Seconde Guerre Mondiale

Rejoins les forces Alliées ou les forces de l'Axes et combat l'adversité dans une vaste guerre pour la domination du monde!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 avancée

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 49
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: avancée   Dim 5 Juil - 9:15

La progression se fit rapide et sans heurts, je les suivais de loin, avec un pincement au coeur. Ils gagnèrent la première habitation, du moins l'un de ses murs et nous firent signe d'avancer.

- Deux autres volontaires allez-y et ouvrez l'oeil ! On vous couvre !

- Mon Lieutenant...Si vous voulez rejoindre votre groupe, c'est le moment ! Vous ferez ensuite partir deux des vôtres, on se relaiera jusqu'à ce que tout le monde soit à couvert.

- Pour vos blessés, que ceux qui sont encore valides rejoignent nos lignes pour que des renforts localisent ceux qui sont trop gravement atteints. Jusque là, ils devront demeurer sur place.

- S'ils font un effort de trop, ils vont y rester...laissez-leur de quoi tenir le coup, on tâchera de les ramener au plus vite mais la mission avant tout.

C'était un choix difficile mais plus on avait d'infos et mieux ce serait pour tout le monde, seulement, ces hommes blessés sont et seront le prix à payer pour que le reste progresse...Sal¨%£µ+°° de guerre !


[hrp : pour Mac = Jusque-là R.A.S, tout est nickel pour moi]

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/


Dernière édition par Andy Reiben le Sam 18 Juil - 7:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
Carl Granby
soldat
soldat
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 25/08/2008

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction:
métier: aviateur

MessageSujet: Re: avancée   Lun 6 Juil - 18:26

Les deux volontaires avaient réussi à atteindre une maison sans problème, mais je me permis de prier dieu un instant de faire que les balles ne m'atteigne pas. Je mis ma main sur mon coeur et m'assurais que ma bible était bien en place. J'ai rampé dans le fossé l'odeur de l'humidité mélangé avec la sueur et le sang des soldats de la 29th. Moi et Collins rampions dans le fossé qui était notre seul moyen de traversser sans être à découvert. Enfin je me mis à genou et regarda les 50 mêtres qui nous séparaient moi et Collins de la maison. Je fis le signe de croix et me leva suivis de prêt par Collins, ma course était rapide comme les batements de mon coeur j'avais parcouru déja 30 mêtres, espérant que les 20 autres mêtres seraient aussi sans danger.

*Quand les méchants se dressent, chacun se cache; et quand ils périssent, les justes se multiplient * Espéront que cela était vrai sinont les Nazi allaient nous écraser.

(McGregor tu me diras si je suis touché dans ton prochain post ou si tous ce passe bien.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: avancée   Mer 15 Juil - 16:30

10m...20m.....30m....

Et a 35m Collins s'écroula transpercé de part en part par un balle de 7.92mm.

Bien que tu tentes tout ce que tu puisse tu ne peux éviter le corps de Collins scotché au sol et tu tombes sans pouvoir rien faire.

En touchant le sol tu t'assommes a moitié sur une pierre dure. Mais tout n'est pas perdu, au cours de l'action si courte bien que ton esprit t'aie fait croire qu'elle est durée 1h ou 2 tu a pu remarquer un éclair de coup de feu dans un des bâtiment un peu élevé du village. Mais dans ta demi inconscience tu ne peux rien y faire.

_________________
Ecossais
Carrément méchant
Jamais content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 49
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: avancée   Dim 19 Juil - 7:14

La diversion des deux soldats MacIntosh et Collins permit à deux autres soldats du groupe survivant, de courir sains et saufs jusqu'à la première maison du côté opposé à celui atteint par leurs frères d'armes.

Ils se mirent à couvert. ils jettèrent un bref coup d'oeil à l'intérieur et constatèrent que la maison avait été désertée. Ils entendirent un frottement sourd, qui se répéta, comme si quelqu'un était au niveau du sol. Ennemi ou ami ? Se concertant et d'un commun accord, avec une parfaite synchronisation, ils fracassèrent la porte d'un coup de pied et de coups de crosse rageurs, suite à leurs lourdes pertes.

"MMMIIAAAWWW"...Une boule de poils roux surgit, passant entre leurs jambes aussi effrayée qu'eux.

- Fu%¨^ng french cat ! pensèrent-ils à l'unisson.

Ne prenant pas la peine de réfléchir, ils s'engouffrèrent puis découvrirent un modeste intérieur, constitué de meubles de grossière facture, 2 bols à moitié entamés d'un liquide qui devait ressembler à du café, y surnageait. Un autre avait été renversé et une large tache marron s'étalait, séchée sur la nappe de tissu (autrefois blanc) désormais jauni, qui se prolongeait jusqu'au sol.

Il y avait encore des tracts datant d'il y a deux jours maintenant, prévenant les civils que l'invasion aurait lieu et qu'il leur fallait s'éloigner des côtes.

Grimpant au premier étage en se couvrant mutuellement, ils visitèrent chaque chambre (vide d'ennemi) puis s'approchèrent des fenêtres en prenant soin de ne pas lever la tête pour offrir une belle cible. Ils regardèrent discrètement par chaque fenêtre, rasant les murs et comparant le champ de vision offert, ils se séparèrent et chacun prit position dans l'une des chambres, bien décidé à faire "un carton" sur ce maudit sniper.

L'un d'entre eux repéra une silhouette dans le bâtiment situé à "2 heures", par une fenêtre latérale, c'était très subtil. Ne distinguant qu'une forme assombrie, tapie faisant face à la position qu'ils avait quittée.

Celui qui avait détecté quelque chose de suspect informa son compagnon, le silence de la bâtisse, lui permit de parler sur un ton bas pour ne pas trahir leur position.

Sa position légèrement surélevée lui donnait un petit avantage, il pouvait si possible, réussir un tir en diagonale, mais fallait-il encore que la cible se découvre un peu plus...Il ajusta sa mire, engagea une cartouche puis attendit patiemment qu'une occasion se présente de descendre le tireur.


[HRP : Mac, je te passe le relais sauf si un joueur veut ajouter qq chose...]

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
Carl Granby
soldat
soldat
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 25/08/2008

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction:
métier: aviateur

MessageSujet: Re: avancée   Mar 21 Juil - 12:25

Je venais de trébucher sur Collins ! Il était touché a l'estomac et une grande quantité de sang s'écoulait. Je voyais le monde qui bougait, tous tournais dans ma tête. Je tentais de maintenir une pretion sur la blessure de Collins. J'avais repéré le tireur mais ne pouvais rien faire. C'étais l'une des pires situations de j'ai eu dans cette fichu guerre! J'étais étendu a moitier sonné, dans le champs de tire d'un tireur doué de talent a ce qu'on a vue, et en plus un camarade sous le point de mourir a bout de son sang gémissant, sans que aucun autre Rangers vienne l'aider. Collins était fichu! Ma main était rouge de son sang, ainsi que son uniforme j'abandonnais tous espoire, alors que lui ce laissait tranquilement mourir, ont aurait dit que sa ne lui fesait pas peur il était calme et avait stoppé ces gémissement. J'aggripais ma M1 Carabine et j'avais prévu mentalement qu'au prochain groupe de soldats, je les suivraient, pendant ce temps je tentais de reprendre mes esprits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: avancée   Ven 24 Juil - 13:55

Collins a terre, McIntoch pas franchement en état de se battre. Il fallait dire ce qui était la mission ne se déroulait pas très bien.

Et la situation ne s'améliora pas lorsque qu'une détonation retenti dans le village. Suivie de plusieurs autre. Pour une oreille peu entrainé ça n'aurait ressemblé qu'a un cafouillis. Mais pour le groupe de rangers aucun doute. La série provenait d'un Garand. Quand a l'autre et bien mystère.

Malgré tout William commençait a aller mieux, les 3 carbines qu'il tenait dans sa main s'étaient réunie en une seule. Sa tête sonnait encore un peu mais ça allait mieux. La mauvaise nouvelle c'est que quelque soit le sens ou il aille, il aurait 25 bons mètres a découvert. Et qu'il devrait abandonner Collins qui contrairement a d'autre ne se rattachait pas a fond a la vie et se laissai partir le plus paisiblement qu'il pouvait.


[Hrp: Will', tu ne peux pas encore bouger ce tour ci. Au prochain seulement tu seras capable de faire les 25m en tirant a peu près droit sans trop tituber. ]

_________________
Ecossais
Carrément méchant
Jamais content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Earl Campbell
caporal
caporal
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 29/11/2008

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction:
métier: infanterie

MessageSujet: Re: avancée   Ven 31 Juil - 18:35

La situation était favorable a ce foutu tireur germanique. Celui-ci venait de descendre Collins et Macintosh tomba sur celui-ci. Earl, qui regardait de ses jumelles, cru que les deux avaient été descendu, il eu une piqué de colère.

- Bordel! Quelqu'un a vu d'ou il a tiré?! Il a eu les deux l'enfoiré! Ah...Nan, Mac est vivant!

Macintosh s'était en effet juste cogné et il reprenait a peu près conscience d'après ce que voyait Earl. Apparement, il était en vie mais pas apte a courir. Pendant ce temps, deux Rangers avaient pu atteindre la première maison, un quarantaine de mètres avant celle ou se trouvait Mac et Collins.
Ils étaient entrés dans la maison, laissant s'échapper un chat. Ils devaient avoir prit position pour avoir le tireur.

"Bordel d'enfoiré...Montre-toi qu'on te flingue."
Plusieurs coups de feu retentirent, et Earl reconnu distinctement le son du Garand, qui devait provenir de cette maison justement. Un autre coup de feu était partit, surement du Kar98 de ce tireur. Celui-ci avait permit a Earl de voir dans quel bâtiment il se trouvait, grâce a la flamme sortant de la bouche du canon.

- J'ai son bâtiment en vue! Tireur FM, braque ce bâtiment la-bas, et chope-moi ce connard a la rafale!

Le Caporal pointa du doigt le bâtiment qu'il venait de repérer au tireur BAR, et celui-ci commenca a rafaler vers les fenêtre de l'étage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 49
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: avancée   Dim 2 Aoû - 11:02

Cela me faisait plaisir qu'Earl prenait des initiatives constructives, s'il se débrouillait bien, il irait loin !

Bénéficiant du tir de suppression du BAR, j'ordonnais à mon groupe "Able" d'avancer jusqu'aux deux volontaires sur le flanc gauche, faire à la fois, le point puis executer un mouvement tournant vers les arrières du sniper.

Pendant ce temps-là, je réarmais ma thompson, basculais en mode de tir semi-auto et progressais vers Mac Intosh en lâchant des rafales de 3 coups là, où le BAR tirait sans discontinuer faisant voler les montants des fenêtres, voler les esquilles de bois et criblant la maçonnerie.


- Soldat Mac Intosh, restez à terre, j'arrive !

Cette course parut une éternité, je constatais avec horreur qu'une flaque de sang s'étalait aux pieds de Collins, je pris ses plaques et les fourrais rapidement dans ma poche, rechargeait puis, je saisis Mac Intosh par son brelage, tâchant de nous mettre à l'abri.

Tirer d'une seule main avec une arme qui pesait presque 10 livres, rendait mon tir imprécis mais cela m'empêchait de penser à la dangerosité de la situation.

Une fois à l'abri, je soufflais 1 minute puis je dis à Earl :


- Tir de suppression continu, je rejoins mon groupe et on le dégomme !

Je partis à la rencontre d'Able, quelque peu essouflé mais plus que jamais déterminé à ramener mon "trophée". Pendant ma progression, j'entendis de rageux coups de feu plus loin...

[HRP : ON LAISSE AGIR NOTRE MJ APRES NOS POSTS]

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/


Dernière édition par Andy Reiben le Lun 3 Aoû - 4:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
Carl Granby
soldat
soldat
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 25/08/2008

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction:
métier: aviateur

MessageSujet: Re: avancée   Dim 2 Aoû - 13:05

Andy me prit au passge, après 10m, je pouvais courir jusqu'au batîment. Je me plaquais au murs. J'étais au bord du batîment, et je me penchais sur la droite pour voir le tireur. Je me plaçais à genou, pour moin trembler. Il venait de tirer une balle et je vis l'éclair. Je tirais juste un peu plus haut. Ne prenant pas de chance j'avais vidé mon chargeur de 15 balles. Mais tirs déchiraient la pierre et le bois du batîment mais certaine passèrent dans la fenêtre.

*J'aimerais bien avoir un Springfield!*

Je plaçais un chargeur dans ma M1 Carbine et la chargais. Les tirs de suppression était rageur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Earl Campbell
caporal
caporal
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 29/11/2008

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction:
métier: infanterie

MessageSujet: Re: avancée   Dim 2 Aoû - 16:01

Profitant du tir de couverture offert par Earl et le tireur FM couché a ses côtés, Andy accourut a l'aide de Macintosh et le planqua au plus vite, prenant quelque chose sur Collins. D'après Earl, ca ne pouvait que être que ses plaques, du moins de ce qu'il voyait depuis sa position.

Le Caporal fit signe a ses hommes de s'approcher, ceux-ci vinrent jusque la, il posta deux hommes juste derrière, surveillant toujours les alentours d'ou venait le Peloton. Les deux se mirent aux côtés d'earl et du tireur FM de "Baker". Garand en main, les deux se mirent a ajuster leur mire soigneusement, Earl leur avait fait comprendre qu'ils allaient devoir tirer, et l'ordre d'andy avait été on ne peut plus clair la-dessus.
Les deux derrière étaient armés d'une Grease Gun pour l'opérateur radio et l'autre avait le Bazooka et une M1 Carbine.


- Ok, Sergent! C'est partit!!

"Able" était renseigné sur le commencement du tir de soutien, Earl ajusta sa Thompson au plus vite, puis regardant d'un oeil le tireur FM qui venait de finir de recharger, après avoir vidé un chargeur pour couvrir Andy, il ordonna:

- Tir de suppression!

Le BAR se mit a crépiter de courtes rafales sur le bâtiment, tandis que les deux Garands tiraient précisement au plus près de la fenêtre, ou d'autres tirs étaient partit. Earl lâcha plusieurs rafales, malheureusement bien peu précises contrairement aux autres.
Une idée vint dan la tête du Caporal en voyant les grenades a fusil dans l'étui d'un des fusilier.


- Hey, balance-moi une patate en cadeau sur la baraque du frisé.

L'homme sortit la grenade qu'il affubla au bout de son Garand M1, il releva assez grandement le fusil, puis clamant sa respiration, il balanca la grenade qui alla, deux secondes après, percuter le bâtiment, juste en-dessous de la fenêtre, faisant surmeent s'écrouler une partie de ce mur, et surtout dormant un épais mur de poussière.

- Cessez le feu. Restez vigilant.

Cela allait permettre a Andy et ses hommes d'avancer, peut-être que le tireur était mort, mais sinon il était surement bien sonné, et surtout aveuglé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: avancée   Mar 4 Aoû - 7:35

Couvert par le reste de son groupe, Reiben se leva pour atteindre McIntosh. Et il failli bien ne pas aller plus loin. Earl avait indiqué la maison voisine de celle que le tireur occupait réellement.

La balle tomba a 20 cm du casque du chef de patrouille, manquant de lui refaire le crane.
Le feu des rangers redirigé cette fois au bon endroit, couvrait maintenant correctement Andy qui pouvait aller vers son objectif.

En tractant MacIntosh, il put voir la maison progressivement se faire arracher le toit a l'arme légère. Et pendant qu'il tirait le blessé, il put voir une porte s'ouvrir a la volée et un "vert-de-gris" en sortir a pleine vitesse pour aller vers une forêt proche.
Epaulant son Thompson il expédia une rafale en direction du tireur. 2 balles l'atteignirent en plein dos l'expédiant au sol dans son élan. Son fusil avait volé a plusieurs mètres de lui. Il ne bougeait plus

Se regroupant les soldats US effectuèrent une rapide inspection du village. Elle révéla le secret de ce tireur insaisissable. Un 2ème tireur faisait feu quand le premier était repéré. Empêchant les Alliés de savoir ou chercher exactement.

Elle révéla une autre funeste découverte : les 2 soldats qui étaient entré dans le village étaient mort, l'un avait reçu une balle en pleine tête et le second c'était fait déchiquetter le dos par une autre balle.

Mais la zone semblait maintenant sure.

_________________
Ecossais
Carrément méchant
Jamais content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 49
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: avancée   Mar 4 Aoû - 10:58

Je me suis précipité après que ma rafale ait fauché le Teuton. Je continuais de braquer sur lui ma mitraillette et le retournais du pied...Il était encore vivant mais il n'en avait plus pour longtemps.

Je me sentais à cran, il n'en fallait pas beaucoup pour que je lui vide mon chargeur entier dans le corps.

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/


Dernière édition par Andy Reiben le Mar 4 Aoû - 11:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: avancée   Mar 4 Aoû - 11:09

Mort? Le soldat allemand ne l'était pas tout a fait. Lorsque tu le retourna, Il se mit a essayer de murmurer quelque chose. Du sang s'écoulait de sa bouche.

Le plus étonnant était l'age, très jeune. 18 ans grand maximum. Il chercha a atteindre quelque chose dans sa veste. Mais il ne s'agissait pas d'une arme de poing, son "Lüger" étant a sa ceinture. En même temps il essayait de dire quelque chose.

- Bi...Bitte, Ist für mei... meine...

Il venait de sortir une enveloppe planquée dans sa veste que tu n'avais pas vue. Visiblement une lettre. Il continuait avec de plus en plus de difficultés.

- Ist für.... meine.....mu...mutt...er.

Il essayait en vain de te tendre la lettre, sa main tremblait sur l'enveloppe.

_________________
Ecossais
Carrément méchant
Jamais content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 49
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: avancée   Mar 4 Aoû - 11:49

Je fus un peu choqué de constater qu'il avait à peine 18 ans et juste un duvet qui parcourait son visage, il utilisait ses dernières forces pour me confier une lettre tâchée de son sang.

- Bi...Bitte, Ist für mei... meine...

Il venait de sortir une enveloppe planquée dans sa veste. Il continuait avec de plus en plus de difficultés.

- Ist für.... meine.....mu...mutt...er.


Je la pris délicatement et répondis au jeune soldat : - Jawohl mein kleine.

Je me tenais quand même sur mes gardes et lui enlevais toute arme à sa portée puis je sortis une sirette de morphine et la lui injectais pour que cela soit moins pénible. Je sifflais pour rameuter les deux groupes d'assaut.

Je passais quelques minutes avec le jeune ennemi, tout en sachant que lui aurait toute l'éternité ensuite...

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: avancée   Mar 4 Aoû - 12:22


- Da... Danke...

Ce fut son dernier mot, il resta encore conscient quelques secondes, ses yeux exprimait une certaine gratitude. Celle de ne pas le laisser mourir seul, celle de prendre la lettre ou autre chose. Il ne semblait pas agité. Il était même plutôt calme.

Finalement la lueur de vie qui brillait encore dans ses yeux parti. Le jeune soldat venait de mourir.

_________________
Ecossais
Carrément méchant
Jamais content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 49
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: avancée   Mar 4 Aoû - 12:49

Tuer quelqu'un à distance, c'est une chose mais le voir mourir à ses côtés, c'en était une autre ! Il nous avait causé de lourdes pertes et je ne pouvais pas le considérer autrement que comme un ennemi, sinon je n'aurais plus été bon à rien sur le terrain...mes hommes comptaient sur moi.

Je pris les documents du jeune homme (livret militaire et portefeuille) puis ses plaques, quand viendra le temps de la paperasserie, je m'en occuperais aussi.

Il valait mieux que je mobilise mes hommes pour que le côté tragique ne prenne pas le dessus. J'interpellais Earl :

- Caporal, félicitations pour votre initiative, si on s'était contenté de le harceler à l'arme légère, il ne serait jamais sorti de son trou.

- Soldat Mac Intosh, bravo pour avoir tenu le coup sous le feu ennemi, allez ramasser le fusil de notre défunt ennemi mais faites gaffe que les nôtres ou s'il y a des Anglais dans le coin ne vous prennent pas pour un "Fritz", une méprise est si vite arrivée !

Allez les gars...la guerre n'est pas finie, on va se positionner dans le périmètre pour le sécuriser, on se relaie pour monter la garde. Radio ! Faites un rapport détaillé à l'Etat-Major de nos pertes, blessés et ennemis tués.

On va se faire une pause de 30mn ensuite, on quitte la position pour s'enfoncer en forêt...Apparemment, c'est là que notre sniper voulait se réfugier, je sens que l'aviation va avoir du boulot sur les bras d'ici une heure ou deux !

- Avalez quelque chose, faites le point de vos munitions puis en route !


J'avisais la maison qui avait été la cible de nos tirs, après tout, la foudre ne tombe jamais au même endroit, je repérais un lit dans une des chambres qui n'avait pas été ravagée puis...Après une bonne inspiration, je me laissais aller (tout habillé). Le sommier accueillit mon corps jeune mais fatigué en accusant le choc avec souplesse puis je sombrais dans un court sommeil réparateur.

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
Carl Granby
soldat
soldat
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 25/08/2008

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction:
métier: aviateur

MessageSujet: Re: avancée   Mar 4 Aoû - 17:58

- Soldat Mac Intosh, bravo pour avoir tenu le coup sous le feu ennemi, allez ramasser le fusil de notre défunt ennemi mais faites gaffe que les nôtres ou s'il y a des Anglais dans le coin ne vous prennent pas pour un "Fritz", une méprise est si vite arrivée !

Je lui fis un signe de tête, et couru vers le cadavre. Il avait 18 ans maximum, et une flaque de sang coulais autour de lui. Je fis un signe de croix, et pris le Kar98 a lunette G43 a lunette. Je me dirrigais vers le Sergent Reiben.

(Désoler les gars... zero inspi...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 49
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: avancée   Jeu 6 Aoû - 10:16

Le temps d'aller chercher le fusil Allemand, ton supérieur a disparu. Plusieurs hommes du groupe se détendent, ouvrent une boîte de ration ou nettoient leur arme, pendant que d'autres montent la garde.

Un vrombissement progressif s'annonce puis passe au-dessus de vos têtes. Surgissant au ras des arbres, (heureusement pour vous) il s'agit d'avions amis, un couple de P38 aux ailes peintes de bandes noires et blanches, accompagnées d'une paire de typhoons Britanniques, eux aussi portant les mêmes signes distinctifs.

Les deux patrouilles secouent leurs ailes vous ayant reconnu, ceux qui ont une vue exercée voient qu'ils disposent de roquettes pour les cibles au sol. Les appareils s'éloignent en traçant une courbe gracieuse dans le ciel, au fur et à mesure de leur altitude croissante.

Tu restes là à les regarder, un soupçon d'envie au coeur...Tu disposes encore de plus de vingt minutes avant que ton chef de groupe ne revienne.

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
Carl Granby
soldat
soldat
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 25/08/2008

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction:
métier: aviateur

MessageSujet: Re: avancée   Jeu 6 Aoû - 11:57

Je marchais vers un batîment et m'accotais le dos dessus. Je prennais une bonne gorgé d'eau, puis mangais une barre de chocolat. Je retirais mon casque et passais ma manche sur mon front pour éssuiyer la sueur. J'étais déjà fatigué, mais après cinqs minutes je vus au loin des silhouettes, des avions allié passèrent dans un vrombissement incroyable. Ils possédaient des roquettes, surment que l'infantrie Allemande arrivait. Je voulais avoir une bonne hauteur pour voir si il aurais des Chars ennemis dans les environs où de l'infantrie. Je prennais avec moi Pattersson, et je montais au cloché. La partis gauche de cette église était à moité détruite. J'escaladais les escaliers, puis rendu en haut je me m'étais à genou. Car si il avait des tireurs ennemis je leur ferais une cible facile. Je tenais mon G43 a lunette, et me levais légèrement juste assé pour voir.

(J'attend qu'un MJ me dit ce que je vois.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: avancée   Jeu 6 Aoû - 12:01

MJ:

Les avions s'éloignaient au loin, la campagne environnante elle ne montrait rien qui ne ressemblait a un ennemi, ou même a un humain. L'endroit était calme, peut être trop calme même.

Quoiqu'il en soit la demi-heure proposée par Andy se terminait presque.

_________________
Ecossais
Carrément méchant
Jamais content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 49
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: avancée   Jeu 6 Aoû - 13:05

-Aaaahhh ! Je me réveillais en sueur, j'avais l'impression d'avoir fait une chute qui ne s'arrêtait pas et il me semblait que de gros insectes m'avait frôlé ! Je regardais autour de moi...Et non, je n'étais pas à la maison mais bien dans cette chambre Normande.

A travers la fenêtre, quelques soldats des deux groupes bavardaient ou terminaient leur en-cas, je rajustais mes affaires et remis de l'ordre dans ma tenue.


Je fus alors pris à rire, ce qui dissipa mon angoisse, en me souvenant que Richard disait toujours : - "le frangin ! Y peut dormir sur un hérisson le temps de compter jusqu'à 5 !" Il n'avait pas tort ! Même en temps de guerre, j'avais le sommeil lourd !

Je soufflais un bon coup et repris une attitude plus...martiale ! Je regardais ma montre, les 30 minutes étaient écoulées, il fallait se remettre en route...Deux rangées de Hershey expédiées avec une gorgée d'eau puis je repris place en attendant que les hommes se regroupent.


- Allez messieurs, on y retourne ! Je vous propose une petite balade en forêt, là où notre ennemi voulait se réfugier. Je ne sais pas ce qu'on va y trouver, alors faites gaffe et ouvrez l'oeil !

- Voici mes consignes : si l'ennemi est supérieur en nombre ou en puissance de feu, appelez l'aviation et marquez la position de celui-ci par un fumigène puis demandez un soutien aérien.

- Vous avez aussi des bazookas alors utilisez-les ! (repensant aux occasions ratées précédemment !)

- Si on peut se les faire, un groupe procède à un tir de suppression, l'autre passe par les flancs puis...tir croisé bref, le "b-a-b-a" de l'infanterie.

Bien que je n'eûs plus affaire à des "bleus", leur esprit d'initiative et leurs réactions de combattants étaient là pour me prouver leur valeur mais rien ne rentre davantage dans les esprits, qu'une chose ou un apprentissage sans cesse répété. Cela devenait un automatisme, chacun ainsi, serait prêt à faire son job quelque soient les circonstances...C'était mon objectif ! En faire des experts du combat en infanterie !

- Un élément en pointe dans chaque groupe : Pour "Able", Mac Intosh en tête. Caporal Earl, je vous laisse libre de désigner votre éclaireur.

- Progression lente, on balaie la zone du regard puis vous avancez, le groupe calquera son rythme sur le vôtre.

- Faites silence quand nous progresserons en forêt, communiquez par signaux visuels. Les radios, baissez le son de vos postes...En avant, formation en échelon décalé, chacun surveille un secteur précis sauf les éclaireurs.


Les hommes prirent une partie du champ visuel qui leur était assigné, multipliant ainsi les zones de surveillance. Quand nous franchîmes les premiers arbres, un lourd silence régnait, cela me rendit mal à l'aise et un frisson de sueur parcourut mon échine, comme un avertissement, j'enlevais la sécurité de mon arme et balayais la zone doucement, l'ouïe à l'affût d'un bruit suspect

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
Carl Granby
soldat
soldat
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 25/08/2008

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction:
métier: aviateur

MessageSujet: Re: avancée   Jeu 6 Aoû - 16:23

Je marchais donc en tête, veillant à ne pas faire de bruit en marchant, ce qui était plutôt difficile dans une forêt, j'évitais les brindilles, et j'étais accroupis question de ne pas me faire facilement voir. Mon couteau était à ma ceinture, près à être sortit. Je conservais le G43 a lunette, car si ont avaient encore affaire à tireur ont lui rêglerais son compte bien plus rapidement. Je suais énormément, mais je tenais le coup.

Je me rapellais les journées où mon père et moi partions en forêt, souvent la chaleur était étouffante, mais il m'apprenait énormément de chose, comme quelle plante je peux manger, comment piéger un lapin, ect. J'étais dans mon élément, moi qui détestais les villes, c'était trop confiné, et tous manquais de vie. Mais sens était bien plus éveillé qu'a la normale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: avancée   Dim 9 Aoû - 9:25

Les rangers, prudents durent s'arrêter sans cesse pour vérifier des bruits produits par la nature vivace dans le secteur. Les écureuils et autres lièvres se fichaient de la guerre, pour eux c'était la saison des amours.

Finalement et après une petite demi-heure de progression difficile dans une forêt relativement épaisse, sans rien a signaler. Un des hommes situé sur le côté entendit un nouveau bruit, des paroles cette fois...

Une fois camouflé correctement les rangers purent apercevoir 2 soldat allemands et leurs fidèles Kar, discutant a voix basse, en train de faire une simple patrouille. Il n'étaient qu'a une dizaine de mètres du groupe de rangers.

_________________
Ecossais
Carrément méchant
Jamais content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carl Granby
soldat
soldat
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 25/08/2008

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction:
métier: aviateur

MessageSujet: Re: avancée   Dim 9 Aoû - 10:59

Je me tournais en direction d'Andy, et levait faiblement mon fusil a deux mains (couvert par des buissons devant moi donc les boches ne le voient pas) signifiant "ennemi en vue", puis je lui en montrais deux mais de dos. Deux soldats ennemis alors.... c'était une patrouille, je sortis mon couteau de lancer. Je restais immobile attendant la réponse du sergent Reiben. Encore là, j'étais couvert de sueur et des vagues de chaleur emplissaient mon corps, l'humidité ferait sûrement enrailler n'importe quelle Tompson.

(Extrêmement court mais bon...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 49
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: avancée   Jeu 3 Sep - 3:02

Quand Mac leva son couteau, je lui fis signe de se rapprocher à couvert, il pourrait le lancer plus facilement si l'ennemi réagissait de manière offensive.

J'ordonnais à mon groupe, par signes manuels, de les encercler afin de leur couper la retraite. Je ne savais pas ce que j'allais faire de ces hommes au cas où...S'ils se rendaient de suite, je pensais les épargner mais en les saucissonnant sévèrement.

Je décidais de faire progresser le groupe de combat en faisant profil bas et dès que nous aurions executé notre manoeuvre, la patrouille aurait une mauvaise surprise, du moins c'est ce que je souhaitais, sinon il faudrait nous résoudre à les éliminer.

Earl couvrait mon flanc droit, je transmis les mêmes indications au premier éclaireur de son groupe afin qu'il passe le relais aux autres et qu'ils sachent quoi faire, puis je fis de même vis-à-vis du groupe survivant du Lieutenant, sur mon côté gauche.

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: avancée   

Revenir en haut Aller en bas
 
avancée
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seconde Guerre Mondiale :: RP :: autre zone de combats :: France-
Sauter vers: