Seconde Guerre Mondiale

Rejoins les forces Alliées ou les forces de l'Axes et combat l'adversité dans une vaste guerre pour la domination du monde!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 En marche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maximilien Von Stigner
Obergefreiter
Obergefreiter
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 16/12/2008

Feuille de personnage
pays:
fonction:
métier:

MessageSujet: En marche   Mer 17 Déc - 1:03

La troupe de 60 Allemands progréssaient dans le désert qui semblait infini, Ulrick recevais le soleil de plomb sur la tête c'était vraiment l'enfer désirant conservé son eau il ne but que de petite quantité, quand les soldats féblissais...

-Tu marche ou tu crève!

Hurlait les supérieurs nous allions assurer la protection d'un "fort" nous allions le batisé fort Meyer en honneur à leur compagnie, il serait soutennu par deux mortiers et peu être même l'artilerie qui était à des milles d'ici mais ça ont ne le savais pas entièrement.

Ulrick avait mal à la tête et son ventre criais famine bien qu'avoir eu un bon entraînement le climat de l'afrique était vraiment térrible. Le fort n'était plus qu'a 2 kilomêtres il fallait tenir! coute que coute!

Il ne fallait pas ce laissez abbatre comme des chiens battu! Plusieur soldat "trainais" leur pactage au sol, laissant de longue trasse dans le sable qui s'étendais à des milles, alors un soldat interpela Ulrick.

-Ont arrive bientôt ?

-Tien bon soldat, environs 1 kilomêtre et demi...

Ce que craignais les gradés c'était une embuscade dans les sentiers "sérré" contre des parois rocheuse d'ou les ennemis pourrais les canardés à leur guise. Ou bien une attaque aérienne. Enfin! le fort il était là, composé de terre cuite il ne tiendrais pas à une attaque de char ou de mortier mais contre des soldats il était bien défendable.

Il entrait donc dans ce fort, le Unteroffizier nous fit plassé des barbelés tous au tour, alors que 5 snipers armés de leur Karabiner 98K était du haut de la seule et unique tour protégé du soleil et du vent qui projetait du sable dans les yeux.

Les barbelés ce firent pausé rapidement, une petite brêche dans le fort fut recouvrit d'un charriot pour ne laissé passé aucun soldat ennemi, les deux MG42 furent placé une sur la tour, et l'autre sur le murs principal.

Puisque le fort était "collé" contre la montagne rocheuse il n'avait qu'une position à défendre l'avant, ils pouvaient mettre tous leur feu sur un seul endroit leur tirs "canalisé" turais grand nombre de soldat. Les tranchers serait inutiles. La porte fut renforcé par une couche épaisse de métal à l'arrière trouvé dans le sous-sol du fort.

Les mortiers était au centre du fort près à bomabrdés les ennemis, et les munitions compactés dans le sous-sol, il fallait tenir ce fort une dizaine de jour en attendant les renforts Allemand blindé qui viendrais dans 11 jours.

Alors Ulrick décida de ce mettre sur les "remparts" qui malgré leur matière première était très large et très solide. Il inspectait les environs, ce qui aiderais l'ennemi était les nombreux trous dans le sol causé par les obus, même quellque fois grace à un "glissement de térrain" il avait un long espace qui laisserais ce camouflé les ennemis.

Mais la MG placé en haut de la tour avait un angle sur tous et avait déja une longue porté les ennemis qui viendrais serait finit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximilien Von Stigner
Obergefreiter
Obergefreiter
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 16/12/2008

Feuille de personnage
pays:
fonction:
métier:

MessageSujet: Re: En marche   Mer 17 Déc - 19:01




(Merde pas capable de mettre plus gros dsl)

Ligne orange: mur

Carré orange: tour

Petit carré cyan: MG42

point bleu: mortier

rectangle jaune: porte

carré vert fluo: Munition

5 petit carrés vert pale: sniper

et gris: montagne et sable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximilien Von Stigner
Obergefreiter
Obergefreiter
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 16/12/2008

Feuille de personnage
pays:
fonction:
métier:

MessageSujet: Re: En marche   Mer 17 Déc - 19:20

(autour de Lens puis de McGregor)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: En marche   Mer 17 Déc - 21:08

[hrp: je poste maintenant puisque de toute manière Mac était la avant vous in-rp. Sinon je propose de se situer a la mi-juillet 1942 près de la frontière Egyptienne. Et enfin je te rappelle qu'il ya une fonction "éditer" sur ton post que tu devrais utiliser plus souvent. hrp]

"Ca y'est, ils sont là!"

Le murmure presque imperceptible du soldat Campbell réveilla le 1ère classe McGregor. Il s'était endormis a son poste de surveillance, une petite plate-forme rocheuse au dessus de la piste ou passait maintenant la colonne allemande. A moins que ceux-ci ne regarde en arrière et en haut ils étaient invisibles. Ils avaient soigneusement compté les allemands: une cinquantaine apparemment peu habitué au désert vu la mine fatiguée de la plupart d'entre eux.

Campbell semblait crispé sur son Bren, recouvert d'un chèche beige pour être moins visible. Il devait hésiter entre expédier ces types ad patres immédiatement ou attendre. D'ailleurs il demanda ça très clairement a Mac:

- On fait feu Mac?

Une hésitation de quelques secondes puis la réponse pourtant évidente:

- Nan, on est pas assez nombreux. Y'aura une meilleure occase.

Ils n'étaient surement pas assez nombreux, ils étaient 3 sur cette position et une équipe de 5 hommes avec une Vickers en face attendait elle aussi les instructions. Il se retourna, le radio lui par contre piquait un somme sans aucune gène contre un rocher fort heureusement a couvert. Mac essaya de le réveiller mais il n'osait pas parler assez fort de peur de se faire entendre par des retardataires.

- Delund? Delund... Eh Oh debout Delund!

Rien a faire le radio rattrapait ses heures de sommeil manquantes en pleine opé'. La nouveau capitaine recherchait quelqu'un pour des corvées, Mac lui l'avait trouvé. Il ramassa une pierre et se prépara a la jeter lorsque Campbell le saisit par l'épaule et lui fit signe de s'allonger. En face l'équipe de la mitrailleuse leur signalait un petit groupe de 10 retardataires. Aucun d'eux n'osait bouger. Mais finalement les hommes de l'Afrika Korps se montraient trop fatigués pour faire attention a leur arrière; un groupe comme ça se prenait assez facilement en Embuscade et en général ils ne tiraient pas un coup de feu. Mais pour l'heure il allait en revenir a réveiller cet abruti de Delund: il reprit la pierre et l'envoya dans le "plat a barbe" du radio qui bien évidemment se réveilla sous l'impact en cherchant son fusil.

- Eh calme ducon! Tu vas nous faire cramer.

- Désolé j'me suis endormi. Oh putain ma tête.

- Bon allez contact avec Marteau en vitesse.

- Ok. Il empoigne sa radio et commence a émmettre: "De rocher pour marteau, de rocher pour mart...

"Ici Marteau je vous reçoit."

McGregor mima les information au radio puis quand ce fut fini rampa jusqu'a ce dernier suivi par Campbell.

- C'est bon? Alors on décroche.

Le groupe se leva et commença a prendre la direction de leur campement a 4km en laissant la le groupe vickers. L'offensive sur le fort pouvait maintenant se préparer et elle allait surprendre les allemands. Le Cpt Price arrivé il y'avait a peine 2 semaine avait conçu une tactique qui risquait de se révéler très efficace. Mais pour le moment Mac n'avait qu'une envie: satisfaire son estomac après une journée de planque au soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alfred Kalb
Unteroffizier
Unteroffizier
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 08/06/2008

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: infanterie

MessageSujet: Re: En marche   Jeu 18 Déc - 9:03

Hrp:J'ai bien entendu deandé a Ulrick avant de poster.

La marche avait été dur pour les soldats allemands,même pour Alfred qui pourtant avait déja combattu en Afrique avec la Légion Etrangère.
Lui et quelques hommes de son unité s'étaient retrouvés avec ce groupe de soldats en direction d'un fort a tenir.

Cela ressemblait beaucoup a ce qu'avait vécu le légionnaire avant d'entrer dans la Wehrmarcht.
Après de longues heures de marche qui fatiguèrent grandement la colonne,un peu moins Alfred,mais il avait souffert depuis le temps qu'il n'était pas revenu combattre ici.
Ils y arrivaient enfin.Ce fort ressemblait beaucoup a un fort de la Légion au Maroc,et Alfred n'espérait qu'une chose,que les ennemis ne soient pas les cavaliers arabes,qu'il redoutait depuis ses années dans la Légion.

Les deux mortiers furent palcés dans la cour,et les MG42 sur les deux tours.
Alfred et ses hommes se placèrent sur la tour avec les tireurs.Ils placèrent la MG correctement avec le trépied et l'armèrent après une vérification complète du mécanisme et de l'amre en général.

Les 11 jours a tenir cette position allaient être durs,même si les ennemis n'étaient pas des cavaliers arabes passés dans l'art de l'utilisation de la cimeterre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximilien Von Stigner
Obergefreiter
Obergefreiter
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 16/12/2008

Feuille de personnage
pays:
fonction:
métier:

MessageSujet: Re: En marche   Jeu 18 Déc - 18:16

Ulrick grimpa à la tour ou le Unteroffizier était en train d'instaler la MG, Ulrick fit un bref salut puis lui dit les nouvelles.

-La deuxième mitrailleuse 42 à était placé sur le mur sud, les mortiers sont près à tirer et 20 % de nos soldats sont en pause à la caserne au sous-sol les autres étant sur les remparts pour surveillé "l'ennemi" avez vous réussi à appelé l'artillerie ?

Il fit une bref pause laissant le temps à son supérieur de ce retourné et de répondre, le soleil ce couchait bientôt les nuits fraîches de l'afrique seront rude, mais dans la tour il y fesait une bonne température.


Dernière édition par Ulrick Luther le Jeu 18 Déc - 20:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: En marche   Jeu 18 Déc - 18:58

Ulrick tu fait trop de fautes. Passe ton texte dans un correcteur parce que la ça fait trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: En marche   Sam 20 Déc - 12:53

Après 1 bonne heure de marche les 3 hommes arrivèrent enfin au campement établi dans le désert au milieu de nul part. La plupart des hommes ayant choisi de dormir a la belle étoile il n'y avait même pas de tente. Juste la 15aine de véhicules de la compagnie. La nuit tombait rapidement comme a chaque fois dans ce désert pourri. Il alla voir le capitaine Price pour un rapport rapide:

- Mon capitaine, la colonne est arrivée au fort, une soixantaine d'homme comme prévu.

- Très bien, réunissez les hommes je vous prie.

- A vos ordres. Et si vous cherchez quelqu'un pour les corvées, y'a le 2nde classe Delund qui s'est porté volontaire. Il a prit la liberté de s'endormir a son poste!

- J'm'en souviendrais. Rompez.

Quelques minutes plus tard la compagnie était enfin réunie et Price leur exposa son plan d'attaque:

- On attaquera leur fort demain en fin d'aprem'. Avec le soleil dans le dos il auront du mal a nous voir. De ce côté là aucun problème, c'est le retour le vrai problème. On va devoir rejoindre le gros du 101st a 32km d'ici. Mais le trajet de 7kms du fort jusqu'a ici devra se faire a pied. On va donc finir de nuit. Après il fardra prendre les véhicules restants et se mettre en route, ça c'est au cas ou tout se passe bien évidemment. On pourrait aussi tous y rester.
Je n'oblige personne a participer, ceux qui ne le veulent pas peuvent repartir avec le lieutenant Wenshon dans 2h.


2h après ils savaient maintenant qu'ils seraient 41 a participer a l'attaque. Ils allaient vraiment devoir jouer sur le moindre avantage que leur fournirait le terrain et leurs connaissances. Après un rapide repas la pluparts des hommes s'endormirent afin d'être frais pour le lendemain.

_________________
Ecossais
Carrément méchant
Jamais content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alfred Kalb
Unteroffizier
Unteroffizier
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 08/06/2008

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: infanterie

MessageSujet: Re: En marche   Sam 20 Déc - 22:23

Après que la MaschinenGewehr fut placée,Alfred placa deux hommes a celle-ci,un tireur,l'autre pourvoyeur de munitions.
Lui allait surement descendre sur les remparts quand les combats allaient débuter.

Un Obergefreiter vint a lui pour présenter son rapport.Il ne devait avoir vu le Leutnant Klein sur les remparts.


-Bien Obergefreiter,mais je suis pas le dirigeant ici,il y a un Leutnant juste en bas la!
*il le montra du doigt a une dizaine de mètres,sur le rempart au-dessus de l'entrée.*
Je vais aller lui en toucher deux mots,merci Obergefreiter.


Sur ce,Kalb lui rendit un leger salut et alla sur les remparts voir Petrik.
Celui-ci regardait vers le sable,pour guetter une quelconque arrivée ennemi a ce moment.Surement un nouveau,ou un prétendant de la Croix de Fer.
L'Unteroffizier se présenta devant lui en faisant claquer ses talons,le calot penché sur le côté et il le salua brèvement.
L'Officier lui rendit le salut réglementairement,et ne remarqua le manquement du légionnaire,qui,il faut le dire,n'en avait rien a faire.


-Les MG42 sont en place sur les tours et les mortiers idem dans la cour.
Un cinquième de nos hommes sont en repos dans les sous-sols.
Les autres sont aux remparts a guetter.Plus qu'a attendre...

-Ce n'est pas un rapport dans les règles,unteroffizier!

-Humff....L'unteroffizier vous signale que nous allons être assieger dans peu de temps et que les règlements ne nous sauveront pas des balles rosbifs!Je vais guetter,herr Leutnant.

-Hey,mais...C'est...


Sans attendre,le légionnaire tourna sur ses talons après un salut réglementaire avec claquement de talons.Il s'en alla rapidement en lâchant en francais,suffisement fort pour que l'officier entende,un "péteux d'officier!!".
L'Officier se retourna ans comprendre ce que l'homme qui lui tournait le dos lui disait,il lui lâcha un regard noir puis retourna a ses jumelles.

Alfred se mit une cigarette dans le cion de bouche et l'alluma.Il descendit dans la cour et se planqua dans un recoin des remparts pour dormir,toujours d'un oeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximilien Von Stigner
Obergefreiter
Obergefreiter
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 16/12/2008

Feuille de personnage
pays:
fonction:
métier:

MessageSujet: Re: En marche   Dim 28 Déc - 19:49

Ulrick c'était placé sur les remparts, il avait étendu ça couverture puis c'était endormi, dans 2 heures il ferait son tour de garde, c'était Lens qui avec son MP40 fixait la région, il avait un long chemin avant d'atteindre les murs, alors les troupes ennemis arriverais s'en doute avec des blindés puisque juste l'infantrie ce ferait décimer avant de pouvoir mêtre le pied à 100 mêtres du fort, enfin ces ce qu'ils penssaient tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: En marche   Lun 29 Déc - 13:17

Le lendemain vers 15h.

Les britanniques s'étaient mis en route vers leur objectif, a pied pour que les allemands n'entendent pas le bruits des moteurs. Ca faisait maintenant 2h qu'ils marchaient et maintenant ils touchaient au but: ils n'étaient plus qu'a environ 300m du fort et maintenant ils rampaient pour ne pas se faire voir. Précaution peut-être inutile étant donné qu'ils avaient le soleil dans le dos mais ils ne voulaient prendre aucun risque.

Arrivé a 200m de la position de la mitrailleuse ils s'étaient arrêtés et maintenant Price scrutait le fort a la jumelle. McGregor se trouvait juste a côté de lui. Un peu plus a droite des hommes luttaient pour monter la Vickers, chose peu aisée en étant allongé. Price murmura:

- Mmmh. Y'a une MG dans la tour, et une autre sur les remparts, mais elle sont pas vers nous, si ont se demerde bien on ne se fera pas tirer dessus par ça. Y'a aussi 2 mortiers mais pareil, ils pensent qu'on passerait par le défilé. Dommage pour eux.

McGregor essayait de "loger" le chef de l'unité avec sa propre paire de jumelle, piqué a un officier sans que celui-ci ne le remarque.

- Chef logé, enfin je crois, y'a un Leutnant dans la cour près des mortiers. Je vois pas d'autre gradés.

- Parfait, McGregor prenez votre arme et a mon signal faite vous l'officier, la Vickers fera le vide sur la tour. Pour les autre au signal feu a volonté. N'oubliez pas qu'on a le soleil dans le dos, on est invisible jusqu'a ce qu'ils regardent bien.

Chacun retint son souffle, maintenant la machine étaient lancé et dans quelques seconde l'enfer des combats allait reprendre. McGregor alignait lentement l'officier dans sa mire de fusil calé au préalable a 200 yards. Il n'avait pas le droit de le rater.

1,2,3, Mac pressa sa détente juste comme il fallait, le coup parti et le recul lui arriva droit dans l'épaule. L'officier fut touché en pleine poitrine et Mac pouvait le voir se tordre de douleur et essayer de s'agripper a quelque chose, il tenait a la vie mais rien ne changerait le résultat de cette journée: cet homme était mort.

derrière lui Price fit signe a tout le reste des hommes de déclencher l'enfer, les armes automatique expédièrent alors une vraie pluie de plomb en direction des soldats allemands.

Edit: EDIT MJ: J'ai coriger pour que limage soit visible. Richard.
Spoiler:
 

_________________
Ecossais
Carrément méchant
Jamais content


Dernière édition par McGregor le Jeu 5 Mar - 16:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alfred Kalb
Unteroffizier
Unteroffizier
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 08/06/2008

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: infanterie

MessageSujet: Re: En marche   Jeu 5 Mar - 15:23

Oui,vas-y je t'en prie,je posterais a ta suite!
Mais ou t'as mis l'attaque c'est pas de la montagne?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alfred Kalb
Unteroffizier
Unteroffizier
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 08/06/2008

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: infanterie

MessageSujet: Re: En marche   Sam 7 Mar - 13:25

Alfred patientait dans sa tour,la MG non loin de lui,ils attendait comme tout les autres l'arrivée de ces anglais,qui se faisaient attendre.
Il fallait espérer qu'ils n'aient pas de blindés,car le groupe tenant le fort ne pourrait rien faire a distance,hormis avec les mortiers.

La chaleur était pesante,mais elle se fit rapidement oublier quand le Leutnant se fit descendre,suivit par une grelle de balles venant des falaises au-dessus du fort.
Cela ils s'y attendaient pas les allemands!


- Ils sont au-dessus planquez-vous!!

De sous le toit de sa tour,Alfred attrapa la MG et commenca a chercher un lieu ou placer celle-ci pour fournir un feu puissant face a ces tireurs embusqués.
Les allemands étaient prit au piège,Alfred remarqua des caisses sur le rempart,il pourrait se planquer derrière et poser la MG en batterie.
Il attrapa son Kar et le mit dans son dos avant de partir en courant sur le rempart jusqu'a ces caisses.

Le légionnaire arriva a destination sans problème,mais ce ne fut pas le cas pour l'un des deux hommes qui le suivit.
Le second arriva avec les munitions,Alfred placa la MG42 en calant le bipied sur les caisses,puis il arma la mitrailleuse.
Il braqua rapidement la bouche du canon en direction du haut des falaises ou l'on voyait les têtes et les armes des anglais.

Le légionnaire épaula et commenca a balancer des rafales le mieux qu'il put sur ces têtes dépassant.
L'homme a côté faisait défiler les cartouches correctement pour que la mitrailleuse les mange rapidement.


- Prend ma place mon gars!

Alfred céda la place au second allemand et prit son Kar98 en main.
Il se coucha derrière les caisses,ne laissant presque rien hormis le canon de son fusil sortir.
Il visa du mieux qu'il put un Tommy qui était un peu trop perceverant face a la MG,et le dégomma.
Son casque tomba de la falaise,mais il n'était pas facile de viser depuis le contre-bas avec un simple fusil.
Alfred pensa alors au tireurs cachés dans la tour.
Il se leva et couru jusqu'a celle-ci,laissant le tireur.
Il retourna a cette tour et prit un fusil a lunettes sur un cadavre,il allait encore falloir sortir a découvert pour retourner a la mitrailleuse.
Alfred,avant de partir regarda les tireurs au mortiers qui se cachaient.


- Tournez ces mortiers et tirez sur le haut de la falaise,tentez au moins le coup,il vont nous décimer sinon!

Alfred ne pouvait traverser de suite,il se placa de facon a voir les anglais tirer,mais ne pouvait faire quoi que ce soit pour le moment.
Il n'aalait pas tarder a repartir,mais si un anglais attendait un nouveau passage de sa part,il n'allait pas durer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximilien Von Stigner
Obergefreiter
Obergefreiter
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 16/12/2008

Feuille de personnage
pays:
fonction:
métier:

MessageSujet: Re: En marche   Sam 7 Mar - 17:01

Ulrick sursauta lorsque le coup de feu retenti tuant un officier. Le Leutnant! Il prit ces jambes a sont coup puis ce rua vers la tour, sur la fassade. Il ne pourrais être toucher. Alors il prit une MP40 au sol puis vérifia le nombre de balle au cas ou, il la charga puis prit son Kar en bandouillère. Il vue des soldats commençer a retouner les mortiers.
-Tiré deux salves puis sa iras ensuite dégager vous êtes a découvert bon sang! Et amener les avec vous.
Ulrick ce mit a tiré sur les Anglais en auteur, ces balles ricochait sur les rochers des montagnes, mais il put voir un anglais tomber puis rouler jusqu'en bas atteint de l,une de ces balles. Alors il prit un Kar98 a lunette en haut de la tour, il resta la ou il était ce coucha lentement, puis avança en rempant, il prit pour cible un sniper anglais, il visait dans la mire de l'anglais (McGregor ces toi). La balle sifla dans les airs mais puisqu'il avait légèrement bouger le bras la balle touucha le rocher qui couvrait l'anglais dans un "explosion" de terre et de pierre.
*Merde!!! %@%?&#!!!*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: En marche   Dim 8 Mar - 10:51

Les allemands cherchaient a mettre en batterie leurs mortiers, Price avait eu une bonne idée concernant la direction du soleil mais ça ne marchait pas aussi bien que prévu. Le groupe comptait déjà 3 hommes hors de combat en a peine 1mn, les allemands avaient bien géré la surprise.

MacGregor tirait a peu près sur tout ce qui bougeait, des coups précis et sans fioritures. Il repassa plusieurs fois devant l'officier qu'il avait tiré, il était toujours vivant et il se trainait par terre. Cette pensée horrifia Mac, l'idée de se retrouver en train de ramper dans le désert pour ne pas mourir, en vain ne l'enchantait pas vraiment.

Il chassa ces pensées se promettant d'y revenir quand il serait tranquille, il cherchait de nouvelles cible, et en trouva une ou plutôt tout un groupe: les boches mettaient en batterie les mortiers; Mac hurla a l'attention du groupe:

"ATTENTION, LES MORTIERS!"

Il visa un des chefs de pièces ou du moins ce qui semblait en être un et tira un coup net et précis en visant la tête. Celui-ci ne se trainerait pas au sol, la balle lui avait déchiqueté le crane tandis qu'un BREN achevait les 2 autres servant. Le second groupe n'eut pas plus l'occasion de prouver leur talents de tireur, ils étaient déjà tous mort. Restait les MG, et puis tout les troufions qui courraient partout.

_________________
Ecossais
Carrément méchant
Jamais content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alfred Kalb
Unteroffizier
Unteroffizier
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 08/06/2008

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: infanterie

MessageSujet: Re: En marche   Dim 8 Mar - 12:32

En regardant depuis sa position,Alfred pu remarquer un tireur qui était précis parmis les attaquants,ce fut un coup de chance de repérer l'un de leur excellent tireur en regardant simplement.
Il se déplaca pour trouver un angle de tir et posa le fusil pour avec une meilleur vue.
Le soleil gênait encore plus avec une lunette,et Alfred ne voyait que trop peu le tireur.
De plus ce n'était pas dans ses spécialités le tir de précision.
Il tenta un tir mais il ne du que l'effleurer.
Il valait mieux se replier.

Il fit signe au tireur a la MG de prendre la MG et de descendre.
Le légionnaire courut jusqu'a celui-ci et prit les munitions.
Les deux hommes dévalèrent les escaliers et passèrent la porte du fort.
Ils se retrouvèrent derrière le mur du fort,a l'ombre,a couvert et ne restait plus qu'a attendre les anglais,qui descendraient bien de ce four a un moment ou a un autre.


- Prenez les provisions d'eau et venez la,on sera a l'abri des tireurs et a l'ombre,pas comme eux!
Apportez l'eau et les munitions,tant que vous pouvez.


Ceux qui entendirent Alfred ne se firent pas prier et vinrent a l'endroit.
Puis certains firent quelques allers-retours pour l'eau,les vivres et des munitions.
Alfred fit placer un guetteur dans le coin de l'enceinte et un autre dans l'embrasure de porte,pour surveiller l'arrivée des ennemis.
Il devait rester des hommes dans le fort,mais ceux présents faisaient passer le mot,et même avec ce nombre restreint,la MG pourrait suffire a calmer l'ardeur des anglais,si il se décidait a ne pas rôtir sur leur falaise.
Soit ils descendaient par ou ils étaient montés et venaient par la ou le guetteur regardait,soit ils descendaient en rappel,et la,la MG42 accélèrerait leur descente.


Dernière édition par Alfred Kalb le Dim 8 Mar - 16:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximilien Von Stigner
Obergefreiter
Obergefreiter
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 16/12/2008

Feuille de personnage
pays:
fonction:
métier:

MessageSujet: Re: En marche   Dim 8 Mar - 15:15

Les jambes d'Ulrick refusais de courir vers l'enceite il était paralysé par la peur qu'un anglais le tirs comme un canard dans un étang... quoi faire! Temps pis si il devait mourir, il relava ces manches prit sa MP40 et son Kar98 en bandouilèrent et détalla comme un lapin vers l'extérieure une balle souleva la terre prêt de son pied, le ricochais déchira une petite partit de peau, plus que légèrement il n'avait pas ressentit ces en regardant qu'il constata qu'il avait était toucher, en rejoignans les autre à l'ombre un toubib voulu l'examiner mais Ulrick refusa.
-La vache! Je n'aurais jamais pensser en arriver là! Bon quellequ'un a récupéré un mortier ?
-Moi Oberfreiter! Hurla un type qui tenait un mortier
Le deuxième était placé au beau millieu du fort. Ulrick prit sa MP40 puis regarda légèrement la falaise. Les anglais continuait a tirer s'eu caché à l'intérieure.
*Pourquoi il reste là! Bande d'idiot!*
Il rampa jusqu'a Alfred puis lui dit.
-Bon, je propose que l'ont les prendre sur les flans, avec ce mortier en appuie, ont va pouvoir les mettres en déroute... ou ont attend qu'l décende ces un bonne tactique mais je supose qu'il vont partir il ne vont jamais risquer de venir a découvert! Sauf si leur officier sont abrutti... alors... esqu'il a d'autre officier a par nous d'eux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alfred Kalb
Unteroffizier
Unteroffizier
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 08/06/2008

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: infanterie

MessageSujet: Re: En marche   Dim 8 Mar - 16:08

Un gars avait sortit un mortier,il le placa derrière le mur,en position prêt a tirer sur la falaise.
L'homme de tout a l'heure revint jusqu'a Alfred et lui proposa un plan.


- Pas une mauvaise idée,mais nous on est a l'ombre et on a des réserves d'eau,eux sont en plein soleil et loin de leur campement surement.
Suffirait de les attendre.Et maintenant qu'on a un mortier,on peut les pilloner,soit ils vont lâcher,soit ils vont venir,et on a la MG pour les recevoir.
Mais l'idée de les approcher n'est pas mauvaise.
Il n'y a plus d'Officiers malheureusement,il n'y a que des sous-officiers et derrière ce mur,je suis le plus haut gradé.Ensuite ya toi.
Prend un petit groupe d'hommes et essaye de les t'approcher de l'endroit ou ils descendront,harcèle-les et revient on les attendra.
Si ils décident de descendre la falaise,prend leur position et tire-les depuis le haut,nous on les prendra en pince depuis le bas.
C'est risqué mais ca peut marcher,si ils bougent.
Mias faut que tu y aille en longeant la falaise,nous on va les occuper.Le mortier risque de les faire bouger si y tire bien.


Le mortier se mit a tirer sur la falaise,le tir n'était pas très précis,mais pourrait toujours les toucher.
Pendant ce temps,Alfred fit placer la MG sous la porte,dans un recoin sombre,et celle-ci se mit a cracher des rafales plutôt mortelles sur les anglais,du moins les ferait se terrer.
Il fallait espérer qu'ils bougent,ou qu'ils abandonnent,ou il allait falloir partir rapidement.
De toute facon la position n'était pas tenable,il allait falloir partir a un moment ou a un autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximilien Von Stigner
Obergefreiter
Obergefreiter
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 16/12/2008

Feuille de personnage
pays:
fonction:
métier:

MessageSujet: Re: En marche   Mar 10 Mar - 18:30

-Bon! Ont va tenter un débordement! Je veux quatres hommes et des rapides... eu... Gunter, Erwin, ah et Hens! Vous aller sur la falaise par la droite cachez vous dérrière ces rochers (Montre des rochers) vous allez les canarders et les occupers le plus possible moi et cinq hommes ont va les arrosers un peu sur la gauche, ou même par dérrière si ont est asser vite. Eu... Unteroffizier Kalb, si il tentent de ce cacher dans le fort ou de battre en retraire vous me les couper en rondelle avec la 42... (Prend une inspiration) GO!
Tous ce passa rapidement, pendant ce temps le mortier ouvrit le feu sur les positions Anglaise, alors que Gunter, Erwin, Hens fonssaient sur la droite, ils montaient sur la falaise et cammoufler par de nombreux rochers commençaient à pilloner les Anglais, mais les Allemands était maintenant un peu plus en hauteur leur donnant un avantage sur les Anglais. Alors que moi et les autres ont couraient comme des fou! J'étais éssouflé rien quand arrivant a coté de la tour, ensuite nous montâme la falaise et ce mirent sur la droite des anglais un peu dérrière eux mais ont pouvaient facilement les mitraillers... enfin ont espéraient! Le tirs nourris de nos camarades de gauche nous avaient permient de progresser sans ce faire voir et sans ce faire canarder, alors que le mortier lui poursuivait son tirs pas très éfficace en faite sur la position Anglaise. Nous prennions place et vision tous des personnes différente. Moi je plaçais mon canon vers un officier (Si il en a un ^^) et j'ai hurlé avec une t'elle force: FEU! Que nos balles avaient sembler avoir toucher leur cible avant d'avoir fait un bruit! Nous les canardions comme des canards au vol. Quand toute la poussière et le sable fuent retombé nous nous mirent à couvert dérrière les rochers le temps de recharger. Je prennais un chargeur et le rentrais dans mon arme, et chargais ma MP40 d'un coup. Je me couchais dos au roche et soupirait, le stresse était passé mais pas pour longtemps peu être que notre tirs n'avaient pas était si éfficace que l'ont pouvaient le croirent, déja quand j'y repence tellement j'étais strésser j'aurais pu pensser a jeter des grenades sauraient était dévastateur! Mais non il a fallu que je me presse alors que les Anglais ne ce doutaient même pas que nous allions les prendres a revers. Je me sentais stupide je fut vite tiré de mes penssé quand Donand un Allemand ou un saxon du nord m'avait serré l'avant bras.
Donand:Quesqu'ont fais Obergefreiter Luther!
-Bon! Les tirs ont déja reprient! Les anglais ne doivent pas être si amocher que c'la! Alors ont ce r'monte les manches et ont continnu!
Alors nous allions nous préparer à nouveau, pour bien les canarders! J'avais mal au coeur car j'avais une concience comparé a Hitler quand j'ai tiré les Anglais j'aurais pus vidé mon chargeur au complet mais quand j'ai entendu un long râle de souffrance j'ai retiré aussitôt mon doigt de la gachette...




(SI MON POST TE SEMBLE EXESIF NE TE GÊNE PAS POUR M'ENVOYER UN MP ET JE L'ÉDITERAIS! MC GREGOR!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: En marche   Jeu 12 Mar - 13:21

L'un des anglais hurla a travers le feu roulant de la mitrailleuse et des 3 FM.

"Y se sont planqués les fumiers!"

McGregor vit un bras dépasser et ce fut une erreur pour le soldat auquel il appartenait, le projectile de .303 lui déchiqueta le bras. Même si il n'était pas forcément bon stratège il était pour lui clair qu'il fallait décrocher tant qu'il en était encore temps. Les allemands allaient sans doute chercher a les prendre par les flancs et ils ne pourraient pas se défendre.

Le Capitaine donna l'ordre de replis et en bon ordre les tommies se replièrent lentement vers la crête. Moins de 10m a parcourir et ils seraient a couvert mais sans doute pourchassés. Ils allaient abandonner sur place la Vickers qui serait trop lourde a porter. Très vite les britanniques s'étaient regroupés derrière la crête, ils purent enfin faire le bilan: 2 mort, 7 blessés dont 2 qui ne pourraient pas se déplacer seul. A côté de ça le raid avait été un succès, Price donna l'ordre de former 2 colonnes et de se replier vers le véhicules le plus vite possible, Mac prit un des places a l'arrière avec les servants de FM et 4 autres soldats, ils devraient s'assurer que les boches ne les poursuivent pas de trop près.

_________________
Ecossais
Carrément méchant
Jamais content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En marche   

Revenir en haut Aller en bas
 
En marche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Questions sur l'integration d'Haiti au marche de la CARICOM
» Haiti en marche - Haitiens, partout fuir la misere!
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Haiti en Marche: Haiti et neo-liberalisme
» Haiti en Marche - Présidentielles 2010: sont-ce les premières escarmouches?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seconde Guerre Mondiale :: RP :: autre zone de combats :: Afrique-
Sauter vers: