Seconde Guerre Mondiale

Rejoins les forces Alliées ou les forces de l'Axes et combat l'adversité dans une vaste guerre pour la domination du monde!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 avancée

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: avancée   Jeu 16 Avr - 12:42

MJ:

France, Omaha Beach. 8/06/1944. 8h28. couvert, 11°

Le débarquement était fini, les derniers bunkers avaient été nettoyés, et le bilan commençait a apparaitre. Après une journée de pause pour certains, la guerre reprenait son droit le plus strict.

Le caporal Gavin courrait partout a la recherche d'Andy Reiben récemment promu sergent. Sa méthode de recherche était simple: il hurlait le nom du sergent qu'il connaissait a peine pour une courte conversation dans une des bateau.

- REIBEN, Quelqu'un a vu Reiben, Andy Reiben, je cherche le Sgt Andy Reiben...

Et il continuait a arpenter les plages , contournant les groupes a la recherche du sergent.

_________________
Ecossais
Carrément méchant
Jamais content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 49
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: avancée   Jeu 16 Avr - 16:05

Suite au débarquement mouvementé et lourd en pertes sur Omaha, notre groupe, ainsi formé par les événements s'enchaînant depuis le 06-06, fut enfin relevé.

Nous passâmes la journée du 07-06 à l'arrière, nous fûmes débriéfés puis on nous invita à prendre un repos bien mérité. Le génie avait monté de grandes tentes à l'abri du vent, notre groupe investit la première d'entre elle et chacun put enfin poser son barda.

J'enlevais mon brelage, déposais mon BAR et tout le reste...Je pris le risque d'enlever mes vêtements, il y avait trop des nôtres sur les plages pour craindre une contre-attaque. Nous pûmes dormir dans des draps propres et surtout prendre une douche bien chaude au réveil, quelque huit heures plus tard.

Le reste de la journée du 07 juin, j'en profitais pour écrire à Richard, c'était le seul parent qui me restait. Je refis mon paquetage, nettoyais mes armes et équipements, je terminais par le cirage de mes chaussures. C'est alors qu'on vint me prévenir, je devais me présenter devant le capitaine Spellings.

Sur place, il me remit mes nouveaux galons, j'étais fier d'avoir pu les gagner et surtout d'avoir été efficace en épargnant la vie de nombreux Américains. De retour dans ma tente, je pus les coudre et j'en profitais ensuite pour refaire le lit.

Quand tout fut impeccable, je me renseignais sur mes droits et devoirs en tant que Sergent car je n'avais pas envie d'être rétrogradé pour ce que j'aurai pu ignorer ou négliger, c'eût été trop bête ! Je potassais le réglement militaire et un petit livre nous donnant les bases du français, des moeurs du pays et de leurs difficultés depuis 4 ans.

Je fis le tour de mon groupe de combat, m'informant des besoins des uns et des autres, rendant quelques menus services (privilèges du grade), une chance que le gars de l'intendance était un homme compréhensif. j'avais l'impression qu'il se sentait coupable de ne pas pouvoir être sur le terrain avant que tout ne soit réglé.

Je le rassurais en lui disant que sans des types comme lui, on ne pourrait ni se battre, ni se nourrir, ni se distraire, après tout nous étions une équipe, une très grande équipe où chacun avait son rôle à jouer. Le plus important est de bien faire ce qui était en notre pouvoir.

Son moral reprit le dessus et il me fournit même quelques rations en plus, notamment du café, du chocolat ou des fruits au sirop. cet excédent de provisions me serait toujours utile si je devais tôt ou tard "négocier", j'enfermais le tout dans ma cantine puis me présentais au repas du soir.

Le service des Armées nous passa l'un des derniers films d'aventures pour distraire la troupe. J'allais me coucher ensuite, cette journée fut trop courte ! Quand je me réveillais le lendemain, j'étais plutôt détendu et me rendais au courrier quand j'entendis un soldat m'appeler :

- REIBEN, Quelqu'un a vu Reiben, Andy Reiben, je cherche le Sgt Andy Reiben...

Je levais la main : - C'est moi ! Qu'est-ce que je peux faire pour toi ?

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/


Dernière édition par Andy Reiben le Jeu 16 Avr - 18:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: avancée   Jeu 16 Avr - 17:03

[hrp: Reiben évite le jaune même pour citer les MJ stp.]

MJ:

C'est seulement après avoir inspecté l'avant dernière tente qu'un Reiben se présenta, et le bon cette fois. Le jeune soldat avait bien cru avoir décroché le jackpot 5mn après le début de ses recherche mais c'était un autre Reiben, un certain Richard.

Mais cette fois il était sur d‘avoir le bon, il était entré en hurlant son prénom et accessoirement en réveillant les derniers dormeurs.

- Le colon veut te voir tout de suite, suis moi!

Toi et le soldat vous parvinrent assez rapidement au QG après avoir zigzagué entre les débris de la bataille et les soldats attendant leur affectation prochaine. Le QG était en fait un bunker réaménagé avec quelque table et des sacs de sable en plus. Le colonel était dehors apparemment en train de donner ses ordres a un capitaine, celui-ci se retira et la colonel te fit signe de t’avancer.

- Sergent Reiben avancez.

Il t’indique alors la vaste carte d’état major de la zone ou vous vous trouvez en ce moment.

- Bien vous partez faire du repérages pour les blindés. Pour cette mission vous serez sous les ordres du Lieutenant MacCannah.

Un des soldats de l’état major releva la tête:

- Ça va être difficile monsieur, il a été tué par un tireur embusqué ce matin.

Le colonel sembla surpris:

- Oh merde… Le Lt Anderson alors.

- Il a été blessé hier…

Le colonel sembla réfléchir quelque secondes:

- On a personne d’autre. Non?

L’officier confirma.

- Bon ok, je vous met chef de mission alors, je pense pouvoir m’appuyer sur vous après vos exploits du 6.

Il indiqua la carte t’invitant visiblement a y jeter un œil.

_________________
Ecossais
Carrément méchant
Jamais content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 49
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: avancée   Jeu 16 Avr - 17:37

Je jetais un coup d'oeil sur la carte...Apparemment, elle avait été "libérée" la veille et des annotations en Allemand y figuraient encore mais depuis hier et l'avancée de nos troupes, le signalement de leurs positions ne voulait plus rien dire...Je pris la parole :

- J'ai compris mon Colonel que vous vouliez que l'on fasse une reconnaissance, nous serons discrets dans nos déplacements...Je propose que l'on parte dès ce soir, un groupe de combat est moins visible de nuit même si cela ne va pas nous faciliter la tâche, l'essentiel est de savoir où l'ennemi a concentré ses forces, les évaluer et faire notre rapport au plus vite.

- Quand comptez-vous vous mettre en marche ? Je ne demande qu'une estimation, cela nous permettra de calculer notre timing. En supposant que nous avançions sans nous faire repérer, nous pouvons parcourir environ à une vitesse moyenne (en alternant notre rythme de marche), une distance d'environ 10km, ce qui serait déjà un exploit. En tenant compte des moments où il faudra faire un silence absolu pour éviter de se faire prendre...Sans compter la route du retour et les "surprises de dernière minute".

- Il y aussi certains avantages, les Français peuvent nous aider et nous faire gagner du temps, le tout est de revenir vivant avant l'aube.

J'eûs une idée : Quand j'étais enfant, nous passions notre temps, mon frère et moi, à chronométrer nos messagers. Nous attrapions un couple et l'un de nous le lâchait plusieurs pâtés de maisons plus loin, pour voir combien de temps le mâle allait mettre pour rejoindre sa "promise".

Si l'intendance est capable de me fournir un couple de pigeon(s) (mâle et femelle), je peux vous faire gagner beaucoup de temps...En laissant la femelle ici, le mâle battra tous les records pour la rejoindre...Une fois que le rapport du messager aura été transmis, nous nous sentirons plus à l'aise dans notre progression, je le ferais partir avant l'aube, je me renseignerais auprès de nos services météo pour savoir quand le soleil se lèvera demain. J'espère seulement que l'ennemi n'aura pas changé son dispositif entre temps.

Dernière chose : Pouvons-nous compter sur la résistance Française ?

J'avais posé des suggestions, des questions et pris des initiatives, je me demandais si je n'avais pas "coupé l'herbe" sous les pieds de mon supérieur, parfois, cela peut en mettre mal à l'aise, plus d'un...

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: avancée   Ven 17 Avr - 8:39

MJ:

Le colonel semblait ne plus pouvoir te stopper dans ton flot d’idées et de suppositions qui de plus s’avéraient inexacte.

- Calmez vous Sergent, attendez au moins vos objectifs avant de vous triturer les méninges!

Il sortit de sa poche une des rares cartes en couleurs qui devait circuler parmi les militaires, et il la plaça devant le sergent sur l’ancienne:



- Bien nous avons commencé a avancer, on prévoyait de contourner les points chauds pour aller le plus vite possible mais l’infanterie est tombé sur un champ de mines ici au sud de St Laurent.
Donc on a voulu contourner l’obstacle et passer au sud de Louvières. Là (il indique une tache jaune sur la carte), entre Louvières et Asnières. Mais le Sherman de tête est tombé sur une mine, de plus quand les chars on voulu se replier ils se sont retrouvés sous le feu de canon de 88 situés on sait pas trop où.
Enfin bref maintenant on vise le passage entre Louvières et St Laurent. Mais on ne veut pas lancer les chars tant qu’on ne sera pas sur que la zone est sure, donc vous partez là bas au plus vite avec une quinzaine d’homme que vous choisirez vous-même. Votre mission est de vous assurer que la zone entouré en jaune est sure pour les blindés, et aussi si vous avez le temps de vérifier que Louvières est dégagée. Une fois ceci fait vous devrez faire votre ralliement avec le Cpt Ramsey qui a pour mission les 88. Mais on connaît pas encore le point de ralliement.
Voilà tout, vous partez le plus vite possible, on ne peut pas se permettre d’être immobilisés dans notre avancée trop longtemps, les para’ de la 82nd et de la 101st nous attendent.

Des questions Sergent?


_________________
Ecossais
Carrément méchant
Jamais content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 49
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: avancée   Ven 17 Avr - 11:40

Mon intuition fut bonne, en face de nos supérieurs, il valait mieux se taire...En attendant d'en savoir plus ! Je m'étais trop avancé et me suis fait cueillir, ça me servira de leçon.

- J'ai deux questions et des demandes à vous soumettre concernant notre équipement.

- Quelles sont les forces ennemies en présence et avons-nous eu des contacts préalables avec la résistance ?

- Je souhaite disposer d'une arme anti-char par team que je formerais (7 hommes + 1 gradé) puisque nos blindés ne sont pas libres de leurs mouvements.
- J'aimerai pouvoir déminer
avec un détecteur adapté et signaler (à l'insu de l'ennemi) les "couloirs" accessibles pour nos tanks, le reste des hommes sera doté de fusils automatiques BAR, d'une radio et d'une paire de jumelles par section.

Je n'ai rien d'autre à ajouter Mon Colonel et désire me mettre en route au plus vite.

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: avancée   Ven 17 Avr - 14:46



- Avant de continuer je pense devoir clarifier vos objectifs, il ne s’agit en aucun cas de déminage. Nous voulons savoir si ce secteur est miné, si oui vous localisez les limites du champ de mine sur la carte ou bien vous posez des drapeaux sur les mines pour les démineurs si ce n’est pas un champ. Vous me communiquez les résultats par radio, surtout si le secteur est clair.

- Pour vos questions, nous n’avons eu aucun contact avec la résistance, mais si ils ont étés intelligent alors il sont plus a l’est pour avoir des allemands à tirer.
Pour ce qui est des forces ennemies, attendez vous a tomber sur des restes de la 352ème, peut être des blindés mais on en a pas encore vu dans le coin.

- Pour ce qui est du reste vous pourrez partir avec 2 squad maximum, sois 14 hommes plus vous, l’équipement sera l’équipement d’ordonnance, plus les bazookas demandés. Si vous tombez sur un char, je vous demande de faire appel a l’aviation avant de tenter de l’engager vous-même et dans tout les cas il faudra prévenir le QG de l‘engagement par radio avant de continuer.

Autre chose?

[Hrp, si il n’y rien d’autre Andy, tu peux passer a la suite en quittant le colon]


_________________
Ecossais
Carrément méchant
Jamais content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 49
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: avancée   Ven 17 Avr - 18:10

Les instructions étaient claires, je compris que mon défaut principal était celui de trop bien faire, ce qui pouvait m'empêcher de voir l'essentiel mais c'est par le dialogue que les directives du colonel furent ainsi clarifiées.

- Très bien Mon Colonel, nous vous tiendrons informés de notre progression et des obstacles rencontrés. Ainsi, vous pourrez situer en temps réel, les positions ennemies.

Je n'ai plus de questions...Si vous le permettez Colonel, je désire me retirer pour former mes équipes, les doter du matériel necessaire et de cartes de la région.

Je me tenais au garde-a-vous, en attendant qu'il me dise que je pouvais partir...

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: avancée   Ven 17 Avr - 18:37

- Dans ce cas Sergent vous pouvez disposer, et j'espère recevoir votre rapport rapidement.

_________________
Ecossais
Carrément méchant
Jamais content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Earl Campbell
caporal
caporal
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 29/11/2008

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction:
métier: infanterie

MessageSujet: Re: avancée   Ven 17 Avr - 19:21

La journée précédente du Six Juin avait été très difficile,et celle du Sept qu'un peu plus agréable.Mais la situation s'était calmée et le camp ou se trouvait la A Company du 2th Rangers était calme et reposant pour les soldats.
Comme tous les autres,Le nouvellement Caporal Campbell s'était réequipé,et avait aussi récuperé ses galons,les cousant rapidement a sa tenue.
Il n'était pas au grade qu'il avait eu chez les US Marines,mais cela lui suffisait bien,il n'avait pas besoin de plus,commandé n'était pas son truc,il préferait suivre les ordres de qulqu'un de plus ordonné que lui.

Hormis ses galons,Earl s'était réarmé pour son M1897 Trench Gun et avait eu une baïonette pour celui-ci.
Il n'avait plus que cela,mais cela suffirait pour le moment,il lui restait ses armes habituels,gardées depuis longtemps maintenant.

En marchant dans le camp,Earl tomba sur Andy qui sortait d'un Bunker servant de Quartier Général.
Il s'avanca vers lui en le saluant.


- Hey!Andy,du nouveau?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carl Granby
soldat
soldat
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 25/08/2008

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction:
métier: aviateur

MessageSujet: Re: avancée   Ven 17 Avr - 19:38

Hier ce fut une journée éprouvante pour tous, mais jambe était flageolante, mais je pouvais servir tous de même. La compagnie A était installer dans un petit camp. Maintenant ce n'était pas une plage ordinaire mais Omaha Beach La Sanglante. Je m'avais fais le plein de munition en plus de mon j'avais récupéré une M1 Carabine avec de nombreuse munition en plus, la Browing Calibre .30, Paterson trainant les munitions. Deux ou trois grenades Mk II, et mon Colt 45. Je suivais Earl de près le nouveau Caporal. Je vus Reiben sortir d'un Bunker. Earl le salua en lui disant:

-Hey! Andy, du nouveau ?

Moi je le saluais vus son grade augmenté. Et lui disais simplement.

-Alors Sergent, une nouvelle mission Sergent ?


Dernière édition par William Macintoch le Ven 17 Avr - 20:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 49
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: avancée   Sam 18 Avr - 18:29

Je sortais de la tente du Colonel en train de réfléchir sur les hommes que j'allais prendre avec moi, il était quasiment évident que mon choix allait porter sur ceux qui avaient partagé les dernières quarante huit heures de combat avec moi.

Earl m'apostropha le sourire aux lèvres suivi de Douglas, je leur rendais le salut puis je m'approchais du nouveau caporal.

- Caporal, nous devons discuter "en privé" de notre prochaine mission...et l'emmenais vers un coin plus discret à l'abri des oreilles indiscrètes. Je jetais un dernier coup d'oeil pour que personne ne nous suive puis je m'adressais au Caporal :


- Caporal Earl, félicitations pour votre nomination. Désormais, afin d'inspirer et d'entretenir un respect réciproque, je vous demande de me vouvoyer quand nous nous tiendrons devant nos subordonnés, au combat ou au repos, je ferais de même avec vous. Quand nous sommes seuls, on peut se permettre d'être plus familiers...

Il ne s'agit pas d'un caprice de ma part mais bien de discipline militaire, servir d'exemple, de stimuler et d'entraîner les hommes à obéïr aux directives qui leur sauveront la vie.

Nous avons passé un moment très difficile ces dernières 48h et avons perdu beaucoup des nôtres mais ces galons que nous portons sont le signe de nos nouvelles responsabilités. Si je suis touché, c'est vous qui prendrez la suite si j'en suis incapable.

J'étais direct mais essayais de rester pédagogue, il fallait absolument qu'Earl comprenne ce qui était en jeu car dans les moments critiques, seules la discipline, la cohésion du commandement et la qualité de l'entraînement pouvaient sauver une unité en péril, ce qui impliquait aussi une distanciation respectueuse dans nos rapports. Il le prendrait peut-être mal mais je n'avais pas le choix...Seule une amitié sincère peut prendre le dessus sur les apparences.

Une fois, cette mise au point effectuée, je chargeais Earl de trouver 14 "volontaires" pour une mission de reconnaissance, pendant ce temps, je partais à l'intendance réquisitionner le matériel. Nous récoltions la gloire en équipe, nous oeuvrions aussi en équipe, ce qui voulait aussi dire de se partager les tâches.

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
Earl Campbell
caporal
caporal
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 29/11/2008

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction:
métier: infanterie

MessageSujet: Re: avancée   Sam 18 Avr - 19:54

Earl suivit Andy et l'écouta attentivement,il comprit ce qu'il cherchait a avoir.

- Je t...Je vous comprend,Sergent. Mais n'oubli...n'oubliez pas que trop de disctance pourrait déplaire aux gars derrière,et que ce sont vos camarades,ils doivent avoir confiance en vous,le respect ne vient pas que par une discipline de fer...Regardez les boches!

Earl lui sourit rapidement,lui était un homme de rang encore,et le resterais surement,ce qui lui allait comme un gant d'ailleurs! Andy était passé sous-officier,mais il ne fallait surtout pas oublier que ceux qu'il dirige sont ses camarades et deviendront vite,si ce n'est déjà pas le cas,des amis.
Une trop grande distance pourrait les "vexer" ou leur déplaire,et la cohésion ne serait pas non plus présente.


- Dans la Able,on que 65 gars de troupe,les trois autres sont les Officiers.Une partie est tombée,il faut absolument une complémentarité,vous avez raison! Mais n'oublions pas que ce ne sont pas des bleusailles, c'est des Rangers!

Earl écouta les directives de son nouveau chef d'escouade et le salua plus correctement que la première fois.

- Bien,je vais chercher nos hommes!

Le Caporal s'éloigna et revint vers Macintosh.

- Tiens,Mac.Suis-moi!

Campbell partit vers le lieu ou se rassemblait une partie de la Able,qui se reposait près d'un feu,ou ils faisaient chauffer de la nourriture dans leurs gamelles.

- Paterson,Macintosh,Garner,Blake,William,Kowalski,Curtis,Riggs,Brandon,Morton,Miller,Doc Taner! Belt aussi,on a besoin d'un second Caporal au cas ou! Prenez armes et muniotns,pas de barda,juste de quoi combattre.
Brelage mais pas le Haversack!On part en reco.

Paterson,Macintosh,vous vous tapez la Browning.Miller tu garde ta radio.Curtis,Morton,vous aurez les Bazookas!


Earl laissa la temps au gars de s'équiper,il en profita pour partir a la recherche d'un meilleur arme,un Garand ou une Carbine.
Il put trouver une arme basique qu'est le Garand et un Ceinturon M-36 de Garand plein,ainsi qu'un Bandoleer a moitié plein de clips de 30-06.
Il récupera le tout et lâcha son ceinturon,accrochant tout de même une poche de cartouches calibre .12 au ceinturon,il y ajouta sa gourde et garda la baionette Garand,plus utile que celle du fusil dont il n'aurait pas trop besoin.
Le Caporal prit le Garand en main,passa le bandoleer a son épaule,puis ajouta son Trench Gun dans son dos,préferant le garder.Il vérifia la présence de sa Machette et remit son casque,il était prêt.

Campbell rejoignit le groupe et les regarda finir de se préparer,puis il les apostropha.


- Bon,z'êtes prêt a c'que je vois!On rejoint le Sergent.

Le groupe partit en direction du coin d'approvisionnement,ou s'était dirigé Andy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carl Granby
soldat
soldat
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 25/08/2008

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction:
métier: aviateur

MessageSujet: Re: avancée   Dim 19 Avr - 11:05

Je vus Earl arriver devant moi et il me dit:
- Tiens,Mac.Suis-moi!
Alors je suivais le Caporal Earl qui allait vers le lieu de rassemblement. Des soldats faisaient chauffer leur nouriture, Earl prit la parole:

Paterson,Macintosh,Garner,Blake,William,Kowalski,Curtis,Riggs,Brandon,Morton,Miller,Doc Taner! Belt aussi,on a besoin d'un second Caporal au cas ou! Prenez armes et munitions,pas de barda,juste de quoi combattre.
Brelage mais pas le Haversack!On part en reco.

Paterson,Macintosh,vous vous tapez la Browning.Miller tu garde ta radio.Curtis,Morton,vous aurez les Bazookas!


Paterson avait déja les munitions, moi j'avais ma Browing Calibre .30. Ma M1 Carabine était accroché à moi en bandouillère. J'avais le nombre nécéssaire de munition pour ne pas me faire avoir par un tireur isollé. Le canon de la Browing était sur mon épaule c'était plus facile à transporter comme cela. Je devais transporter 7,36 Kg d'armement, mes munitions mes Rangers évidament. Déja cela faisait un bon matos. Après une dizaine de minute tous le monde était prêt. Je retirais mon casque puis ébouriffais mes cheveux, je me rapelle encore que hier je courais pour sauvez ma peau, sous un feu rageur de canon de toute taille. Et aujourd'hui tout était calme, bon pas tout il restait le bruit des chars d'assaults et des quelleques tirs d'artilleries mais c'était deja moin pire que hier. Ont suivait Earl qui allait ou Reiben ce dirrigais tout a l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 49
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: avancée   Dim 19 Avr - 14:43

Alors que je dressais ma liste pour l'intendance, je voyais du coin de l'oeil qu'Earl prenait les choses en main, un point positif pour lui ! mais certains gars étaient chargés comme des mules alors que la rapidité était à rechercher...

Je m'approchais du groupe de combat qu'Earl avait commencé à former :

- Caporal Earl (je le saluai), Messieurs (re-salut),

Venez...Je vous emmène voir la carte et vous expliquer ce qu'on attend de nous...Le Colonel avait fait aménager une grande tente devant une tente gardée par des mp, ils eurent l'ordre de faire passer notre groupe et pas une personne de plus.



_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
Earl Campbell
caporal
caporal
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 29/11/2008

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction:
métier: infanterie

MessageSujet: Re: avancée   Dim 19 Avr - 14:59

Le groupe arriva jusqu'à Andy qui s'approcha a la vue de l'Escouade,il répondit a son salut de façon correcte,comme il le demandait,puis le suivit.
Par souci,il lui parla en allant a la table.


- J'ai demandé un binôme de mitrailleurs si l'on a besoin de couverture,mais vous nous direz ce qu'il nous faut après,sergent.

Le groupe arriva a une table gardée,et ils l'entourèrent rapidement,écoutant le Sergent donner ses instructions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 49
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: avancée   Dim 19 Avr - 16:15

Earl me fit part de son initiative : Très bien Caporal !...J'entrais en premier dans la tente, elle sentait encore le neuf et n'avait pas été dépliée depuis. Sans doute une semaine plus tôt, elle sortait fraîchement cousue de l'atelier...Une douzaine de chaises avaient été disposées "à-la-va-vite", un tableau sommaire recouvert d'une légère toile masquait l'objectif.

J'attendis que tout le monde soit là puis je relevais la toile, une carte monochrome y figurait avec les objectifs : http://img15.imageshack.us/my.php?image=683badf36b8a605eba4065d.jpg

Comme vous le constatez, la flèche rouge illustre notre avance stoppée, en effet, nos tanks n'ont pu passer à cause de mines et se sont fait en plus canarder par de l'artillerie. Je soupçonne que l'ennemi doit utiliser un point culminant pour ça...Un observateur posté dans un clocher d'église et doté d'un téléphone de campagne peut très bien faire l'affaire ou d'une colline, visualisez bien et surtout mémorisez les lieux principaux, si vous vous perdez, dirigez-vous vers la mer, direction Est, vous finirez par tomber sur nos lignes.

Nos objectifs > reconnaître les zones marquées par les flèches bleues, tenir l'Etat-Major informé de notre progression.

1) St Laurent
2) Louvières
3) Revenir en vie

En cas d'opposition trop forte (tanks, artillerie, grosses concentrations d'infanterie ou autres cibles d'opportunité), nous pouvons faire appel à l'aviation, j'espère seulement que l'ennemi n'a pas truffé l'endroit de D.C.A.

Des questions ?

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: avancée   Ven 8 Mai - 15:57

Pas de question pour personne??

Andy dans ce cas tu continue jusqu'à votre départ pour la verte.

_________________
Ecossais
Carrément méchant
Jamais content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 49
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: avancée   Lun 11 Mai - 17:29

Ma question resta en suspens...Pour ne pas laisser les hommes s'apesantir ou se ramollir, je mobilisais à nouveau leur attention :

- Bien...Nous allons tous passer à l'intendance et à l'armurerie du camp, je le rappelle, c'est une mission de reconnaissance, ne vous surchargez pas ! Gardez votre brelage de combat, une musette, un ceinturon de chargeurs, une baïonette, votre gourde, du chocolat, une boussole, une pince coupante (pour les barbelés).

Cette fois-ci pas d'éléments brillants, noircissez-vous le visage, les mains au "noir de fumée", garnissez votre uniforme et silhouette de filet de camouflage à petites mailles puis insérez-y des branchages, feuillages et autres éléments de camouflage naturels, salissez votre casque aussi.

Nous sommes 14 Rangers et 1 sous-officier. Le Caporal Earl va diriger sa propre section de combat, soit sept hommes, lui inclus.

Pour des questions d'efficacité, nous opérerons en tandem comme sur la plage "Able" pour moi, "Baker" pour le Caporal mais cette fois-ci avec discrétion, si vous pouvez éviter les coups de feu, je vous invite fortement à respecter cette consigne. Utilisez votre arme blanche pour tuer l'ennemi au contact. S'il y a parmi vous des experts au lancer de couteau, j'en veux un par section.

Pour "Able" et "Baker" même composition, armement, répartition des tâches
- 1 duo "anti-tank", l'un servira l'arme, l'autre l'alimentera et sera aussi "l'ange gardien" du tireur (+2 roquettes)
Arme individuelle en dotation : chacun un M1 Carabine + 10 chargeurs.

1 radio
Arme individuelle en dotation : un M3A1 Grease Gun + 6 chargeurs

2 Rangers armés de BAR + 1 cartouchière de 8 chargeurs (1 section)

1 Ranger armé d’un M1 Garand + 1 cartouchière de 10 clips et deux MK2
1 Ranger armé d’un M1 Garand + 1 cartouchière de 10 clips et muni d’un manchon « lance-grenades » + 3 grenades à fusil

Moi-même et le Caporal seront équipés d'une tompson avec 6 chargeurs et d'un colt 45 + 4 chargeurs et une paire de jumelles compactes.

Les armes à tir rapide sont privilégiées pour tirer au contact et à une faible
distance maximum 100m, c'est pourquoi, j'ai pris aussi des "BAR" et des « Garand » pour un tir de soutien à une distance plus grande.

Armement supplémentaire :

1 roquette de plus par homme et une musette de chargeurs par homme sauf duo A.C)

Si vous n'avez rien à ajouter, nous partons vers l'intendance...et rappelez-vous "pas vus, pas pris"


_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/


Dernière édition par Andy Reiben le Mar 12 Mai - 3:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
Carl Granby
soldat
soldat
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 25/08/2008

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction:
métier: aviateur

MessageSujet: Re: avancée   Lun 11 Mai - 20:36

Nous écoutions le sergent Reiben, quand il eut terminé d'expliquer, comme une fourmilière tous se mire a leur tâche. Après deux minutes je ressemblais plus à un buisson que autre chose. Pendant ma longue formation en Angleterre, moi et d'autre soldat nous amusions à tirer des couteaux ou des poignards sur des cibles, au contraire des autres qui tiraient des fléchettes. Au fil des nuits j'étais devenu un très habile tireur d'arme blanche. J'affutais ma lame à l'aide de silex. Quand j'estimais quelle était assez tranchante je touchais la pointe du bout de mon index et passa prêt de m'entailler celui-ci. Je regrettais de quitter mon casque qui m'avait sauvé la vie plus d'une fois, surtout en Sicile. J'allais avec Paterson dans le groupe "Baker" et je donnais mon Garand pour une M1 Carabine. je prenais plusieurs chargeur puis la l'armais. Pas de grenades cette fois, je ne gardais aucun objet personelle sauf ma bible que je gardais toujours au niveau de ma poitrine, tellement de fois des soldats ont été sauvé par les écrits saints.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Earl Campbell
caporal
caporal
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 29/11/2008

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction:
métier: infanterie

MessageSujet: Re: avancée   Mar 12 Mai - 14:00

Earl écouta Andy donner ses instructions toujours aussi précises et complêtes que possible. Quand il entendit qu'il devait commander, cela ne le ravit pasp lus que cela, ce n'était pas son truc, mais il le ferait sans chercher plus loin.
Pour léquipement, il était allé vite en besogne, mais il ne pensait pas que la mission allait demander une telle discrétion. Tant pis pour le Garand. De toute façon, cela faisait depuis ses classes dans le Corps des Marines qu'il n'en avait pas touché.

*Une bonne vieille Tommy, ca en fera des souvenirs qui remontent...*
L'Escouade alla a l'intendance et commenca a s'équiper comme voulu. L'ancien-Marine retrouva la Thompson qu'il avait pas mal usé dans le Pacifique. Après une séance de camouflage du corps et du casque. Il prit sa machette et la ternit avec de la graisse noire. Il laissa tomber son brelage pour prendre un brelage "Officier". Chargeurs de Tommy Gun et Colt 45 au ceinturon, ainsi que la pochette pour les jumelles. Il garda tout de même ce vieux Smith & Wesson en supplément, ne se séparant ni de lui ni de sa machette. Une musette de chargeurs supplémentaire fut ajoutée a son brelage. Thompson armée, l'ancien Marine était fin prêt a cette séance de crapahutage.
Les hommes s'étaient équipés, il reconnu dans son équipe Baker les deux mitrailleurs qui apparement avait décidés de se charger des Bazookas a la vue de leurs Carbine M1 dans les mains. Earl rejoignit Andy et se présenta a lui.


- Les hommes sont prêts, Sergent.


Dernière édition par Earl Campbell le Mer 13 Mai - 12:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 49
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: avancée   Mer 13 Mai - 4:09

Andy regarda Earl et lui sourit, heureux de voir que le Caporal avait pris son rôle à coeur et qu'Andy pouvait compter sur lui. Rien ne lui importait plus que le moral et l'état des hommes sous sa responsabilité, un gradé proche de ses subordonnés, soucieux de leur bien-être ne pouvait que réussir à leur demander d'aller plus loin que leurs limites...

- Messieurs, sachez que je suis fier d'être avec vous, vous avez prouvé sous le feu intense de l'ennemi que vous étiez capable de surmonter votre peur et d'aller de l'avant. La somme réussie de nos actes individuels va permettre la défaite du Reich, cela risque d'être long et ardu et ceux d'en face ne laisseront pas faire...mais ce ne sont que des hommes qui croient simplement que leur idéologie est supérieure à la nôtre, rien de plus.

- Ce qui fait la différence, c'est que nous, nous croyons en la naissance d'un monde libre où chacun peut décider librement de sa vie, en fonction de ses capacités et qu'à force de volonté, tous peuvent trouver leur place dans la société et s'épanouïr.


Je fis une petite pause...et tendit mon arme en armant la culasse d'un coup sec...Nous avons le meilleur équipement, le meilleur encadrement, la meilleure logistique et nous sommes supérieurs en nombre, de plus, nous avons la supériorité aérienne...ça me rappelle une anecdote :

Deux Allemands au fond d'un foxhole comptent les avions qui passent dans le ciel, l'un est plus jeune, appelons-le "Helmut" tout juste sorti de l'adolescence, l'autre est plus âgé, appelons-le "Fritz". Il a déjà passé deux années sur le front de l'Ouest et sont, tous deux précisémment en Normandie, un beau matin du 06-06-44.

"Helmut" demande à "Fritz" comment reconnaître si un avion appartient à la Luftwaffe ou à l'ennemi ?

"Fritz" lui répond : c'est simple mon garçon, s'il est camouflé, c'est un anglais, s'il a une couleur métal argent, c'est un Américain, si tu ne vois rien, c'est l'un des nôtres !

J'attendais leur réaction pour voir si mon petit laïus avait fait mouche car l'issue de la bataille dépend aussi de la motivation des troupes et de la fermeté de leur Foi en la Victoire !

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
Carl Granby
soldat
soldat
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 25/08/2008

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction:
métier: aviateur

MessageSujet: Re: avancée   Mer 13 Mai - 18:21

Tous ou presque était réunnient autour du sergent Reiben. Pour détendre l'atmosphère sans doute il raconte une petite anecdote que j'entendais pour la première fois.

-Deux Allemands au fond d'un foxhole comptent les avions qui passent dans le ciel, l'un est plus jeune, appelons-le "Helmut" tout juste sorti de l'adolescence, l'autre est plus âgé, appelons-le "Fritz". Il a déjà passé deux années sur le front de l'Ouest et sont, tous deux précisémment en Normandie, un beau matin du 06-06-44.

"Helmut" demande à "Fritz" comment reconnaître si un avion appartient à la Luftwaffe ou à l'ennemi ?

"Fritz" lui répond : c'est simple mon garçon, s'il est camouflé, c'est un anglais, s'il a une couleur métal argent, c'est un Américain, si tu ne vois rien, c'est l'un des nôtres !


Moi et plusieurs autres ricannèrent mais la nombreux restaient sérieux, c'était plus que normal pendant un conflit comme celui-ci. Je rajoutais, en espérant augmanté le moral de mes frères d'armesé.

-Bon! Allons botter le c*l des derniers Fritz de la normandie! Et ont les retrouve à Berlin avant Noël, et ont se faient Adolf!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Earl Campbell
caporal
caporal
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 29/11/2008

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction:
métier: infanterie

MessageSujet: Re: avancée   Jeu 14 Mai - 14:52

Earl sourit a la note humoristique d'Andy, cela était utile a un moment pareil ou la tension n'allait pas tarder a être au rendez-vous, avec la peur et la mort. Macintosh accentua la chose en disant ce que tous espérait.
Earl regarda les personnes présentes, leurs visages, ils étaient jeunes, tous n'avaient pas beaucoup plus d'une vingtaine d'années. Earl peut-être même l'un des plus vieux de la Able Company, même le Lieutenant était un jeune qui avait fait son premier saut comme toutes les personnes présentes ici. Campbell savait que seul le Capitaine avait déjà combattu en Afrique, et lui qui avait été un US Marine.
Cela n'empêchait pas de voir, malgré les sourires ou les mines un peu apeurées, une détermination et un esprit de camaraderie. Cela se lisait sur leurs visages et dans leurs yeux, Le Sergent le premier.


- Je pense que l'on peut y aller, Sergent. Si il n'y pas d'autres précisions. Je tiens juste a dire, faites gaffe, ils sont pas aussi aguerris que les Japs que j'ai déjà tapé, mais ils sont déseperés. Faites vraiment gaffe a chacun de vos gestes et a l'envirronement, et faites gaffe a ceux qui sont a côté de vous.

En disant cela, il regarda chacune des personnes présentes, puis se fixa sur Andy, lui faisant comprendre qu'il était totalement avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 49
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: avancée   Ven 15 Mai - 18:53

A mon tour, j'écoutais les recommandations d'Earl...Deux cerveaux valent mieux qu'un ! Rassemblant mon paquetage, j'invitais chacun des hommes à vérifier qu'ils disposaient du necessaire. Je regrettais de ne pouvoir emmener un ou deux tireurs d'élite de plus, c'était toujours un avantage mais cette fois-ci, nous devions éviter le combat (si possible).

Juste avant que nous quittions la tente, je leur fis quelques dernières recommandations :
nous progresserons en territoire ennemi, marchez sur les cotés de la route, ne restez pas immobile, même si vous devez faire le point ou bien baissez-vous et mettez-vous à couvert.

Chacun membre de'"Able" et "Baker" vous va être affecté à la surveillance d'une partie de soin environnement, je surveillerais le "nord" devant nous, un autre prendra de "le nord-est", un autre "le sud-est" etc...Dis-je en désigant mes coéquipiers auxquels j'affectais les secteurs à surveiller.

Nous tâcherons de garder le contact visuel entre les deux sections, nous nous exprimerons en signes visuels pour garder le silence, si vous devez communiquer à l'état-major, faites-le brièvement et rapidement, soyez concis et précis, il y va de nos vies....Est-ce clair ?

Si nous rencontrons l'ennemi...Deux choses l'une, s'il est de notre taille en matière d'effectif et qu'il ne nous repère pas, on les laisse en vie.

S'ils nous trouvent (au contact) on les bute aussi silencieusement que possible, s'ils nous repèrent à distance et qu'ils nous tirent dessus, on fait appel à l'artillerie, ça les calmera, le temps qu'on décampe. Hors de question de se laisser fixer par l'ennemi, le temps nous est compté !

Si l'ennemi est beaucoup plus fort, on fait appel à l'artillerie et à l'aviation !

Si aucun des deux cas ne se présente, on repère tout ce qui peut être utile, artillerie, champs de mines, blindés, regroupements ennemis, on fait notre rapport et on demande un appui d'artillerie ou d'aviation et l'artillerie pour déblayer le terrain.

Voilà, je crois que j'ai pris en compte tous les cas de figure ! Si les panzer sont trop près pour utiliser notre appui-feu, on devra compter que sur nous-mêmes !

Une idée me vint à l'esprit...La météo ! Je vous laisse quelques minutes, je vais prendre quelques informations supplémentaires (si le plafond était bas = pas d'appui aérien), ne pas tenir compte de ça, aurait été fort préjudiciable pour tous, je partais pour le bureau météo : Caporal Earl, venez avec moi ! "Able", attendez-moi en face de l'intendance et tenez-vous prêts à vous mettre en marche.

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: avancée   

Revenir en haut Aller en bas
 
avancée
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seconde Guerre Mondiale :: RP :: autre zone de combats :: France-
Sauter vers: