Seconde Guerre Mondiale

Rejoins les forces Alliées ou les forces de l'Axes et combat l'adversité dans une vaste guerre pour la domination du monde!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 avancée

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: avancée   Sam 12 Sep - 7:54

MJ:

Suivant les instructions d'Andy, faisant profil bas; la patrouille se mit a suivre les 2 allemands.

Mais au moment d'exécuter l'action censée prendre les verts de gris par surprise, l'un des hommes distingua une structure et leva la main pour stopper tout action qui dans ces circonstances aurait fait pas mal de casse. Andy et Andy seul pouvait sur les indications visuelles du soldat de tête, des structures.

Structures qu'il pouvait analyser comme des canons de DCA. Ainsi que des patrouilleurs et les servants qui allaient avec.

_________________
Ecossais
Carrément méchant
Jamais content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 49
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: avancée   Mer 16 Sep - 16:21

Il s'en fallut d'un cheveu pour que tout capote ! je regardais à droite et à gauche de manière à rester visible par mes compagnons mais pas par l'ennemi puis je leur adressais d'autres signes visuels pour leur signifier le danger en face de nous : une batterie de DCA avec les servants qui les accompagnaient.

Je refléchis très vite et donnais le signal à tous de s'accroupir voir même de ramper et d'envelopper la batterie ainsi que son personnel. Dès que nous serions à bonne portée et en bonne position de tir, nous les neutraliserions.

S'ils étaient trop nombreux...Il faudrait employer nos armes à feu. Mon plan se résumait à ça :

Trois groupes d'assaut

Le mien > Able (Arc frontal)
Celui d'Earl > Baker (Flanc droit)
Celui du Lieutenant (Flanc gauche)

Le lieutenant supporterait notre manoeuvre d'enveloppement par des tirs de soutien notamment grâce aux lance-grenades et BAR. Cela divertirait l'ennemi pour l'attaquer sur les deux flancs, j'espère simplement qu'il n'y aurait pas de MG42 en plus.

Cela c'est pour la 1ère option, la seconde qui me venait en tête était de m'emparer des uniformes Allemands des deux sentinelles pour tromper la vigilance de l'ennemi et semer le chaos chez eux...Si j'en ai l'opportunité, c'est ce que je ferais.

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: avancée   Jeu 24 Sep - 13:37

Le groupe se mit lentement en mouvement pour l'attaque. Et les coïncidences faisant bien les choses de temps a autre, c'est également a ce moment précis qu'un bruit de moteur se fit entendre et que les servants devinrent comme fous.

Ils se mirent a courir et a s'agiter dans tout les sens pendant que le bruit de moteur se rapprochait, bruit que vous pouvez désormais identifier comme étant des avions se rapprochant très vite, vous comprenez assez subitement que les servants mettent leurs pièces en batterie.

Et moins d'une minute plus tard le feu d'enfer se déclencha en direction des cieux assombris par les arbres. Tout les allemands semblaient concentré sur la manoeuvre désormais

_________________
Ecossais
Carrément méchant
Jamais content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carl Granby
soldat
soldat
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 25/08/2008

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction:
métier: aviateur

MessageSujet: Re: avancée   Jeu 24 Sep - 20:06

Après avoir rampé pendant un bon moment je ne bougais plus, la sueur perlait sur mon front. J'observais attentivement les Allemands qui déclenchèrent un déluge de plomb assombrissant le ciel. Je serrais ma M1 Carbine sentant la fraicheur du fer, je visais un Shleu, et attendait les ordres.

(Trop court par d'inspiration le loin du monde, et je suis summergé par les projets, je post juste pour dire que je suis "présent".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 49
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: avancée   Ven 25 Sep - 8:34

Le moment était bien choisi, l'alerte avait distrait l'ennemi, cela nous donnait la possibilité de progresser vite et discrètement.

Je donnais l'ordre d'avancer rapidement suivant la manoeuvre d'enveloppement prévue, par signaux manuels, ainsi que d'ouvrir le feu à volonté.

Je me souvins que nous avions avec nous, des bazookas, je leur signalais de viser la flak et les positions de MG. Les équipes de soutien empêcheraient toute manoeuvre entravant l'assaut principal. Une fois que tous furent prêts, je donnais l'ordre silencieusement d'avancer et me mis à courir en me baissant pour montrer l'exemple, accompagné de mon groupe.

Ma cible numéro 01 seraient les servants de la flak puis les MG si les roquettes manquaient leur but, j'esperais que les autres s'en sortiraient eux aussi et que nous n'aurions pas affaire à une trop forte opposition, sinon, il ne nous resterait plus qu'à battre en retraite...

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: avancée   Jeu 8 Oct - 6:02

MJ:

L'attaque surprise, fut..... une surprise, les allemands, seulement une petite vingtaine n'opposèrent aucune résistance héroïque inutile, pour la plupart ils semblaient assez agés.

Les seuls a ne pas avoir levé les bras a la vue des rangers étaient les 4 servant des 2 canons Flak 38; et pour cause ils étaient concentré sur leur tir, et uniquement sur ça. Ils n'avaient donc pas vu les soldats US arriver. Leurs fusils étaient posé pour la plupart a portée de main.

_________________
Ecossais
Carrément méchant
Jamais content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 49
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: avancée   Jeu 8 Oct - 14:37

Notre arrivée soudaine et déterminée surprit l'ennemi qui se rendit, du moins pour la plupart d'entre eux. Ne restaient que les servants de la flak, je ne pris aucun risque et je commandais le feu sur les artilleurs ennemis avant qu'ils ne puissent retourner leur canon contre nous.

Je vidais un chargeur complet sur eux tandis que mes hommes déchargeaient leurs armes individuelles, ce fut rapide et sanglant...ce n'était pas dans mes habitudes mais à leur place, j'aurais tout fait pour empêcher l'ennemi de prendre ma batterie intacte...Heureusement qu'ils étaient déconcentrés sinon je n'ose pas imaginer le carnage que cela aurait pu causer dans nos rangs.

Puis je fis signe de cesser le feu, nos prisonniers s'étaient couchés à terre, le temps que la brève et rageuse fusillade fit taire à jamais, le canon désormais inerte. J'avais cependant un pincement au coeur, on pouvait encore être touchés par nos bombes s'il venait l'idée à un aviateur zélé de voir ce qui se passait par ici.


- Hande hoch ! Schnell ! criais-je

Nous les tenions en joue pendant que nous les débarrassions de leurs armes quelles qu'elles soient, ensuite, je les fis garder par trois des nôtres pendant que j'essayais de trouver n'importe quel document pouvant nous indiquer les effectifs ennemis, (carnet de fréquence radio, horaires de patrouilles, plan des champs de mines...) j'emportais au passage quelques "reliques de guerre" (drapeau nazi, jumelles Allemandes...)

Après cette inspection, je regardais attentivement ces hommes, la plupart pouvaient avoir l'âge de mes oncles et puis, ils s'étaient rapidement rendus, ce qui voulait dire aussi que l'ennemi n'a plus suffisamment d'effectifs ayant un certain "mordant". Mes notions d'Allemand étaient trop pauvres pour qu'on puisse entamer la conversation mais je lançais un de mes paquets de cigarettes au premier qui s'était rendu, il m'avait soulagé de cette tâche ingrate que celui de l'envoyer "Ad Patres".

Le lieutenant, quant à lui, sécurisa le périmètre, le temps que nous prenions une décision quant à notre progression. En ce qui me concerne, deux choix s'offraient à nous :

1) on respecte la mission et on continue notre progression
2) on s'arrête en attendant les renforts, dans ce cas, il valait mieux pouvoir les avertir par radio et vite...

Si les nôtres progressaient vite, je pouvais leur confier nos prisonniers dans l'autre cas, l'idée de les emmener avec eux auraient été nous condamner et je devrais alors prendre l'une des pires décisions. Si ce n'est pas le Lieutenant qui l'a prendrait à ma place.

Je soumis ma proposition au Lieutenant :


- Mon Lieutenant, je vous propose qu'on contacte les nôtres...Ils doivent sûrement avoir une radio dans le coin, on peut peut être aussi atteindre nos avions, qu'ils relaient notre situation et qu'on nous envoie des renforts, qu'en pensez-vous ?

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: avancée   Mer 21 Oct - 16:08

Le lieutenant paru réfléchir a la proposition de Reiben mais il y fut interrompu par le Leutnant qui commandait les allemands qui vous annonça dans un très bon anglais:

- Je me rends ainsi que mes hommes. Voici ma carte et mes documents militaires, vous n'en saurez pas plus. Merci de nous amener dans un camp de prisonniers.

Le leutnant tendit a ces mots ses papiers accompagné d'une carte annoté des positions allemandes. Puis il demeura silencieux.

Peu après le Lieutenant US donna sa réponse a Reiben:

- En ce qui me concerne, ma mission était de sécuriser le village pour la progression, c'est chose faite. Je vais escorter les prisonniers et je vous laisse accomplir votre mission. Bonne chance sergent.

Et il parti encadrant la 20aine de prisonniers. Le point positif dans tout ça c'était qu'il vous avait laissé la carte, annoté certes mais aucune positions de mines n'étaient indiquée.

_________________
Ecossais
Carrément méchant
Jamais content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carl Granby
soldat
soldat
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 25/08/2008

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction:
métier: aviateur

MessageSujet: Re: avancée   Jeu 22 Oct - 18:13

À ma grande surprise les prisonniers ce rendirent, ce fut rapide mais les servants des canons Flak étaient consentré sur leur tir, Andy ouvert le feu alors je le "suivis" tirant avec mon G43 à lunette sur les soldats Allemands, une de mes balles éclata la tête d'un soldat Allemand qui n'avait même pas son casque, j'avais fermé les yeux puis après une brève discution entre Reiben et le lieutenant les prisonniers partirent avec le lieutenant ainsi que mon stress...

Je buvais une gorgé d'eau et regardais alors les cadavres inerte des boches, j'aurais presque voulu qu'il soit encore en vie pour leur demander pardon, mais les choses était faite, je prennais un P38 à un Allemand comme souvenir que je mis dans l'étuie du boche que j'ai pris aussi. J'attendais les ordres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 49
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: avancée   Mar 27 Oct - 19:05

Je saluais le Lieutenant puis me retrouvais donc avec une carte de la région comprenant les positions les plus dangereuses hormis celles qui étaient piégées, c'était déjà ça.

Je montrais la carte à tous pour qu'ils la mémorisent et soient aux aguets puis j'ordonnais de piéger les munitions ennemies de manière à ce qu'elles explosent dans moins d'une heure, histoire que l'on s'éloigne suffisamment. Je n'avais pas de retardateur mais un jerrycan reposant sur la cuillère d'une grenade, reliée à d'autres devait faire l'affaire. Une fois percé, l'essence se répandrait rapidement, la perte du poids du bidon ferait chuter celui-ci et libérerait la cuillère de la grenade puis...Boum !

Cela alerterait sûrement l'ennemi mais il prendrait ça pour un acte de sabotage, entre-temps, il fallait absolument que je trouve un passage dégagé pour nos blindés.


- Attention où vous mettez les pieds les gars ! C'est le moment d'ouvrir l'oeil, on progresse discrètement puis on fera une halte d'ici une heure si c'est possible ! En attendant, on avance en échelon décalé, chacun d'entre vous couvre une zone, allez !

Et c'était reparti, j'évitais de rester à découvert plus de trois secondes, je traversais les routes forestières pour rejoindre le couvert végétal, courbé comme le vieillard que je deviendrais si je survivais à cette guerre mais pas avant au moins 1995 ! J'avais donc tout le temps devant moi !

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: avancée   

Revenir en haut Aller en bas
 
avancée
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seconde Guerre Mondiale :: RP :: autre zone de combats :: France-
Sauter vers: