Seconde Guerre Mondiale

Rejoins les forces Alliées ou les forces de l'Axes et combat l'adversité dans une vaste guerre pour la domination du monde!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Secteur 7e DB

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Alrun Harding
caporal
caporal
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 23/07/2009

MessageSujet: Secteur 7e DB   Dim 2 Aoû - 12:10

Afrique du Nord, Sicile, Italie... Et maintenant, on se trouve en France, toujours avec notre fidèle jeep qu'on a surnommée "Hellcat", on est toujours à trois sur ce véhicule, qui n'arrête pas d'être amélioré, et ou les pièces sont changés depuis...
Par contre ce sont toujours les mêmes mitrailleuses. Plus de camouflages sable, mais un camouflage qu'on a appelé Normandie, de couleur Olive Drab, noir et kaki, peint au pinceau sur notre jeep. Nos armes individuelle, elle, ont étaient légèrement changé, En Italie on a récupérée un fusil à lunette Américain M1903A4, on a était munis aussi d'une Thompson et d'une Sten muni d'un silencieux.
On est aussi très légèrement sapé à l'américaine, préférant quelques vêtements venant d'eux, qu'on a piqué dans des dépôts en Sicile et Italie.

On est détaché au près de la 7e Division Blindée Britannique depuis le Jour-J, on a pas fait de très grande intervention pour le moment, en espérant que cela va changer d'ici demain. On est dans un bois là, on a fait un petit feu, et les deux gars avec moi dorment, moi j'écris une lettre à mes parents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: Secteur 7e DB   Dim 2 Aoû - 14:45

[hrp: Il est mieux d'écrire au temps du passé sur ce forum]


12 juin 1944 quelque part en Normandie dans un petit bled. Pas tôt dans la soirée.

Une nouvelle soirée dans cette humidité merdique pour les tommy's de la 7ème DB. Le temps avait bien choisi son année pour être mauvais. Mais les vétérans des foirades désertiques du régiment avaient trouvé le bon abris laissant la bleusaille dans la pluie. Eux ça avait été le sable du désert en Afrique.

Mac lui se trouvait dans une maison déserte. mono-étage. La cheminé allumée réchauffait bien l'ambiance. Et entre la dizaine de vétéran des rats du désert les plaisanteries fusaient. Le groupe se détendait comme il pouvait sans dés et sans cartes ça réduisait les possibilités.

MacGregor et MacDuncan était eux rivés a la fenêtre, les yeux fixés sur une jeep du SAS. Et plus précisément sur un 1903 que les SAS manipulaient comme si c'était un jouet. Or c'était exactement le genre de fusil que les écossais aimeraient bien exhiber comme trophé de chasse. Entre eux ça discutait et ça vannait dans le dos des SAS:

- Putain quand même quels frimeurs ceux la quand même. Regarde les Ferg'.

- ouep y fait envie le fusil quand même, j'le mettrais sur bien sur un char pour foutre la rage aux 'ricains!

- Faudra d'abord leur prendre. Avec le fusil de Walter ça devrait le faire nan?

Walter soldat mort au combat quelques jours plus tôt, un bleu qui avait fait 4 jours de guerre. Regretté par les soldats restants, c'était un camarade agréable et un bon tireur en plus. Tout ce qu'il fallait mais ils n'avaient pas eu le temps de faire plus connaissance. Dommage.
C'est a ce moment que Stephen Delund s'invita dans la conversation:

- Alors vous envisagez de tirer le fusil au SAS?

- Ouais, sur que j'y arrive.

- Tu serais prêt a parier Mac? Disons 10£.

L'écossais se tourna, il était sur d'y arriver pour des raisons que Delund ne comprenait pas forcément. Mais tant pis pour lui. Et tant mieux pour l'écossais.

- Tenu. Allez Ferg' prend le fusil de Walter et en piste.

5mn plus tard les écossais, s'en allaient vers les frimeurs, de face avec 3 fusils. les leurs plsu celui de Walter. Mac avait de plus mit ses galons de Staff-Sergeant bien en vue comme il ne le faisait normalement jamais. Il ne voulait pas faire en général une cible tentante pour des TE adverses. Il laissait ça au Lt-Colonel Dagwell.

Ils s'arrêtèrent a 2m de la Jeep. Attendant une réactions des "Troopers".

_________________
Ecossais
Carrément méchant
Jamais content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alrun Harding
caporal
caporal
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 23/07/2009

MessageSujet: Re: Secteur 7e DB   Dim 2 Aoû - 16:32

Toujours éclairé par une lampe à huile, je finissais ma lettre et la mis dans la poche gauche de mon pantalon, et remis mon holster de tankiste britannique à ma cuisse droite, à l'intérieur, un superbe Webley, que j'espérais changé contre un .45 Américain. Mes deux bon ami, avec qui j'étais depuis l'Afrique c'était réveille, vers 23 heures, à causes d'un obus qui était tombé tout près, a moins de 1 kilomètres. On sortit notre magnifique M1903A4, avec lequel j'avais éliminé seulement 11 soldats Allemands. On se le passait, regardant dans la lunette. Mais tout de même observé par des gars de la 7e DB dans une maison à 100 mètres de nous, mais en ayant l'air de rien.

- Bon, prochain objéctif : On se trouve un Luger, ou deux, ou trois en souriant ce serait pas mal aussi un casque allemand de la SS, ou même mieu, des parachutistes...
- Il faudrait d'abord les trouvés t'es parachutistes ! Me dit Kowalski en buvant dans son quart de café. Lui était un Polonais, mais de nationalité Anglaise tout de même.
- Et pourquoi pas trois jolies Françaises, du champagne, et du bon temp ? Continua Alicki.

On continué notre discutions jusqu'a ce que j'aperçoive une silhouète qui approcha jusqu'a deux mètres du véhicule.

- Qui êtes vous ? Que voulez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: Secteur 7e DB   Dim 2 Aoû - 22:24

La réaction en fut pas franchement amicale et encore moins celle qu'on pourrait espérer d'un soldat de l'empire de sa majesté. Mac se tourna vers vers Mac. Ils échangèrent un bref sourire et le staff-seargent prit la parole qui lui revenait:

- Qui sommes nous? Vos supérieurs hiérarchiques, au moins pour moins. A ce titre et quand un supérieur se présente dans une zone pacifiée on fait un...

Fergusson MacDuncan l'autre écossais poursuivit la phrase, ces deux là étaient complices depuis déjà un certain moment ça se voyait:

- ... un salut militaire Chef!

- Excellente réponse Corporal. Et tout SAS que vous soyez lorsqu'un supérieur qui plus est lorsqu'il représente votre autorité se pointe, il faut se plier a la règle.

Toute cette démonstration inhabituelle a l'écossais n'avait pour but que d'installer son autorité au sein du groupe, pour ensuite pouvoir tranquillement embarquer le fusil. C'était leur unique objectif.

_________________
Ecossais
Carrément méchant
Jamais content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alrun Harding
caporal
caporal
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 23/07/2009

MessageSujet: Re: Secteur 7e DB   Lun 3 Aoû - 5:58

Je me levais, et fit un garde-à-vous à contre-cœur, et je le montré. Il me le rendit, et je fis un signe de la main derrière mon dos, de rangé le fusil dans sa housse. Il le fit discrètement.
Même si ces hommes étaient de notre camp, nous n'avions aucune raisons de leur faire confiance. Le fusil était maintenant bien à l'abris dans la jeep.
Une petite conversation amicale fit faite avec le gradé, sur le front, depuis quand ils sont là...


Dernière édition par Alrun Harding le Ven 7 Aoû - 9:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: Secteur 7e DB   Lun 3 Aoû - 22:32

Tu as joué mon perso la.

Le gradé c'est moi, tu parles d'une conversation a laquelle je n'ai pas prit part. Alors correction.

Ensuite que tu te barres je suppose que j'ai rien contre, mais l'air dépité des Mac t'oublie illico. C'est a moi de le dire ça

Ah oui et t'est pas devin. Alors le sens surhumains du "il voulait nous tirer notre fusil... bof quoi. Si je ne l'avais pas dit sur mon post tu l'aurais deviné?

_________________
Ecossais
Carrément méchant
Jamais content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alrun Harding
caporal
caporal
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 23/07/2009

MessageSujet: Re: Secteur 7e DB   Mar 4 Aoû - 7:39

McGregor a écrit:


Ah oui et t'est pas devin. Alors le sens surhumains du "il voulait nous tirer notre fusil... bof quoi. Si je ne l'avais pas dit sur mon post tu l'aurais deviné?

Non je ne crois pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 49
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: Secteur 7e DB   Jeu 6 Aoû - 17:03

@Alrun

Je te demande de corriger ton post et de demeurer sur place stp, merci.

-----------------------------------------------------------------------------------------

Narration

Votre division n'a quasiment pas fait de haltes depuis le "D-DAY", ce repos vient à pic permettant aux équipages de procéder à la maintenance indispensable de leurs véhicules et armes. Chacun s'affaire remplissant ses devoirs et fonctions tandis que d'autres, qui ne sont pas de corvée tuent le temps comme ils peuvent.

En l'occurence, l'attention du Staff-Sergent Mac Gregor et de son compagnon d'armes, Mac Duncan, s'est reportée sur l'équipement hors-normes de deux militaires Britanniques. Alors qu'une lutte psychologique et verbale a lieu, vous, quatre, ne réagissez qu'au dernier moment quand vous voyez passez en trombe une estafette se dirigeant vers le Q.G.

Vous avez tous à peine le temps de voir le motocycliste au casque et longues bottes de cuir que celui-ci se fraie un chemin entre les différents véhicules immobilisés et disparaître dans une pétarade si reconnaissable pour les experts en monocylindres Anglais.

Apparemment, il se dirige tout droit vers votre Q.G improvisé dans l'une de ces grandes fermes Normandes, désertée par ses occupants depuis le "Jour J"

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/


Dernière édition par Andy Reiben le Ven 7 Aoû - 5:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: Secteur 7e DB   Jeu 6 Aoû - 20:13

Mac se prépara a engager la conversation lorsque l'estafette le coupa. Il lâcha quelques jurons que personne ne put heureusement entendre mais que MacDuncan pu deviner. Du haut de ses 18 ans l'écossais avec un lexique injurieux remarquablement fourni, c'était a se demander ou il avait entendu ça.

L'écossais tendit la main vers son équipier qui la lui tapa, le signe d'un pari de 10£ fait a chaque fois qu'une estafette ou qu'une corvée se présentait pour le capitaine Price. Le pari c'était de savoir si elle allait ou non retomber sur MacGregor. Une fois le moteur coupé et le bruit suave des explosions lointaines revenu Mac reprit sa conversation théoriquement a sens unique:

- Bien j'vais pas y aller par quatre chemins. Aussi branleurs du SAS que vous soyez, le fusil d'infanterie réglementaire est le Lee-Enfield n°4 MkI IT et non cette bouse américaine que vous avez essayé de ranger discrètement.

Il laissa quelques secondes aux membre du SAS présent pour se remettre des informations et continua.

- Fort heureusement mon camarade ici présent dans sa générosité d'écossais sans limite se proposait de le remplacer par un modèle tout a fait aux normes réglementaire dans notre armée.

A ce moment McDuncan montra le fusil en rab, faisant comme si il présentait une arme exceptionnelle en mimant un vendeur de foire il se fichait clairement de la gueule du groupe.

- Alors va y avoir 2 voies: soit on échange gentiment les armes et ce sera a moi de m'expliquer sur la disparition de mon fusil; ou je vais dans le QG.

Il pointa la ferme du doigt de manière bien exagérée.

- Oui celui la, le grand là, pas celui qu'est planqué de le cadavre de vache. Je disais donc que j'allais dans ce QG voir le Lt-Col Dagwell; je lui explique encore une fois que les SAS sont des branleurs indisciplinés a remettre au pas et j'aurai quand même le fusil.

_________________
Ecossais
Carrément méchant
Jamais content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alrun Harding
caporal
caporal
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 23/07/2009

MessageSujet: Re: Secteur 7e DB   Ven 7 Aoû - 9:35

[Et oui, on peut jamais faire le RP comme on le veut, on doit toujours être dirigé... Jamais pourvoir rajoutée des choses toujours être comme les bons petits soldat, Tu prend un soldat et tu le photocopie, c'est comme sa qu'on doit ressembler...]

L'homme montra du doigt ce qui devait être le QG, et dit :

- Oui celui la, le grand là, pas celui qu'est planqué de le cadavre de vache. Je disais donc que j'allais dans ce QG voir le Lt-Col Dagwell; je lui explique encore une fois que les SAS sont des branleurs indisciplinés a remettre au pas et j'aurai quand même le fusil.

- Vous êtes peut-être notre supérieur hiérarchique, mais vous n'êtes pas notre supérieur direct, ni votre lieutenant-colonel, nous avons étais rattaché à votre division, uniquement pour des missions spéciales derrière les lignes pour vous faire passé en toutes tranquilité, 3 Anglais [HRP : Et oui 3 Reiben Wink] contre toute la 7e Armée Allemande, pas mal tout de même. Nous dépendons sinon du SAS, vous ne pouvez rien contre nous, nous avons ce fusil depuis la Sicile, il ne nous ai rien arrivé depuis, et ce n'est pas vous qui allait nous le prendre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 49
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: Secteur 7e DB   Ven 7 Aoû - 17:04

Alors que le débat allait bon train entre les deux parties "SAS vs 7 D.B", vous ne vous êtes pas aperçu qu'un groupe de gradés fait une inspection surprise alors que vous vous y attendez le moins du monde.

Du coin de l'oeil, vous entre-apercevez que des hommes au repos se redressent d'un bond puis attendent qu'on leur donne l'ordre de reprendre leurs occupations.

Le peu de lumière ambiante ne vous laisse distinguer que trop tard qu'il s'agit d'un des Commandants du camp où vous vous trouvez, entouré d'un capitaine, de deux ordonnances qui ne cessent de prendre des notes sur les observations émises par le plus gradé du groupe, le tout accompagné de 4MP à la casquette rouge.


- Messieurs ? Sur un ton poli (mais forcé) Puis-je vous interrompre ? Je vais vous départager car apparemment, le ton de votre conversation est venu jusqu'à mes oreilles alors que je me trouvais encore à bonne distance et j'ai du donc interrompre ma tournée, ce qui m'est fort déplaisant au vu de ce qui se prépare dans quelques heures.

L'estafette que vous aperçu tantôt, était envoyée par Montgomery lui-même et quelque chose me dit que vous allez vous retrouver en 1ère ligne !


Se tournant vers l'un de ses scribes en uniforme et faisant signe à un MP de s'approcher près de vous 2, les principaux protagonistes.

- Caporal, veuillez prendre le n° de série de ce fusil Américain et faites parvenir une note à nos alliés pour savoir où il a été perdu. Si son véritable propriétaire est encore de ce monde, je suppose qu'il sera puni pour avoir perdu son arme.

Le MP prend possession du fusil, vérifie qu'il n'est pas chargé et le remet entre les mains du Commandant, qui vise un point imaginaire.

- Une bonne arme, un peu lourde...Il teste le verrou...Moins doux que notre Enfield, vous ferez du meilleur travail avec une arme réglèmentaire !

- Comment l'avez-vous eu en votre possession ? Un conseil...Ne me prenez pas pour un imbécile, vos dires seront contrôlés.

L'atmosphère se fit un peu plus pesante autour du groupe improvisé, les deux écossais d'un côté, les deux SAS de l'autre et au milieu, une partie du H.Q.G Staff au milieu.

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: Secteur 7e DB   Ven 7 Aoû - 17:27

- J'suis pas vot' supérieur direct aucun doute, mais y'a une certitude, l'armement non réglementaire est pas toléré même chez....

Il n'eut pas le temps de terminé interrompu par une bande de "Red Cap" en pleine inspection surprise. Visiblement les SAS étaient les seuls visé. Il fallait dire qu'à l'apparition de "galonnéman" les 2 écossais s'étaient raidis comme on le leur avait appris a l'instruction.

Maintenant il leur fallait encore cacher leurs quelques artifices non réglementaires: bottes US et Colt 1911 pour MacGregor, Denison Smock et brêlage non réglementaire pour MacDuncan. Ca allait faire tache, mais eux c'était pour la bonne cause. Enfin ça n'arrêterai sans doute pas quelques inspecteurs du secteurs ayant pour but de faire chier un max' de bidasses.

_________________
Ecossais
Carrément méchant
Jamais content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 49
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: Secteur 7e DB   Sam 8 Aoû - 10:34

Le Commandant répond au salut executé en un instant par le duo à sa gauche en répliquant :

- Bon reflexe Messieurs, je vois qu'on ne peut pas vous prendre par surprise !

Puis en attendant la réponse des deux SAS, il tourne de la pointe des doigts, la pointe si typiquement Britannique, de ses moustaches.

Vous avez dix secondes pour me donner une réponse viable, sinon, je saisis l'arme et vous devrez vous contenter d'un de nos merveilleux fusils, avec lequel, je n'en doute, vous ferez des exploits ! Alors j'attends ?

L'attention du Commandant est focalisée sur les deux SAS et plus précisemment sur le propriétaire actuel du Springfield, la situation est des plus désagréables !

Vous avez l'impression de revenir, plus de dix ans en arrière, quand en classe primaire, votre instituteur avait fait de vous la risée de toute la classe en exhibant vos performances scolaires.

Ceux qui se gaussaient, vous saviez que vous alliez pouvoir leur faire ravaler leurs rires gras et insolents quand il n'y aurait personne en vue, sur le chemin du retour ou dans un quelconque coin sombre de la cour mais le pire était à venir... Vous saviez pertinement que l'instit' allait cafter auprès de votre père et que celui-ci allait se charger de vous "remettre dans le droit chemin" par quelques coups de ceinturon bien placés.

Cet honnête homme, un peu frustre, ne voulait après tout que votre bien et il ne désirait que son fils puisse échapper au triste destin de prolétaire grâce à l'instruction mais il n'a jamais su vous l'exprimer.

C'est sûrement cela qui vous a dégoûté de tout excès d'autorité et encouragé à faire la guerre "à votre manière" suivant "vos règles" mais cette fois-ci, vous ne pouvez y échapper !

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
Alrun Harding
caporal
caporal
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 23/07/2009

MessageSujet: Re: Secteur 7e DB   Sam 8 Aoû - 10:40

Pour le Springfield nous l'avons trouvé en Sicile sur un Cadavre américain qui état probablement de la 82nd Airborne, depuis nous l'avons avec nous, et nous n'avons encore jamais eu de problème, même notre commandant ne nous avait jamais rien dit. Nous sommes des SAS nous d'vons nous contenter du meilleur.

Le "redcap" avait l'air perplexe, qu'allait être la suite ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 49
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: Secteur 7e DB   Sam 8 Aoû - 12:25

- Pour le Springfield nous l'avons trouvé en Sicile sur un Cadavre américain qui était probablement de la 82nd Airborne, depuis nous l'avons avec nous, et nous n'avons encore jamais eu de problème, même notre commandant ne nous avait jamais rien dit. Nous sommes des SAS nous d'vons nous contenter du meilleur.

Contrairement à ce que vous supposiez, le Commandant s'est fait une idée très précise de qui vous êtes ! La lune se découvrant entre deux nuages baigne la scène d'une lumière blafarde mais tu vois que ses joues se sont empourprées de colère :

- Ainsi vous dites l'avoir ramassé sur le cadavre d'un parachutiste allié ? J'aime beaucoup votre expression "probablement de la 82ème" et "nous devons nous contenter du meilleur", donc :

1) Vous n'en êtes pas sûr ? Votre incertitude ne me convainct pas du tout et de plus, vous n'êtes pas capable de justifier d'où vient cette arme, cela vous met dans une position inconfortable, savez-vous ! Tout ce l'Etat-Major me donne à faire, ne me laisse pas le temps de me plonger dans les rapports de combats de l'an passé !

Si je n'avais pas besoin d'hommes pour la prochaine offensive, les MP ici, présents, vous auraient directement conduit en prison, avec dans votre dossier militaire : "possession d'arme illégale", sans oublier une rétrogradation immédiate et une baisse de solde proportionnelle !


Le Commandant se met à tourner autour de toi comme un oiseau de proie...

2) Entendez-vous cela messieurs ? Ce soldat ici présent, estime que le matériel que nous avons à notre disposition est inférieur à son équivalent Américain ?
Il s'approche de toi et se poste à dix centimètres de ton visage :

- Pourquoi vous êtes-vous engagé dans les SAS de Sa Glorieuse Majesté, si vous estimez que nos armes sont inférieures en qualité ? - Qu'attendez-vous pour vous vous engager chez les Commandos U.S ? Sachez, Monsieur que c'est nous, vous entendez ? Nous, qui les avons formé ! Et en Ecosse, plus précisémment ![véridique]

Il se calme et fait deux pas en arrière :

3) Cette "mise au point" étant faite, je réquisitionne l'arme (pour n'exciter aucune jalousie) entre vous et vais demander sur le champ, une requête d'informations à nos alliés Américains. Ensuite tout dépendra d'eux...Dès que je recevrais leur réponse, je vous la ferais parvenir.

Sachez, mon jeune ami, que pour jouïr de certains privilèges, cela se mérite, soit par votre réputation, vos prochains exploits ou par les futures médailles qui seront accrochées fièrement à votre poitrine et qu'il est dangereux d'exciter la curiosité d'autruï quand on n'est pas en mesure d'en imposer sans que l'usage du privilège du grade, du droit ou ...de la force ne soit appliqué.

Le fusil Springfield en main, il le confie à l'un des MP puis dit à l'un de ses ordonnances : - Veuillez consigner cette arme dans nos registres et la mettre sous bonne garde dans mon armurerie en attendant que j'ai plus d'informations.

- Fournissez à notre audacieux SAS, un avis de réquisition pour un Lee-Enfield pour tireur d'élite et une ceinture bandoulière de cartouches ainsi que le kit de nettoyage de l'arme.


L'ordonnance te tend un papier et même si tu ne le prends pas, il te le mets dans ta poche supérieure gauche.

S'adressant aux deux groupes (SAS et soldats) :
Profitez des quelques heures qui vous restent, nous nous mettons en route demain matin pour Villers-Bocage. Le retrait ennemi nous laisse une opportunité qui ne se représentera pas, nous marcherons avec les blindés.

Vous saluant, ce sera tout messieurs ! Le Commandant et ses subordonnés s'éloignent pour continuer leur visite d'inspection.

Le fusil tant convoité est désormais porté en bandoulière par l'un des MP mais comme il a été annoncé, tu disposes d'un bon réglementaire pour aller prendre possession d'un Lee-Enfield avec lunette de visée et 150 cartouches, ce qui ne sera jamais de trop pour l'offensive à venir...

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: Secteur 7e DB   Dim 9 Aoû - 10:35

MacDuncan entreprit de répondre au MP aux sujet de leurs réflexes apparemment bien meilleurs que ceux des SAS.

- Monsieur, sur zone de combat, votre survie est conditionnée par vos réflexes!

Le supérieur ne sembla pas prêter attention a la phrase et continua sur l'histoire du fusil. Récupéré sur un gars de l'Airborne, mais ils ne savaient pas qui... et il n'étaient même sur de rien. De vrais branleurs sans nuls doutes.
Puis le SAS rétorqua qu'il leur fallait le meilleurs, un vaste sourire éclaira le visage de Mac, tandis que Fergusson tendait au MP le fusil en rab.

- Ca mon cher ami, c'est le meilleur. Pas besoin de chercher ailleurs, Holland &Holland et Enfield travaillent ensemble, pour le meilleur pour nous et pour le pire pour nos chers amis Fritz!

Cette phrase sortait d'un sketch que les brit' de la 7ème avaient fait pendant leur entrainement en Grande Bretagne en vue du foutoir en court.

Finalement le MP réquisitionna le fusil, Mac n'avait pas atteint son but mais c'était tant pis. De toute manière ils ne voulaient ce fusil que pour décorer. Les MP repartirent pour leur inspection. Une pensée du mauvais genre toqua dans les esprits des 2 écossais. Ils allaient tout droit vers leur coin de paradis, la fameuse maison réquisitionné. Paradis du matériel pas forcément d'ordonnance pour la 7ème DB.

_________________
Ecossais
Carrément méchant
Jamais content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 49
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: Secteur 7e DB   Dim 9 Aoû - 16:48

La nuit s'installe en cette mi-juin. Les forces Alliées ont progressé mais pas assez selon l'Etat-Major. Votre dernière avancée a mené les Britanniques aux portes de Caen, d'après les panneaux routiers que vous apercevez. Les Canadiens se trouvent entre à mi-chemin vers Bayeux, du moins, c'est ce que disent les dernières rumeurs.

Vous ne savez pas ce qui vous attend le lendemain mais vous demeurez confiants car pour vous, le débarquement en France a été l'un des plus difficiles et vos pertes depuis ce jour, n'ont pas été trop lourdes, grâce notamment à l'appui aérien qui peut en outre, transporter sur le champ de bataille, une puissance de feu non négligeable et très utile pour éliminer, les gros points de résistance, c'est le "Blitz" à l'envers !

Il vous reste peu de temps avant de prendre un repos bien mérité, à vous décider comment vous allez occuper la prochaine demi-heure.

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: Secteur 7e DB   Lun 10 Aoû - 9:17

Soulagés par l'absence de visite de la part des "red cap" les écossais étaient reparti vaquer a leur occupations habituelles en temps de guerre. Vérifier et revérifier leur équipement.

Dans la maison, les plaisanteries avaient laissé place a un silence de mort pesant, mais personne n'osait troubler l'atmosphère en racontant sa vie au risque de récolter un "Ferme la" cinglant, personne n'osait essayer de plaisanter au risque de réveiller les 3 hommes dormant auprès de la cheminé.

Mac lui c'était collé a la porte et nettoyait encore son fusil pour la 4ème fois de la journée. Il n'avait rien d'autre a faire que ça et contempler le paysage brumeux et pluvieux. Finalement c'est a cet endroit aussi qu'il trouva un vague sommeil, au bout d'une heure bercé par les gouttes de pluies.

_________________
Ecossais
Carrément méchant
Jamais content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alrun Harding
caporal
caporal
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 23/07/2009

MessageSujet: Re: Secteur 7e DB   Mar 11 Aoû - 6:21

Après ce mal entendu, avec ces hommes, je chargea Kowalski d'aller cherché ce bon-sang de fusil anglais, en espérant pouvoir récupérée un fusil allemand très vite. Les haut gradés qui nous avez interpellés n'avaient pas remarqué nos guêtre Américaines. Il pleuvait, nous étions dehors avec la jeep, mais protéger par une grande toile de tente que nous avions mis la veille. On se remit à notre ocupation très vite, rangeant notre materiel, regardant si nos mitrailleuses allez bien marché lors de notre prochaine mission. Quelques hommes de la 7e' nous regardaient encore, mais détournaient le regard dès que à notre tour nous les regardions. Comme si on était crains.

Kowalski revint 30 minutes plus tard, avec un fusil à lunette, Anglais Apparemment... Il avait l'air tout à fait simple, rien de ce qu'avait le fusil Américain... Kowalski se mit immédiatement à le nettoyer, et il eu raison, il était sale, crasseux de l'interieur, ce qui nous aurait assuré une mort certaine.
Je sortis une carte de la région, pour voir ou se situé Villers Bocage. Ce n'était pas si loin. Espéront qu'on n'y aille vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 49
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: Secteur 7e DB   Mer 12 Aoû - 18:03

Pour les SAS

La nuit passe trop vite, surtout quand on est "la pointe de l'épée" car c'est toujours elle qui est en "contact" avec l'ennemi en 1er !

Un ordonnance vient vous réveiller vers 6h du matin, il fait déjà jour car nous sommes en juin. Votre manque de confort associé à la soirée de la veille ne vous mets pas vraiment de bonne humeur, néanmoins, c'est la guerre et il va falloir d'abord raccompagner Adolf et ses sbires jusqu'à Berlin avant de pouvoir goûter aux joies d'un vrai lit.

Petite consolation en cette belle journée "J+6", l'ordonnance est venu avec du thé chaud et des sandwiches au jambon et à la confiture. Non, ce n'est pas un hommage à la 6ème aéroportée mais bien votre petit déjeuner !

Il est rasé de près, roux "poil de carotte", à peine la vingtaine et déjà le style si raide et si typiquement "British". Il achève de vous réveiller en faisant de la place sur le capot de votre jeep et met méthodiquement vos affaires de côté, pour vous servir.


- Bonjour Messieurs, je ne vous demande pas si vous avez bien dormi, vous êtes attendus au pc pour un briefing dans 20 minutes, c'est la grande bâtisse au bout du chemin, à 200 m, ne soyez pas en retard ! Ah j'oubliais, cet en-cas exceptionnel vous est offert par le Q.G pour vous consoler de la perte de votre jouet Américain !

Vrai ou fausse intention ? Quoiqu'il en soit, l'ordonnance a remué le "couteau dans la plaie" et vous sentez une certaine ironie dans le ton employé, cela ne fait que renforcer votre envie de mener les choses suivant vos priorités du moment !

Ce moment de colère passé, vous sentez néanmoins que cela ne sera pas une journée comme les autres et de nombreuses fois, cet avertissement intérieur vous a tiré de situations compliquées voire...périlleuses.

Comme pour matérialiser cet avertissement, l'écho des canons tonnant au loin se répercute jusqu'à vos oreilles


------------------------------------------------------------------------------------

Mac Gregor et Mac Duncan

Vous avez profité tous deux d'un repos mérité n'étant pas de faction cette nuit là (pas toujours les mêmes !). Vos sens affûtés par quatre longues années de bataille vous poussent à vous réveiller quand il vous semble percevoir de l'agitation dehors.

Un ordonnance vient déposer un plateau déjeuner chez les SAS puis après une minute, il repart vers le Q.G. Tout est encore calme mais pour combien de temps encore ? L'un de vos camarades sorti plus tôt chercher de l'eau, la fait chauffer pour que tout le monde ait de l'eau chaude (plus pratique pour se raser).

Si ce n'est les uniformes autour de vous et l'équipement, plus une architecture Normande, tout vous laisserait presque à penser que vous êtes chez vous (un peu moins humide tout de même). Déjà au loin, vous entendez tonner le canon, tel un sinistre glas.


_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: Secteur 7e DB   Mer 12 Aoû - 19:47

Mac émergea lentement de sa léthargie, il profitait du fait qu'il ne se réveillait pas pour se défendre pour une fois. Enfin ici c'était plus que fréquent; pour le moment en quelque jours il n'avait séché qu'une nuit de sommeil et il ne s'était pas réveillé en trombe sous les balles traçantes. Ca viendrai, il le savait, ça viendrai.

MacDuncan était déjà levé, il remontait son fusil encore une fois. D'autre émergeaient lentement. Mac avait pour règle de ne jamais lever les hommes avant que ça ne soit nécessaire. Ca lui était arrivé trop de fois.

Un bleu se pointa avec l'eau chaude pour le rasage, il fallait en profiter ça allait être rare durant les prochains jours. Mac avisa Carrington qui c'était levé

- Carrington mon grand, va chercher les rasoirs dans le camion.

Carrington leva la tête, se redressa sur son mètre 90 et sortit non sans avoir lâché un "oui ma poule.". Il revint 2mn avec une pile de rasoir. Les écossais furent les premiers a se servir et rapidement tout le monde s'agglutina autour du baquet a eau. Une fois ceci fait il fallait passer au p'tit dej', et une fois n'est pas coutume, MacGregor était dans le groupe allant le chercher au camion. Ce genre de tache ne devait pas toujours revenir aux bleus, sinon ils se lasseraient.

Finalement vers 7h30 tout le monde était a peu près paré au combat, les derniers sac a dos se bouclaient et ce qui n'était pas nécessaire était rangé dans les camions qui suivaient la division. Maintenant le groupe attendait les ordres sanglés dans leurs "battledress". Il allait sans doute falloir tuer le temps encore une fois. Un jeu de cartes, les hommes donneraient n'importe quoi pour un jeu de carte.

_________________
Ecossais
Carrément méchant
Jamais content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 49
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: Secteur 7e DB   Jeu 13 Aoû - 17:07

Pour les SAS

Vers 6h25, le petit déjeuner expédié, vous réajustez vos équipements et vous vous rendez au Q.G, une belle bâtisse Normande. Quelques écriteaux et panneaux en Allemand traînent encore, jetés ici et là par les locataires présents.

On vous reçoit dans une salle annexe à celle de l'Etat-Major, le Commandant, rencontré la veille, vous expose le briefing devant une carte de la région.


http://www.ian.a.paterson.btinternet.co.uk/Maps/Villers_Bocage.gif

- Messieurs ! Voici où nous nous trouvons (montrant la ligne de l'extrême avancée Britannique, en gras sur la carte), nous allons procéder par un mouvement tournant vers Caen. Avant d'engager plus de troupes dans cette aventure excitante, j'ai besoin que vous précédiez nos hommes et comme, c'est votre job ! J'espère que vous ferez aussi bien que dans le désert, voici déjà deux ans.

En bref, vous allez me quadriller la zone comprise entre :

- Trungny > La Belle Epine > Tilly Sur Seulles. Le départ pour la division aura lieu à 7h30, vous vous mettez en route vers 7h, faites vos emplettes et prenez ce qu'il vous faut en essence pour votre jeep, armes (anglaises) et munitions.

- Un conseil, nous soupçonnons forts que les Allemands disposent de divisions blindées et motorisées nous faisons face à des plaines et c'est l'idéal pour y faire rouler des chars.

Ce sera tout Messieurs, vous pouvez disposer.


Il est encore un peu tôt mais l'activité Normande reprend ses droits, vous croisez des fermiers dans leurs champs avec les survivantes qui meuglent à votre passage. D'autres civils vous saluent hésitants puisque votre uniforme et équipement les désorientent un peu.

Une fois rassurés, certains sortent de leur musette le peu dont ils disposent pour le partager avec vous (si vous le désirez).

[je vous laisse le choix de faire une petite pause ou de continuer]


--------------------------------------------------------------------------------------

@Mac Gregor et Mac Duncan

7h30, l'heure du départ ! Dans toute la division, chaque homme, chaque moteur est prêt et dispos. Vous faites partie d'une longue colonne d'hommes, de véhicules et de matériel prêt à en découdre avec l'ennemi ! Comme vous faites encore des derniers à démarrer, vous voyez passer de nombreuses unités dont vous reconnaissez l'origine à leurs signes distinctifs dont :

* 51st (Highland) Infantry Division
* 4th Armoured Brigade
* 49th (West Riding) Infantry Division
* 50th (Northumbrian) Infantry Division
* 8th Armoured Brigade
* 3rd Canadian Infantry Division

et vous, la néanmoins célèbre : * 7th Armoured Division ! Desert Rats !

Bien que ne n'ayant pas les informations de première importance, vous comprenez vite que l'objectif est Villers-Bocage car vous laissez sur votre droite, la ville de Tracy-Bocage, il est donc logique que Villers-Bocage soit la suivante !

Chose curieuse, c'est que durant toute la route, pas un panzer en vue alors que vous progressez à bonne allure vers Villers-Bocage. Les seuls projectiles que vous recevez sont des bouquets de fleurs lancés à votre passage. L'un d'entre eux s'écrase sur la face de Mac Duncan, ornant ainsi votre jeep, d'un camouflage...multicolore ! tandis que des arrêts intempestifs vous freinent dans votre avancée.

Vous en comprenez vite la raison, des paysans ravitaillent les véhicules qui vous précèdent...Un peu plus loin, Un Normand et sa femme vous saluent en tenant de petits drapeaux Anglais en tissu "maison". A leurs pieds, un seau dans lequel baignent des bouteilles vertes fermées par un bouchon de liège. D'autres habitants font pavoiser les couleurs alliées ou découpent de larges miches de pain frais tartinées de fromage odorant mais dont certains de vos camarades se régalent !

Les gens de la campagne ont su soustraire quelques trésors alimentaires et vous en font profiter !

La plupart des Français et Françaises expriment leur joie, notamment les plus jolies qui n'hésitent pas à sauter à bord et laissent sur vos joues fraîchement rasées, de belles traces de rouge à lèvres ! (encore du camouflage non réglementaire !)

...Après tout, pas d'Allemand à l'horizon, il commence à faire chaud et un petit verre ne pourrait pas faire de mal, un petit...Tout petit, promis !


[je vous laisse le choix de continuer ou de faire une halte "cidre" et "bisous"^^]

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: Secteur 7e DB   Jeu 24 Sep - 14:17

Maintenant c'était reparti, loin des conneries SAS-istique de la veille la 7ème DB était reparti. Les vétérans du désert étaient logé sur un char Sherman, le 2ème de la colonne en l'occurrence. Les français/françaises dont parlais De Gaulle semblaient eux fous de joie de les voir.

Certain véhicule de devant s'arrêtaient pour recevoir les divers honneurs français a l'ordre du jour, a savoir fromage et bisous de jolie jeunes filles. Des choses fort intéressantes mais qui n'était pas a l'ordre du jour de la 7ème DB, pour eux c'était la route vers Villiers-Bocage l'occupation du jour.
Et c'est dans cette optique que Mac et ses comparses, ou plutôt ses subordonnés empêchèrent les civils de monter sur le char.

Mais la colonne continuait a progresser a faible vitesse, trop faible pour le Staff-Seargent qui commençait a s'impatienter. Et c'est dans ce moment d'énervement que Delund se pencha sur son épaule:

- Dis moi, tu me dois pas du pognon toi?

Le pari de la veille, 5£ perdus par Mac pour Delund et 10 envers MacDuncan, l'estafette n'était même pas venue pour Price. Et afin de rembourser les hommes, quoiqu'il se demandait vaguement si l'écossais ne lui devait pas un bar du soir, Mac se mit a fouiller dans son "BattleDress", et en tira 15£ en billets qu'il tendit au 2 intéressés.

- Mais attends!!!

L'expression était venue de Campbell, tireur Bren de son état et écossais refoulé, du moins a la vue de son nom de famille; celui sauta du char sous les yeux ébahis des autres soldats; entra dans un maison et ressorti presque aussitôt, ce manège dura 5 minutes et 4 maisons avant qu'il ne revienne a la courses vers le char avec 2 bouteilles de cidre, un panier de pommes et .... 2 jeux de cartes.

Inutile de détailler les cris de joies, et es congratulations que reçu Philip a son retour. Les 2 bouteilles furent précieusement remisées dans le char pour le soir, les jeux de cartes rangé dans les BDU et le panier de pommes, consciencieusement vidé par les hommes, donc MacGregor qui ne se cachait pas de raffoler du fruit interdit. Le panier fut rendu a sa propriétaire qui courait au abord du char, avec des signes de mains symbolisant des bisous de la part de l'équipage.

_________________
Ecossais
Carrément méchant
Jamais content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 49
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: Secteur 7e DB   Ven 2 Oct - 16:20

Ces différents arrêts ont agréablement meublé ce début de progression vers Villers-Bocage. En consultant votre carte, ce hameau se situe sur le chemin de cette progression, c'est le carrefour de plusieurs routes dont l'une mène vers le nord-est jusqu’à Caen.

En tant qu'homme de terrain, vous comprenez très vite que si la ville et les hauteurs environnantes sont prises et tenues, vos blindés pourraient poursuivre leur avancée vers le nord-est derrière les lignes allemandes et la prise de Caen serait envisageable.

A l'heure actuelle, c'est un peu le désordre qui règne dans votre colonne, les civils sortent en masse et bloquent votre avancée, beaucoup des vôtres se laissent charmer ou enivrer, pourtant la guerre est loin d'être terminée, il y a tellement à faire jusqu'à Berlin.

Qu'allez-vous faire ? Profitez de ce moment si rare ainsi que vos compagnons éprouvés par quatre ans de guerre ou prendre l'initiative d'aller voir plus loin (sans écraser les civils désireux de vous manifester leur joie) ?


_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: Secteur 7e DB   Ven 2 Oct - 17:52

Des arrêts, encore des arrêts. Pour MacGregor comme pour d'autre c'était incroyable... Ces types avaient pour la plupart eu un an de pause en Grande Bretagne et ils ne pensaient déjà qu'a tirer leur coup...

Finalement l'écossais tapota l'épaule de Campbell, sauta du char suivi par celui-ci et se dirigea vers le véhicule de tête a pas rapides et l'accosta, le Capitaine Price était dessus, il était presque toujours en tête il n'allait pas changer les règles pour la Normandie.

- Mon Capitaine?

Les deux hommes allaient être obligés de hurler pour couvrir le bruit du Sherman, ça ne les dérangeaient pas outre mesure:

- Ouais MacGregor? Qu'est ce qu'il y'a?

- C'est trop lent, mes gars commencent a se faire chier derrière!

- Ouais mais on peut pas aller plus vite, ces branleurs de la 2ème compagnie sont devant, et ils s'arrêtent eux aussi!

- Quels sales cons! Y'a pas quelque chose a faire dans le coin, ce blindé pue l'essence!

Une manière détournée de dire: laissez moi couper a travers champs en butant quelques boches au passage ça me fera des vacances rêvées.

- Ouais filez cette mission au Lt Rigs, et allez avec: Y'a un village plus au nord, on va passer a un ou deux kilomètres, allez vous assurer que c'est clean et revenez me faire un rapport!

- Yes Sir!

Mac n'en voulait pas plus, il était un peu déçu de ne pas avoir le commandement; lui qui deux années auparavant aurait tout fait pour que quelqu'un d'autre le prenne a sa place voulait maintenant le prendre a la place de ses officiers.



15 min plus tard le groupe constitué d'une cinquantaines de vétérans comme il se doit, coupait a travers chams, il était lourdement armés, Mac avait compté une bonne dizaine de Bren, des Thompson, des Sten et relativement peu de Enfield, les vétérans s'arrangeaient pour avoir ce qu'il voulaient et c'était fréquemment des sous off' de plus. Ceci expliquait cela.

Le village lui était un groupe d'une trentaine de maisons, isolées au milieu de rien. Et il était inhabité depuis que les allemands en avait fait le vide, deux mois plutôt. Un endroit parfait pour des troupes en embuscade.

_________________
Ecossais
Carrément méchant
Jamais content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Secteur 7e DB   

Revenir en haut Aller en bas
 
Secteur 7e DB
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Haïti: Une alternative pour le secteur de l''élevage
» Quel plan de développement pour le secteur énergétique ?
» Haiti-Salaire minimum : Lettre ouverte aux parlementaires sur le secteur des ind
» Haiti en Marche - Secteur privé haïtien: s'unir ou périr !
» Agriculture, secteur paria ou secteur porteur ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seconde Guerre Mondiale :: RP :: Archives-
Sauter vers: