France :: Plages-
Sauter vers: