Seconde Guerre Mondiale

Rejoins les forces Alliées ou les forces de l'Axes et combat l'adversité dans une vaste guerre pour la domination du monde!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Combat dans le Pacific

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ice Dran
Captain
Captain
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 03/12/2008
Age : 26
Localisation : quelque part dans le pacifique

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction:
métier: marin

MessageSujet: Combat dans le Pacific   Sam 6 Déc - 11:33

17 Janvier 1942 l'USS Juneau et son nouvel équipage avaient quitté la base de Pearl Harbor qui est toujours en reconstruction.

18 Janvier 1942, 6 heures 28 AM. Quelque part dans le pacifique, le Juneau est l'avant garde d'un anneau de défense avancé de la Marine américaine pour éviter toute autre attaque qu'elles soient aérienne, sous-marine ou tout simplement par les imposant et destructeur bâtiment de surface Japonais.

L'air était doux et la légère brise du matin me caressait les joues, c'était fort agréable pour se réveiller lentement mais la peur d'une attaque ennemi empêchait tout le monde à bord du Juneau, de dormir convenablement. Le destroyer d'escorte de classe GMT était en formation avec le Juneau. Les classe GMT sont particulièrement efficaces contre les sous-marins ennemis se qui nous procurait une bonne protection. J’étais sur le balcon de la passerelle et j’admirais sans m’en lassé, la beauté de l’océan, mais le devoir m’appelait. Je retournais donc au CIC (Combat Information Center), tout le monde étaient a son poste de combat.


- Où est notre ami ? Demandais-je à mon chef sonar

- Selon le dernier relèvement il est à 15 miles de nous. Et il compte nous intercepter.

- Bien rester en vitesse silencieuse (vitesse suffisamment lente pour éviter de se faire repérer par un sonar), armé les hérissons et les grenades sous-marine. Et prévenez le Capitaine Bolton (capitaine du destroyer d’escorte), qu’il se tienne prêt.

- Bien commandant.

La chasse au sous-marin est une chasse qui demande beaucoup d’attention et de patience mais se n’était pas le sous-marin le plus dangereux, ceux sont les différente couche d’eau froide ou chaude qui change les densités et donc les données acoustique qui pouvait rendre un sonar incapable de détecter un ennemi. Finalement 1 heure et demie plus tard le sous-marin japonais fit surface pour recharger ses batteries, il nous avait perdus de vu mais il restait sur ses gardes. Des nuages bas couvraient notre approche et la visibilité dépassait pas 200 mètre or nos canons principaux l’avaient verrouillé avec le radar et le tenaient en ligne de tir. Et il nous vit arrivé, les japonais tentèrent de plonger en catastrophe mais c’était déjà trop tard.

- A toutes les tourelles feu a volonté !!!!

D’un coup les 7 tourelles double du flanc bâbord du Juneau, crachèrent un déluge d’obus de 126 mm. 4 obus touchèrent leur cible obligeant les japonais à quitter leur navire mais trop tard la soute à torpille explosa et aucun marin japonais ne fut repêché vivant. J’ai eu juste le temps de noté le matricule du sous-marin avant qu’il sombre dans les eaux profonde du Pacific.

- Second, envoyez un message à l’Amiral Fletcher, faite lui un rapport de la situation et demander de nouvelles instructions, nos objectifs sont remplit et nous sommes au point de rendez-vous. Officier de quart Itinéraire de patrouille.

Le Juneau allait tourner en rond dans sa zone de patrouille à la vitesse de 5 nœuds en attendant ses prochains ordres de mission.

PS Intervention libre des MJ ou d'autre joueur présent dans le Pacific. MJ requis pour la suite du rp Merci !! ^^


Dernière édition par Ice Dran le Sam 6 Déc - 20:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Dick Winters
capitaine
capitaine
avatar

Messages : 1121
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 28

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: Administrateur
métier: parachutiste

MessageSujet: Re: Combat dans le Pacific   Sam 6 Déc - 17:00

MJ:

Une réponse parvient du navire de l'Amiral Fletcher.

-Nous venons de recevoir un message d'un cuirassé britannique signalant un contact radar à environ 45 miles de votre position. Il pense avoir prit contact avec un porte-avions japonnais et son escadre de protection. Veuillez ouvrir l'avant-garde nous devons le rejoindre et faire route avec lui pour une opération d'interception. À vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wwii.forum-actif.net
Ice Dran
Captain
Captain
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 03/12/2008
Age : 26
Localisation : quelque part dans le pacifique

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction:
métier: marin

MessageSujet: Re: Combat dans le Pacific   Dim 7 Déc - 11:33

- Commandant nous venons de recevoir une réponse de l'Amiral.

- Faîtes voir.

L'officier des communication me donna un papier jaune avec marqué dessus "confidentiel".

- Commandant, il nous faudra 2 heure minimum a pleine vitesse pour le rejoindre.

- Bien, officier de quart en avant toute 28°nord, on rejoint les brits. Transmettez a l'Amiral que nous y seront dans 2 heures minimum.

Je me retournais vers mon officier des opération de bord qui gérait l'état des salle des machines, nos munition etc etc.

- Annulation de l'ordre de combat que la majorité de nos hommes se reposent.

- Bien commandant, sa sera fait.

Le Juneau tournait rapidement sur sa droite pour intercepter le convoie d'assaut Anglais qui était près de nous les japonais eux était a 3 heures de route. Il ne restait plus qu'a espérer qu'ils n'envoient pas d'éclaireur.

- Je vais me reposer un peu réveillez moi dans 1 heure et demie.


Je quittais lentement la passerelle en donnant 2 ou 3 ordres au passage, je devais rester calme et garder un sang froid absolu car les hommes étaient déjà assez stressé et si leur commandant présentait une défaillance, le courage au combat aller diminuer fortement. Arrivé dans ma "chambre" qui avait plutôt la taille d'un placard a balaie, je ne dormis point, j'écrivais simplement une lettre a ma famille. Le temps passait et j'écrivis 3 feuilles entière, les lignes et des lignes qui décrivait mon angoisse, mes crainte, mes espérance ...

Soudain l'alarme retentit avec toute sa puissance, l'équipage du Juneau se réveillait avec la peur au ventre. Mon second cria dans l'interphone.

- TOUT LE MONDE A SON POSTE DE COMBAT ATTAQUE AÉRIENNE ENNEMI FORCE 3 TOUT LE MONDE A SON POSTE !!!!!

Je courus vers la passerelle ou tout les hommes étaient a leurs postes a donner des ordres, a relever des informations et a organiser notre défense.

- Commandant attaque aérienne en vu, les nippons nous ont envoyé des Val escorté par des Zéro. On dénombre aux jumelles 20 Val et 10 chasseur.

- Bien. Cap au un-huit-zéro, on se présente de flanc pour aligner tout notre armement AA. Les cibles sont les Val.

Les vigies observèrent les bombardiers en piqué prendre de l'altitude, ils étaient arrivé en rase motte pour que nos radars ne les détectent pas. Les canon de 126 ouvraient le ball avec une tempête d'obus, puis les canon de 40 et de 20 suivaient l'engagement et pour finir les quads qui libéraient un flot de balles continu. L'ennemi était a peine a porté mais on voyait certains Val retombé et s'écraser sur la surface de l'océan. Les zéro continuaient de fondre sur nous en rase motte sans doute pour faire une passe de tir. Ils commençaient a mitrailler les hommes de pont mais ils auraient déjà dut remonter, c'était très étrange. Je prenais mes jumelles et observais ces zéro, ils avaient des bombes sous le fuselage.

* Mon Dieu* pensais-je *Ils ne vont pas faire ça*

- A TOUTE LA BATTERIE TIREZ SUR LES ZÉRO C'EST UN ORDRE !!!!!

Les canons de 126 ajustaient leurs cibles et tiraient une seule salve, les zéro étaient trop bas maintenant. Mais cette unique salve en élimina 7 et les canons de 40 et 20 mm firent un barrage infranchissable d'obus qui qui abattirent les 3 zéro restant. Mais les Val étaient presque en position tout les artilleurs changèrent de cible mais c'était trop 11 Val avaient survécu et avaient lâché leur bombe de 500 kg. Des gerbes d'eau entouraient le navire et l'une des bombes tomba sur un tourelle de 126 de côté bâbord. Les val repartirent mais avec 6 avions en moins.

Les hommes d'équipage inspectèrent le navire pendant que je rédigeais le rapport de cette attaque fort étrange. Le bilan fut plutôt léger pour une attaque aussi forte 5 servants de la tourelle principal numéro 7 furent tué et 15 blessé ont été recensé. La tourelle 7 était complètement fichu et on avait quelques fissures dans la coque qui furent colmaté. Le destroyer d'escorte quant a lui, il n'avait rien reçu. L'attaque était dirigé contre le Juneau qui était un plus grand danger. Finalement nous arrivions a bon port avec 38 minutes de retard par rapport a nos estimations mais les brèches nous a forcé a ralentir pour réparer. Je fis mon rapport de cette attaque au cuirassé Brits et à l'Amiral Fletcher, j'avais bien souligné l'étrange attaque des zéro.

Le Juneau se mit en formation avec les anglais navigant vers un objectif commun. Mon navire avait montré combien il avait été efficace contre les attaque aérienne et les anglais nous avaient ordonné de nous placer en tête de colonne.

J'étais debout, une tasse de café a la main, j'observais l'horizon en pensant a l'attaque japonaise et aux hommes que j'avais perdu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
George Mitchell
lieutenant de vaisseau
lieutenant de vaisseau
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: Combat dans le Pacific   Dim 7 Déc - 21:15

Mitchell vit s'approcher le croiseur et le destroyer américain par tribord et se placer en formation avec son bâtiment de guerre.

-Communications: Monsieur, Message en provenance du croiseur léger Juneau. Il signal une attaque aérienne repoussé.

-Mitchell: Très bien, demandez-lui de se placer en tête.

L'homme transmis le message.

Le HMS Defender était accompagné que d'un seul autre navire pour le moment, le contre-torpilleur HMS Duke of Westland.

-Mitchell: Où était la dernière position supposé du porte-avion?

-Opérateur: Au Cap 29.

-Mitchell: Bien, prévenez le Juneau du Cap à suivre et de suivre une allure de 21 nœuds. Viré au Cap 29, 21 nœuds! Transmettez également au Duke of Westland.

L'opérateur transmit.

Les navires firent alors route ensemble vers l'obectif visé supposé être un des porte-avions japonnais et aussurément son groupe de protection.

Mitchell observa les environs. Le vent était faible et la mer tranquille. Le ciel ne comportait aucun nuage.


*Très bien, si la chasse japonnaise est lancé contre nou, nous pourrons l'apercevoir de loin et être prêt à les recevoir.*

Le cuirassé du Lieutenant était admirable dans ce décor paisible, son drapezu flottant haut et fièrement dans le vent. Les hommes se détandaient à leur poste de combat. Tous attendaient l'affrontement qui viendrais bien assez tôt. Ce serait leur 3e combat depuis leur arrivé dans le Pacifique et ils s'en étaient bien sortis pour le moment.

-Opérateur: Contact! Bâtiment de surface! Distance 15 miles.

-Mitchell: Transmettez au Juneau.

L'opérateur transmit le message suivant: Avons contact avec navire de surface. Distance 15 miles. Cap 28. Out.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ice Dran
Captain
Captain
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 03/12/2008
Age : 26
Localisation : quelque part dans le pacifique

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction:
métier: marin

MessageSujet: Re: Combat dans le Pacific   Mar 9 Déc - 12:53

- Commandant transmission de l'état major.

Je prenais le papier que me tendait mon opérateur radio et je lisais le message que tout le monde redoutais.

De: HMS Defender
à: Juneau

Message:
"Avons contact avec navire de surface. Distance 15 miles. Cap 28. Out."


- Timonier barre a tribord toute en avant deux-tiers cap 28. Officier des opération, veillez a que tout le monde reste en alerte en particulier la DCA.


L'alarme de préparation au combat du Juneau retentit ainsi que celles des navires environnent. Je prenais rapidement mon microphone, je ne voulais pas que le japonais nous attaque avant et surtout par surprise.

- Allo vigie, ici passerelle.

- Vigie j'écoute.

- bandit au cap 28 distance 15 miles soyez prudent.

- Bien reçut passerelle. Vigie terminer.

- Commandant tout le monde est en alerte prêt a toute éventualité. m'informa mon second

- Chef ASM un petit coup de sonar actif serait le bienvenue.

Le chef ASM (anti-sous-marin) acquiesça et sonda le fond de l'océan. Au bout de 6 minute rien ne se passait jusqu'à ce que ....

- CONTACT CONTACT SONAR ACTIF !!!

Le chef approcha du matelot et posa sa main sur l'épaule de son officier sonar.

- Du calme garçon, comment sont les flux thermique ?

- Normal chef tout est bon sauf de bruit significatif d'un sous-marin Japonais a 2 hélices.

Le chef ASM enfila son casque et écouta pendant 30 secondes.

- Commandant on a de la visite. me dit il en se relevant

- Tout le monde poste de combat demander des instruction au chef de flotte.

- Commandant le sous-marin fait demi-tour, je pense que c'est un éclaireur.

- Bien informez le haut commandement qu'on risque de subir une attaque massive. Leur portes avions sont très précieux et ils ne vont pas risquer de les perdre. Ou en sont nos réparations ?

- On est totalement opérationnel commandant mis à part la tourelle 7 qui est morte.

- Bien on attend les instructions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Dick Winters
capitaine
capitaine
avatar

Messages : 1121
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 28

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: Administrateur
métier: parachutiste

MessageSujet: Re: Combat dans le Pacific   Jeu 11 Déc - 0:26

MJ:

Le navire de l'Amiral Fletcher reçu le message. Les diverses possibilités d'attaque étaient déjà sous réflection dans le poste de commandement du navire. Un soldat entra avec à la main le message du navire de tête, le Juneau. L'Amiral lut et regarda la carte qui se trouvait devant lui.

-Fletcher: Nous avons un problème. Le Juneau nous signal un risque d'attaque massive. Il faut prévenir le USS Yorktown de se mettre en alerte.

-Un officier: Le Juneau a déjà subit une attaque aérienne de faible envergure. Il n'y a probablement qu'un seul porte-avions dans le secteur pour le moment. Il faudrait agir vite.

-Un autre officier: Il faudrait déjà savoir où il se trouve.

-Fletcher: Très bien, alors envoyons les navires d'avant-garde pour repéré la flotte ennemi en prenant le moins de risque possible.

L'Amiral prit un papier et écrivit ceci:

Repéré flotte ennemi dans la mesure du possible. Ne prenez pas de risques inutiles. USS Yorktown en alerte. Out.

Il remit ensuite le papier au soldat qui était arrivé avec le message.

-Fletcher: Mettez le Yorktown en alerte!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wwii.forum-actif.net
Ice Dran
Captain
Captain
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 03/12/2008
Age : 26
Localisation : quelque part dans le pacifique

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction:
métier: marin

MessageSujet: Re: Combat dans le Pacific   Jeu 11 Déc - 16:55

Le Juneau avançait lentement car il devait rester en formation avec le cuirassé britannique. Ce qui était particulièrement dangereux, les avions et sous-marin ennemi auraient plus de facilité a nous toucher. J'étais devant la passerelle, sur le balcon d'observation qui possédait les plus puissante jumelles qu'on pouvait avoir. D'après le SR, on aurait déjà dut croiser la flottille Japonaise mais, il n'y'avait rien a l'horizon.

Le vigie hurla a la radio:

- Périscope a tribord toute Capitaine.

- Lancer les hérissons.

Une série de huit projectile anti-sous-marin hérisson volèrent vers le périscope qui se réfugia sous l'eau, huit explosion firent jaillirent des gerbe d'eau vers le ciel. C'était asse mal tiré, une partie des projectiles étaient parti trop haut et l'autre moitié trop bas, un seul était tombé sur l'emplacement du prériscope. J'allais sur la passerelle et me plaçais derrière le chef ASM.

- Alors chef sa donne quoi ?

- Rien, il s'est barré aucune mise a mort sinon on aurait entendu quelque chose.

- Commandant, contact au huit trois cinq, communication japonaise crypter.

- Bien enregistrez moi ça et dès qu'on a des résultats, prévenez moi.

Tout les gars de la passerelle se mirent au boulot, le destroyer d'escorte tournait autour de notre formation pour retrouver le sous-marin mais rien y faire, il avait disparu.

- Commandant, transmission décrypter et traduite.

Je pris le papier que me tendait l'officier des SR.

"Porte avion Akagi au Yamato force hostile en approche, leur force sont faible mais ils nous rattrape. Nous allons essayer de les ralentir ou de les anéantir pour l'empereur. Continuer le plan Shogo Terminer".

- Vous les avez localisé ?

- Oui Capitaine, ils sont a 12 Miles au Sud il on rebroussé chemin et comme ils ont maintenu le silence radio, on les avaient pas détecté.

- Quelques choses ne colles pas, l'Akagi, l'un de leur navire amiral dévoile sa position en envoyant se message. D'ailleurs, que savons nous sur Shogo ou le Yamato ?

- Pas grand chose, en faite rien Capitaine, le Yamato doit être un cuirassé de classe Fuso, mais il n'est pas répertorié dans nos registres.

- Ok transmettez le message à l'amirauté et au HMS Defender. Officier de Quart plein Sud aussi vite que le convoie peut aller. Exécution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
George Mitchell
lieutenant de vaisseau
lieutenant de vaisseau
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: Combat dans le Pacific   Ven 19 Déc - 11:00

Sur le cuirassé, les hommes étaient calme et attendaient maintenant le contact avec l'ennemi, chose qui semblait assuré maintenant.

-Communication: Monsieur! Message du USS Juneau. Il a repéré la flotte ennemi au sud de nos position et nous signal d'y faire route à vitesse maximale.

-Mitchell: Vitesse maximal, cap au Sud.

Mitchell décrocha le microphone du poste de pilotage.

-Mitchell: Tous les hommes aux postes de combats, ceci n'est pas un exercice! Tous les hommes aux postes de combats, ceci n'est pas un exercice!

Sur le navire, les hommes couraient à leurs postes, mais la majorité n'étaient qu'à quelques mètres du leur. Les hommes vérifiaient que leur équipement fonctionnait bien et que les munitions étaient abondantes. Les 2 canons de 76,2 mm AA pivotaient sur leurs emplacements, les mitrailleuses s'armaient et des obus étaient insérés dans les canons de 152mm. Tout le monde étaient prêt au combat.

Sur le contre-torpilleur, c'était le même cas les hommes se placaient à leur postes.

Les hommes de la Royal Navy étaient prêt à ce battre pour l'Angleterre peu importe ce qui allait arriver et peu importe ce qu'ils allaient affronter.


-Mitchell: Le radar a-t-il détecté les japonnais?

-Opératuer radar: Oui monsieur, je viens de prendre contact avec leur flotte. Ils sont à environ 10 miles de notre position.

-Mitchell: Très bien, nous devrions bientôt leur tombé dessus.

*J'espère que l'aviation des américains sera présente pour le combat parce qu'à 4 navires contre une flotte de protection accompagnant le porte-avion, nous ne tiendrons jamais... Que Dieu nous garde!*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ice Dran
Captain
Captain
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 03/12/2008
Age : 26
Localisation : quelque part dans le pacifique

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction:
métier: marin

MessageSujet: Re: Combat dans le Pacific   Sam 17 Jan - 19:01

La vigie scrutait les flots et l’horizon à la recherche d’éventuel périscope ou bombardier JUDY, comme disent souvent les marins, c’est le calme avant la tempête. Un éclair sortit d’une étrange barre noir fixée sur l’horizon.

- Passerelle ici vigie contact visuel 30 nautique a peut près 90 degré Sud-ouest. Terminer.

- Second contactez l’Etat-Major l’ennemi se dirige vers les terres on aura besoin de TMB avenger et d’une lourde escorte de F4U Corsair, et si on pouvait avoir un sous-marin pour intercepter leur route, il serait le bienvenue.

Le second allait vers le poste des communications où il crypta mon message avec l’officier des communications.

Ils vont réunir leur Judy et leur Val pour un raid aérien massif, ils tiennent a leur putain de porte-avions, il y’aura sans doute quelques Kate et des zéro pour couvrir le tout. Tout leur escadrilles seront en vol donc leur porte-avions n’aura plus aucune défense de la part des zéro.

- Second dirigez les TMB sur le porte-avion ennemi et que la moitié des F4U viennent nous aider. Mitchell ici Dran de l’USS Juneau nous avons un contact visuel à 45° ouest de la position que nous avons estimé raid aérien massif probabilité 5 (proba maximum) je répète proba niveau 5 j’ai déjà prévenu le Yorktown. Juneau Terminer .

Je posa mon micro pour a nouveau ordonner l’état d’alerte et des postes de combats.

Sommes nous prêt a affronter une telle puissance ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
George Mitchell
lieutenant de vaisseau
lieutenant de vaisseau
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: Combat dans le Pacific   Jeu 22 Jan - 0:04

-Mitchell: Bien reçu Dran. Mon bâtiment est en alerte. Par contre notre puissance anti-aérienne est limité... Nous ne tiendrons pas contre une frappe aérienne massive. J'espère que votre aviation sera à la hauteur sinon... Que Dieu nous garde. Terminer.

Mitchell observa alors l'horizon vers la position de l'ennemi. Il ne pouvait voir qu'un faible trait noir au loin. La bataille commençait et se serait une grande bataille si jamais ils s'en sortaient.

-Mitchell: Trouvez-moi une solution de tir et préparez-vous à faire feu!

Les hommes du poste de commandement s'affairèrent alors à établir tout le nécessaire pour le combat qui se déclenchait.

Les officiers des postes de combats chargaient l'armement du navire et les hommes préparaient le navire au cas où il serait touché.


*L'aviation du Yorktown suffira-t-elle à nous protéger? Il le faut sinon nous sommes tous perdu.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ice Dran
Captain
Captain
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 03/12/2008
Age : 26
Localisation : quelque part dans le pacifique

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction:
métier: marin

MessageSujet: Re: Combat dans le Pacific   Jeu 29 Jan - 17:25

- Ok c'est parti, vigie rapport de situation

- Capitaine, un croiseur de type "Tones" accompagné par 6 DD classe "Fubuky" sont en route pour nous intercepter.

- Mon bâtiment n'est pas équipé pour affronter un tel croiseur, nos obus de 127 vont rebondir sur sa coque. Ils vont nous tenir a l'écart le temps qu'ils préparent leur avions, vous en pensez quoi Joe ?

Mon second n'avait aucun doute, il était du même avis que moi.

- Affirmatif capitaine, ils connaissent notre puissance de feu et elle ne vaut rien face a un croiseur de classe "Tones". L'attaquer même avec des torpille serait suicidaire, on est pas assez agile pour éviter qu'il nous aligne. Je transmet au British ?

- Bien sûr que oui, ils ont un cuirassé, il en feront qu'un bouché, on fera de l'appuie feu pour faire diversion. Après sa mise à mort les Fubuky succomberont face a notre cadence de tir et notre puissance de feu efficace que contre des vaisseau léger. Transmettez Joe le temps que je vois comment je vais coordonner l'assaut sur le porte-avion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
George Mitchell
lieutenant de vaisseau
lieutenant de vaisseau
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: Combat dans le Pacific   Sam 14 Fév - 22:44

-Opérateur radio: Commandant! Le Juneau signal un croiseur Tones en approche pour interception!!

Mitchell prit le communicateur de bord.

-Mitchell: Batterie avant, ouvrez le feu!! Visez le croiseur japs.

Les trois batteries avant tournèrent légèrement se plaçant dans la direction de la cible.

-Mitchell: Feu à volonté!

Un énorme vacarme retentit suivit d'un second rapproché et d'un troisième. Les trois tourelles double avaient ouvertes le feu dans la direction de croiseur. La première salve tomba trop loin, la seconde trop à l'arrière et la dernière trop courte.

-Mitchell: Second, prenez le contrôle du tir.

-Second: À vos ordres!

L'officier commença alors les correction pour le second tir.

-Mitchell: Barre à gauche! Placez le navire par le travers! Il nous faut les batteries arrières!!

Le Defender commença alors à virer pour se mettre en position. Le contre-torpilleur passa devant le cuirassé pour engagé les cibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ice Dran
Captain
Captain
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 03/12/2008
Age : 26
Localisation : quelque part dans le pacifique

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction:
métier: marin

MessageSujet: Re: Combat dans le Pacific   Dim 22 Fév - 18:04

Des tir firent trembler notre passerelle, le Defender avait une portée de tir supérieur à celle du Tones qui commençait a fuir.

- Barre a Bâbord toute, on engage une poursuite. Armer les canon avant et les torpilles.

- Commandant vous êtes sûre ?

- Le Tones n'a pas la capacité d'affronter nos amis donc ils se repli a pleine vitesse vers le porte avion et comme il est plus rapide il espère être vite hors de porté. Or nous n'avons qu'une marge de 10 minutes et si le Defender échoue, leur avions nous torpilleront et nous auront sacrifié des vies pour rien. En plus mon chère ami vous oubliez que le Tones n'a pas de tourelle arrière donc temps qu'on reste dans son angle mort on ne craint rien et comme nous sommes plus rapide, nous le rattraperons et nous le torpillerons.

- Et si il se retourne ?

- Nous sommes déjà a sa porter de tir nous nous sommes rapproché doucement et maintenant nous piquons sur lui faîtes le calcule et vous verrez qu'il n'a pas le choix soit il se met hors de porté et nous pouvons le torpiller soit il risque de nous abbattre tout en restant à portée du Defender.

Je me retournais vers l'officier des opération en lui donnant des directives.

- Code rouge 5, je veux que tout le monde ai sont gilet de sauvetage et qu'ils se tiennent prêt a évacuer au pire des cas.

Je me retournais a nouveau ...

- Officier des communications, dîtes au Defender de continuer le feu nourris nous allons tenter de torpiller le Tones et après de nous attaquer au porte avions avant que sa force aérienne est totalement décollé.

L'officier s'exécuta en envoyant un message crypter aussi vite qu'il le pouvait avec son morse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Dick Winters
capitaine
capitaine
avatar

Messages : 1121
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 28

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: Administrateur
métier: parachutiste

MessageSujet: Re: Combat dans le Pacific   Dim 1 Mar - 16:05

MJ:

Fletcher: Envoyez un groupe de combat pour soutenir le groupe de tête. Transmettez au Juneau: Groupe de soutien en approche de vos positions. Aviation du Yortown en vol dans votre direction.

L'aviation du Yorktown approchait des quatres navires de l'avant-garde. À l'inverse une forte aviation japonaise décollait du porte-avion ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wwii.forum-actif.net
Ice Dran
Captain
Captain
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 03/12/2008
Age : 26
Localisation : quelque part dans le pacifique

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction:
métier: marin

MessageSujet: Re: Combat dans le Pacific   Lun 2 Mar - 12:30

- Ici Vigie Ici Vigie !!!! Poissons dans l'eau je répète poissons dans l'eau !!!

- Quoi ?!

Je pris mes jumelles et scrutais l'océan je ne les voyais pas

- Vigie positions des poissons

- Ils sont sur nous Capitaine sonnez l'alerte aucune manœuvre possible.

- A tout le personnel dan sles pont inférieur verrouillez les écoutilles et sortez de la torpille en approche. Timonier arrière toute !!! Barre à Tribord !!!! On va limiter les dégâts

4 impacts remuèrent le navire, les torpilles nous avaient frappé de plein fouet.

- Au rapport des dégâts quelqu'un !!

- Capitaine, des paquet d'eau pénètre dans la structure,la coque est fissuré sur tout le flanc de l'impact la structure est a deux doigts de céder. On vient de me faire part que la soutes a munitions a pris feu et les pompes sont HS.

Je pris le micro pour faire l'annonce finale, mon dernier ordre sur ce navire.

- A tout le personnel abandonner le navire immédiatement. Radio dite au British que nous sombrons et qu'ils reviennent nous pécher plus tard qu'ils s'occupent de ce bon dieu de Tones et porte-avions.

- Monsieur contact positif au sonar, c'est un sous-marin qui nous eue, il était trop près pour qu'on puisse évité ses torpilles, il s'en va a pleine puissance.

- JE vous jure qu'il nous le payera !!! Aller on dégage

Tout les hommes de la passerelle sortaient a vive allure, le Juneau sombrait et allait bientôt sauter. Tout les bateaux de survie étaient à l'eau et tout le monde ramait pour s'éloigner du navire, normalement j'aurais dut rester sur le pont, c'était une question d'honneur mais là il s'agissait d'une vengeance a accomplir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Combat dans le Pacific   

Revenir en haut Aller en bas
 
Combat dans le Pacific
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un combat dans la NFL !!!!
» PRIVEE [RP] [Le Temple d'Énérith] - Combat dans les ruines - Chapitre n°2 Le temple
» Combat dans la Grotte
» [Guide] Le Château de Combat
» dans la Boue || Roxy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seconde Guerre Mondiale :: RP :: autre zone de combats :: Les zones navales-
Sauter vers: