Seconde Guerre Mondiale

Rejoins les forces Alliées ou les forces de l'Axes et combat l'adversité dans une vaste guerre pour la domination du monde!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Du Ranger au fantassin Italien ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 48
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Du Ranger au fantassin Italien ?   Sam 13 Déc - 21:19

Je vois que certains ont des comptes doubles ou ont changé d'identité en cours de route...Si jamais, le fait d'incarner un "Ranger" me laisse encore du temps pour représenter aussi les forces de l'Axe, je souhaiterai être un combattant Italien.

Mes origines parlent pour moi...Je suis de parents Siciliens et je pratique aussi langue de Dante. je connais bien la géographie de la péninsule qui a si bien servi à ralentir les Alliés.

Je ne sais pas quelle période exacte, se joue sur le théâtre d'opération Méditérannéen et Africain mais si cela se passe en 1941-1942, alors cela m'interesse davantage...1943 est une année critique pour l'Italie, cela peut aussi être très captivant à jouer, entre militaires restés fidèles à Mussolini et ceux qui se rangés auprès du Roi Victor-Emmanuel III, il y a de quoi faire...

Pour bien saisir cette époque troublée et les déchirements intérieurs d'un peuple, écartelé entre des ambitions trop lourdes pour des épaules faites pour rire, chanter ou danser, je vous conseille fortement de voir le film :

"La Grande Pagaille" de Luigi Comencini (1960) avec le sublime Alberto Sordi

http://cinemaniac.viabloga.com/news/tutti-a-casa-la-grande-pagaille

Les paroles du réalisateur Mario Monicelli prononcées à la mort de l'acteur mettent bien en lumière les traits d'un des plus grands artistes du cinéma italien :

«Ce fut le plus grand acteur mais il fut surtout un auteur extraordinaire, le créateur du personnage avec lequel il a traversé plus de 50 ans de l'histoire italienne. En tant que réalisateur, je dis qu'il était extrêmement facile de travailler avec Sordi, parce qu'il était justement le plus grand. Il suffisait de quelques échanges de regards et il comprenait le ton à donner à son interprétation et donc au film. Il a été un comique capable de contrevenir à toutes les règles du comique.»

Voilà mon morceau favori : http://fr.youtube.com/watch?v=E0HQ1Ul61hQ (Alberto Sordi e il soldato Tedesco) (Alberto Sordi et le soldat Allemand)

La patrouille menée par le sous-Lieutenant Innocenti, rencontre un Allemand isolé, désirant se rendre aux Italiens et ainsi passer le reste de la guerre, prisonnier mais vivant !

Ne sachant quoi faire de ce "colis", le sous-lieutenant finit par le chasser à coups de pierres !

Dialogues (traduits ) :

Un soldat : Mon Lieutenant, les Allemands !
Le lieutenant : Où ça ?

Le soldat : Là ! montrant du doigt, 1 Allemand se dépêchant de les rejoindre

Le lieutenant : Peloton, halte, pointez vos armes ! Peu rassuré Il n'y en a qu'un ! Restez à votre poste !

L'Allemand essoufflé, un moment, arrêtez ! Dans un claquement de bottes, moi, prisonnier ! Toi, tu dois me faire prisonnier ! s'adressant au sous-lieutenant

Le sous-lieutenant, essayant de comprendre : comment ça prisonnier ?

L'Allemand : Moi, marre de la guerre, moi, prisonnier

le sous-lieutenant : mais regarde un peu celui-là, il m'a flanqué une sacrée trouille mais va plutôt te faire voir ailleurs Allons-y les enfants, en avant, marche ! Il y a un fou à lier ici !

L'Allemand : Moi, prisonnier

Le sous-lieutenant : Je ne peux pas faire de prisonnier, moi

L'Allemand : C'est mon droit !

Le sous-lieutenant : De Quel droit ? Moi, je ne peux pas te faire prisonnier

L'Allemand : Mon droit !

Le sous-lieutenant : Tu ne veux pas faire le soldat, retourne chez toi ! Tu ne peux pas rester avec moi

L'Allemand : Et mon droit ?

Le sous-lieutenant : Va t'en !

L'allemand le suit malgré tout, les bras en l'air, moi, prisonnier, moi prisonnier...

Le sous-lieutenant perd patience : Je ne te ferais pas prisonnier, n'y compte pas, t'as saisi ou pas ? Fous le camp !

L'Allemand : fais moi prisonnier !

Le sous-lieutenant s'éloigne et le décourage en lui lançant des cailloux
, as-tu compris ? Dégage !

L'Allemand (dépité) : ah les beaux alliés !

-------------------------------------------------------------------------------------

Désolé d'avoir dérapé mais si on veut vraiment saisir l'absurdité de l'engagement Italien aux côtés de l'Allemagne, ce film est en un échantillon critique.

Pour moi, l'Italie n'avait pas les moyens de faire cette guerre, ses derniers succès, elle les a remporté contre des guerriers d'un autre âge (Somalie, Lybie) impuissants à lutter contre des armes modernes.

Et son peuple...lui n'aspirait qu'a un mieux-vivre ! Le champ de bataille que ses instances dirigeantes auraient du mener, auraient du être celles du combat contre la pauvreté, la malaria, l'analphabétisme, l'amélioration des infrastructures (routes, systèmes d'irrigation, ponts, chemin de fer...)

La seconde guerre mondiale a mis en évidence ces lacunes en matière d'équipements, matériels, inexistence ou presque des moyens logistiques ou des structures sanitaires des armées en campagne, aéronautique obsolète, armement juste suffisant, blindés insuffisamment protégés...

J'ai fait un grand hors sujet en vous livrant cette analyse mais si j'incarne ce fantassin, je le ferais de manière très humaine, comme le sous-lieutenant Innocenti, qui, balloté au milieu de l'anarchie ambiante, va devoir prendre parti un moment ou un autre...

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
Victor Troska
Sierjant
Sierjant
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 29/11/2008

Feuille de personnage
pays: Russie
fonction:
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: Du Ranger au fantassin Italien ?   Sam 13 Déc - 21:29

l'italie est un totalitarisme inachevé. Les Italiens sont rentrés en guerre à contre coeur car le Duce ne supportait pas que Hitler ramasse tous les mérites.
Les italiens ont rossés les éthiopiens et les somaliens car ils avaient des pics des lances et des javelot et eux des fusil et des chars ^^
Mais il est vrai que l'équipement Italien était pourrave dont le fusil carcano surnommé " le fusil humanitaire " tellement il blessait personne ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: Du Ranger au fantassin Italien ?   Sam 13 Déc - 22:55

Ouais l'Italie pendant la 2nd guerre c'était pas vraiment ça. On m'en a presque jamais parlé mais il me semble qu'en 1943-44 Mussolini était tombé et avait fondé une "seconde Italie" encore fachiste alors que le reste se ralliait au Alliés. C'est a cause de ça qu'eurent entre autre lieu les batailles de Monte Cassino.

Andy si tu joue un italien en Afrique t'auras au moins un british contre toi. Mac a fait ses première armes en Italie.

Et de mon côté je pensais a me faire un second perso pour le carnage de l'Est.

Et sinon Victor faut pas insulter le Carcano, c'est quand même ce fusil qui a tué Kennedy. C'est les italiens qui savait pas tirer (et dans ce genre de cas simuler ne sert a rien ^^). D'après ce que je sais des armes et des munitions ce fusil devait pouvoir être utilisé jusqu'a 400m sans lunette (limite due a l'oeil).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Dick Winters
capitaine
capitaine
avatar

Messages : 1121
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 28

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: Administrateur
métier: parachutiste

MessageSujet: Re: Du Ranger au fantassin Italien ?   Sam 13 Déc - 23:40

Je suis prêt à te l'accorder vu la qualité de ton RP actuel, mais j'espère que tu ne délaissera pas l'un ou l'autre de tes persos. Du moins dans la mesure du possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wwii.forum-actif.net
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 48
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: Du Ranger au fantassin Italien ?   Dim 14 Déc - 5:48

Hello all,

Merci pour vos commentaires...Pour te rassurer Richard, je ne privilégierai le fantassin Italien que si Andy meurt au combat.

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
Victor Troska
Sierjant
Sierjant
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 29/11/2008

Feuille de personnage
pays: Russie
fonction:
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: Du Ranger au fantassin Italien ?   Dim 14 Déc - 6:45

McGregor a écrit:
il me semble qu'en 1943-44 Mussolini était tombé et avait fondé une "seconde Italie" encore fachiste alors que le reste se ralliait au Alliés.
La république de Salo Wink

Citation :
Et sinon Victor faut pas insulter le Carcano, c'est quand même ce fusil qui a tué Kennedy. C'est les italiens qui savait pas tirer (et dans ce genre de cas simuler ne sert a rien ^^). D'après ce que je sais des armes et des munitions ce fusil devait pouvoir être utilisé jusqu'a 400m sans lunette (limite due a l'oeil).

Je l'insulte car Oswald n'a jamais tué Kennedy avec son fusil à la noix.
De un il a tiré des balles en moin de 4-5 secondes ce qui était impossible avec le fusil à verrou de deux il avait comme tu le dis une precision de 400 mètre et me semble que Oswa,d était bien plus loin que ça. De plus les balles qu'il aurait tiré ne correspondent pas aux points d'impact. Bref c'est pas le sujet fusil humanitaire ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 48
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: Du Ranger au fantassin Italien ?   Dim 14 Déc - 7:12

Pour reprendre l'argument de Victor, l'emploi de ce fusil dans les conditions "réelles" de l'assassinat de Kennedy prêtent trop à polémique et jusqu'à ce jour, on ne connaît pas toute la vérité !

Pour le Carcano, les Italiens l'appelaient : "Il fucile umano" (le fusil humain)

Cool Andy

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
Douglas Dillard
soldat
soldat


Messages : 39
Date d'inscription : 26/11/2008

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction:
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: Du Ranger au fantassin Italien ?   Dim 14 Déc - 8:27

Comment nos rp vont être maintenant que tu veut être italien Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Troska
Sierjant
Sierjant
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 29/11/2008

Feuille de personnage
pays: Russie
fonction:
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: Du Ranger au fantassin Italien ?   Dim 14 Déc - 8:37

Andy Reiben a écrit:
Pour reprendre l'argument de Victor, l'emploi de ce fusil dans les conditions "réelles" de l'assassinat de Kennedy prêtent trop à polémique et jusqu'à ce jour, on ne connaît pas toute la vérité !

Pour le Carcano, les Italiens l'appelaient : "Il fucile umano" (le fusil humain)


Ouais c'est ce que je disais le fusil humanitaire ^^
j'veux bien que Oswald soit allez à l'armeé mais j'vois pas comment aligner 3 balles en si peui de temps avec un fusil merdique ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: Du Ranger au fantassin Italien ?   Dim 14 Déc - 10:33

Ca y'est on est sur une polémique sur les armes maintenant. Pour l'assassinat de Kennedy Oswald tant bien que ce soit lui, aurait tiré a 80m environ en 6 a 8 s. Mais la dessus je te rassure je ne suis pas très d'accord non plus avec la version officielle même si elle est crédible sur certains points.

De plus bien que l'arme soit merdique, dans les mains d'un tireur expérimenté il peut devenir redoutable comme n'importe quelle arme. D'ailleurs doit y'avoir un proverbe chinois qui dit "Même une épée émoussé peut devenir redoutable dans les mains du meilleurs des combattant".

C'est un peu comme le AK47, il est considéré comme une des meilleures arme a feu qui aie été mais pour moi ce n'est qu'une ébauche encore bourré de problème (poid, visée entre autre), ces problèmes ayant été corrigé avec l'AKM-59. Ce que je veux dire par la c'est que la réputation d'une arme ne veut rien dire sur son efficacité. Alors certes le Carcano n'était pas le meilleurs mais les hommes qui le manipulait ne faisait rien pour arranger la chose alors que des tireurs expérimentés parvenait a tirer le meilleur de cette arme.

Sur ce je propose qu'on arrête de flooder ce sujet a mort avant de se faire tapper sur les doigts. Si vous le voulez vraiment on peut ouvrir un sujet dans le forum discution même si ça me semble inutile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 48
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: Du Ranger au fantassin Italien ?   Dim 14 Déc - 13:00

D'accord avec Mc Gregor ! Inutile de refaire l'Histoire...Tant qu'on n'a pas tous les éléments en main.

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
Victor Troska
Sierjant
Sierjant
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 29/11/2008

Feuille de personnage
pays: Russie
fonction:
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: Du Ranger au fantassin Italien ?   Dim 14 Déc - 13:38

j'pourrais remettre de l'huile sur le fue en disant que c'était impossble de tirer avec ce fusil dans la positon dans laquelle il était .. bref

sujet clos pour moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Du Ranger au fantassin Italien ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Du Ranger au fantassin Italien ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yann décide de se ranger(Florian et Nicolas)
» mon ranger nain
» Zafura, ranger elfique
» [Mission D] Ramasser, nettoyer et ranger
» La femme dans le cinéma italien [thèse gloubibglouba]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seconde Guerre Mondiale :: Hors RP :: Commentaires, remarques, questions?? C'est ici.-
Sauter vers: