Seconde Guerre Mondiale

Rejoins les forces Alliées ou les forces de l'Axes et combat l'adversité dans une vaste guerre pour la domination du monde!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Pont de Bénouville " Pegasus "

Aller en bas 
AuteurMessage
Hans Shültz
Oberschütze
Oberschütze
avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 02/08/2009

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: tankiste

MessageSujet: Pont de Bénouville " Pegasus "   Sam 8 Aoû - 12:08

6 Juin 1944
Normandie
23h46

QG de la 9° Panzer Division
Generalleutnant Erwel Von Steing.


- Messieurs,comme vous les savez, et vous l'avez entendus toutes la nuit, les Alliés ont tentéent un débarquement sur les plage Normandes tôt hier matin.Dans la nuit du 5 au 6, vers 1h00 du matin, les alliés ont parachutés des divisions, derriere la ligne de défense, derriere l'AtlantikWall.Ils ont prient leurs objectifs mlgré leurs parachutage ratés. Il y a sur place la 101° Division aéroporté Americaines, mais ceux-là, c'est pas pour nous, un régiment SS s'occupera d'eux. Votre Objectif est un pont à coté de L'Orne, c'est le pont de Bénouville. Dans la nuit du 5 au 6, trois planeurs Anglais ont réussit ,attérissage et ont prit le pont par la même occasion. Votre mission est de déloger ses British avant que leurs renforts blindés prennent position. Le probleme c'est que d'après estimations, l'heure d'arrivée de leurs blindés avoisine 6h30, soit dans quelque heures, mais un régiement de'infanterie fait tout pour les bloquer, et ainsi, aider à nous installer. Les forces ennemis ont été évaluée après reconnaissance aérienne a une 50aine d'hommes, armé principalement de fusils mitrailleurs. Là n'est pas la probleme. Le bunker censé protéger le pont contenait munitions et lance-roquettes de type Panzerfaust.

Un Officier prit la parole.

- Generalleutnant, des rumeurs courent que la supérioritée aérienne est quasi inexistante pour nous.

- En effet, quatre avions FI-Storch ont été envoyés pour la reconnaissance, un seul est revenu.. mais nous avons décidé d'occupé leurs chasseurs-bombardiés ailleurs, une attaque simultanée à la votre, contre le pont de l'Orne, nous les avons faient intercéptés des message déstinés à les emmenés la-bas. Inutile de vous expliquer que Herr Hitler ne veut aucunes erreurs de votre part. Prenez ce pont et un délai de 1 à 2 semaine sera en notre faveurs pour contre-attaqué les Alliés.
En ce qui concerne les forces qui seront utilisés.un peloton de 17 Panzer IV sera réquisitionné sous les ordres direct du Leutnant Karm Orfgeinst et un peloton de la 81° Panzer Regiment qui nous livrera d'ici une heure une 15aine d'hommes du génie et un nombre d'hommes encore non-spécifié de Grenadiers.
Sur ce, Bonne chances messieurs, départ dans 1h30.


Dernière édition par Hans Shültz le Mar 11 Aoû - 14:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hans Shültz
Oberschütze
Oberschütze
avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 02/08/2009

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: tankiste

MessageSujet: Re: Pont de Bénouville " Pegasus "   Sam 8 Aoû - 18:51

Hans se leva, remis son calot et parta avec ses coéquipiers de char vers celui-ci. Faire le plein du Panzer IV, l'armée et le nettoyer avant de partir.

Jusque-là, Hans restais frustré de ne pas avoir pû se battre en Pologne, Belgique, URSS, ou la campagne de France comme certains "anciens" de la Divisions l'avaient faient. Mais enfin, il allais se battre, mais il ne savait rien de ce débarquement qui avait eu lieu. Pendant la nuit, la Division avait entendue des tirs de D.C.A. La Batterie de 88 postée à quelque kilomètre avait tirée toute la nuit vers les plages. Une Kübelwagen de la division s'était rendue avec trois hommes du rang et un Officier, vers la Batterie. A son retour, les différentes rumeurs s'éclaircissaient, a leur retour, il avaient croisés un planeurs Anglais en feu. De suite à la conférence du Generalleutnnant, cela signifiait, que le débarquement avai quasiment réussit. La défense d epont, signifiait, que le Reich est en difficulté. Mais les Alliés n'avait pas encore renforcer leurs tête-de-pont en tenant fermement le Pont Pegasus et celui de l'Orne.


Le tireur était perche sur le canon et prit la parole:

- C'est enfin le grand jour pour la division

Hans répondit perplexe:

- J+1 ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hans Shültz
Oberschütze
Oberschütze
avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 02/08/2009

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: tankiste

MessageSujet: Re: Pont de Bénouville " Pegasus "   Lun 10 Aoû - 17:02

Je demande un MJ de disponible ou un Allemand pour RP avec moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alrun Harding
caporal
caporal
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 23/07/2009

MessageSujet: Re: Pont de Bénouville " Pegasus "   Mar 11 Aoû - 6:30

[HRP / Salut, juste pour dire que le "Pégasus Bridgge" est un surnom donné par les Anglais et non par la France ou par l'Allemagne, sa porte un autre nom, mais je sais plus le quel... HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 49
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: Pont de Bénouville " Pegasus "   Mar 11 Aoû - 7:13


Le minimum indispensable à connaître sur cette opération ! Voir ci-dessous !


http://sites.estvideo.net/normandie1944/pegasus_bridge.htm

http://www.pegasusbridge.fr/index.htm

http://fr.wikipedia.org/wiki/Op%C3%A9ration_Tonga

Vrai nom du pont : Pont de Bénouville
Nom de code : Pegasus Bridge (Objectif de la 6ème Division Aéroportée Britannique, dont le symbole est Pégase)

Il était donc logique que le pont s'appelle "Pegase"...Ceci étant précisé, on arrête le flood, merci, il y a d'autres rubriques pour y laisser vos commentaires, remarques etc...! ^^

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
McGregor
lieutenant
lieutenant
avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 21/10/2008
Localisation : En train de t'aligner dans ma lunette le boche

Feuille de personnage
pays: Angleterre
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: Pont de Bénouville " Pegasus "   Mar 11 Aoû - 10:23

[Hop je prend la main ici]

Le chef de l'unité briefa rapidement ses troupes, l'objectif était simple reprendre le pont de Bénouville pris par les para' britanniques quelques heures plus tôt.

Pour ça 4 blindés seraient mobilisés et une compagnie d'infanterie soit environ 200 hommes. Le reste ne dépendait plus que des participants.


_________________
Ecossais
Carrément méchant
Jamais content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hans Shültz
Oberschütze
Oberschütze
avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 02/08/2009

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: tankiste

MessageSujet: Re: Pont de Bénouville " Pegasus "   Mar 11 Aoû - 12:23

Hans, avec ses coéquipiers, monta a l'interieur du char et prit les commandes. Les Chars se suivaient en colonnes couvrant ainsi l'infanterie, Hans fesais attention a ne pas ecraser des Allemands devant et derriere. Ils passerent à coté d'un paneau , annonçant Caen a 8 kilomètres. Le pont de Bénouville se situait à approximativement 6 kilometres de Caen. Le Char de tête stoppa net sa progression et coupa ses moteurs. Le chef de char releva sa coupole et deux soldats montèrent sur le char et discutèrent.

- Mais qu'est-ce qu'ils foutent eux ?

Questionna le tireur.

- A vrai dire, je ne sais vraiment.

L'officier prit la parole.

- C'est pas un salon de thé là, je vous rappelle qu'il n'y a pas plus bruillant qu'un Char, l'effet de surprise va être notre atout. des éclaireurs vont être envoyé pour voir ce qui se trame.

- Ouai, bah qu'il se bougent, parce que j'ai vraiment envis de bouffer du Rosbeef et d'exploser quelque maisons.

- Ni pense même pas Jörk, interdiction de détruit innutilement des batiments.

- Vas Is Das !?

L'Officier venait de voir deux Allemands décapités par un obus, Hans baissa les yeux ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hans Shültz
Oberschütze
Oberschütze
avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 02/08/2009

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: tankiste

MessageSujet: Re: Pont de Bénouville " Pegasus "   Mer 12 Aoû - 16:52

Une vingtaines de minutes plus tard, les deux éclaireurs revînrent. Courbés derriere un Bosquets, puis montèrent sur le char de tête et discutèrent rapidement, puis le chef de char prit la parole, après avoir fermé sa coupole:

- Groupe d'assaut en avant, formation par deux. Infanterie en couverture, passez devant.

Les soldats se rejoignerent en différents groupes et partirent. Les chars les suivirent une minute plus tard. Ils passerent à coté d'un second panneau, pour la direction du Pont de Bénouville. Là, ils quitterent la route pour éviter embuscade, ou mines improvisées. Mais l'Infanterie commença a tirer, la bataille commença.

Les Anglais furent pris par surprise, mais la Wermacht, ne trouvais aucunes issus pour rentrer dans les batiments à coté du pont. Les Anglais, et leurs gout du sacrifice envers la reine semblai vouloir s'appliquer. Les tirs Allemands étais appuyés, mais imprécis. Les combats fesaient rage, mais rien ne bougeait, les Anglais étaient précis et appliqués. Mais le char de tête ( #1 ] à son arrivée, tira une salve de mitrailleuse dans la cabine du pont, celle-ci, commandait la levée ou la descente du pont basculant. Pendant ce temps l'infanterie essuya des pertes dû à une grenade. Le radio fesais sans cesse son rapport..


- ici Gruppen 1, essuyons tirent soutenus, deux pertes, par grenades, victimes pas encore affirmées, premiere victime anglaise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gunther Leipzig
recrue
recrue
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 23/08/2009
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: aviateur

MessageSujet: Re: Pont de Bénouville " Pegasus "   Dim 23 Aoû - 17:52

Le 6 juin 1944 sera un jour dont Gunther se rappellera longtemps.
Tôt dans la matinée les alliés avaient débarqués.La supériorité aérienne était telle que prendre son envol pour gagner un autre
aéroport Normand tenait de la mission suicide.
Dans le bunker de l'aéroport quelques membres de La Luftwaffe tirent sur leurs cigarettes nerveusement.

Major Wunderlich:

...Et les américains ont débarqués ici, dans le calvados.

Unterfeldwebel Fisher

Et la Manche ? vous savez quelque chose ?


Le major Wunderlich soupira

Je n'en sait rien. On entend des tirs d'artilleries et des bombardements a tout rompre alors je vous laisse deviner...

Gunther pris la parole.

J'irai bien voir voyez vous mais le ciel ne me semble pas trés sur...

C'est du suicide c'est évident. Interrompis le major Wunderlich

Alors on est fichus... condamné a rester a Cherbourg et a y mourir...fit Kurt, un mécanicien.

Ne dites pas de bêtises relativisa Fisher.

Gunther Leipzig regarda la carte et y posa ses doigts:

Si ils ont pris le Calvados sans tête de pont dans la Manche ils n'auront jamais Cherbourg.


Un motard entra dans le bunker précipitamment pendant la réunion

-Heil! Des nouvelles du front Err Major

le major pris l'imprimé des mains du soldat.

-... ils ont débarqués aussi prés de Quinéville...et des parachutistes sont dans les Marais de carentan...à Sainte Marie Du Mont
et Sainte Mére L'Eglise.


il y eu un silence dans la pièce.
Wunderlich resta pensif de longues minutes.
Soudain il avait pris sa décision.

-Gunther et Kurt vous prenez la Kubelwagen et vous partez pour Caen. Vous devez faire vite car les américains sont peut être des
soldats qui visent mal, mais ils sont asse bien organisés, et je ne pense pas qu'ils vous laisseront passer Bénouville si facilement...



Unterfeldwebel Fisher

-Et nous on reste là? fisher ne comprenait pas trop pourquoi seul eux quittaient le navire.

Major Wunderlich

-Nous on tiendra Cherbourg le temps que Nos Panzer divisions fassent de la charpie des américains. Eux ne sont pas des Fantassins mais
Un mécanicien de Bf 109 et un homme rattaché à l'Abwehr. Ils seront plus utiles loin de la ligne de front.




Quelques minutes plus tard Kurt et Gunther partaient sur les routes du bocage Cotentinois le long de Briquebec et La Haye du Puits.
Passé Lessay Le danger de croiser des Chasseurs-Bombardiers se faisait moins oppressant.


Arrivé prés du canal de caen ils éteignirent le moteur de la voiture. Un Vacarme étourdissant d'explosifs,et de mitrailleuses se faisait entendre.
Ils descendirent de la Kubelwagen et grimpèrent une Haie.

Trop tard!Les Anglais tenaient le pont et les habitations autour! sur l'autre rive on pouvait distinguer la panzer division qui donnait l'assaut.

Kurt

-On est pas asse nombreux pour la tenaille (hommage a la 7éme compagnie dans la forêt de Machcoul!)

Gunther Soupira en sortant son P-38 de son étui. Il allait mourir il le sentait. Son heure était venue.Une balle perdue allait perforer sa boite crânienne faisant jaillir des milliers d'hectolitres de sang...

-Et on est du coté anglais du canal. Si nos amis ne parviennent pas a le reprendre nous devrons faire trempette...répondit il a Kurt
Bon, et bien nos Camarades de la Panzerdivision pourront compter sur moi...fit il en vérifiant ses munitions. 16 balles, ce sera peux...
Kurt sortis sa MP 40. Puis ils commencèrent a ramper dans les ronces qui esquintaient leur peau pour s'approcher d'une des habitations tenue par des anglais, loin de penser que l'ennemi Boche pouvait surgir de derriére...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hans Shültz
Oberschütze
Oberschütze
avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 02/08/2009

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: tankiste

MessageSujet: Re: Pont de Bénouville " Pegasus "   Lun 24 Aoû - 15:08

Hans pilotais son char, il avanças un peu plus avant avant de stoppez net sous les ordres du chef de Char..

- Feuerrr !!

Le canon tourna de 20 degrés a droites et stoppa et fit feu, en direction d'un tranchée, l'explosion souleva des monticules de terres.
Les Anglais avançais en courant entre la rive Nord-Sud du pont, trainant ainsi armes et munitions. Les combats fesaient rage. Les Panzergrenadiers visitaient les maisons alentours en les nettoyant à la grenade. le char aillier d'Hans avança en s'engageant sur le pont, il fit 2 à 3 metre puis un roquette sortis d'une fenêtre, on pouvais voir son trajet dans les airs, elle tombai peu à peu vers le sol, mais atteignit la chenille gauche du char, brisant les galets.


- Ya le char d' Heinrich qui a été touché, il bloque le pont !
- Va falloir le dégager de là, on va l'enchainer et le tirer !

les chars stopperent et des PanzerGrenadiers monterent en parlant aux différents chefs de char, il sortirent cordgaes et chaînes, mais ils ne pouvaient s'approcher du char, la 15aine de mêtre les séparant, étais a découvert, sous les tires de Bren par exemple..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gunther Leipzig
recrue
recrue
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 23/08/2009
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: aviateur

MessageSujet: Re: Pont de Bénouville " Pegasus "   Lun 24 Aoû - 17:39

Gunther et Kurt assistaient couchés dans les taillis a la scène.

Kurt
- Le Blindé ne bouge plus!

Des rafales de Fusil Mitrailleur se faisaient entendre.Les Britraniques avaient transformés ce bled en Un camp retranché, veillant a faire couvrir chaque accès a des nids de mitrailleuses par au moins 2 autres postes de
tirs. résultat ils avaient la capacité d'effectuer des tirs de barrage, tout en se couvrant mutuellement.

Gunther réfléchis.Il n'était pas stratège de formation, et son expérience du combat terrestre était quasi nulle, Son sens tactique en prenait donc un coup. Il ferma les yeux un court instant et se rappela de ses parties d'échec avec Josef Sudek.

- Ces enfoirés de British sont des pions.

Kurt
- Et nous aussi Gunther....

-Non ce sont des pions d'échec. ils sont forts quand ils font en sorte de se couvrir mutuellement.Ils n'ont pas de tour c'est a dire une puissante brute a nous opposer, pas de char. Ils n'ont pas de cavalier frappant çà et là, pas d'avion..
Gunther réouvrit les yeux.
Notre tour est immobilisée sur le pont.Dans ce cas Il faut les prendres par les angles arrières, comme se font avoir beaucoup de pions quand on a ni tour ni reine.

Kurt se disait de plus en plus que Gunther Leipzig était un sacré malade.
- Et comment tu fait tout seul? Parce que moi je les attaque pas...

-Tu frappe celui qui couvre le plus de camarades....

Gunther arma son P-38 en se dressant légèrement de sa position.

-Et quoi de mieux qu'un Fous Pour çà?

Aussitôt il parti en courant vers Une Habitation isolée d'une quarantaine de mètres des autres, qui couvrait a la fois certaines rues du village
et le pont.Arrivant par un angle mort et aucune fenêtre ne débouchant sur sa vue il se plaqua contre le mur en pierre de Caen du rez de Chaussée.

L'arme a la main,le doigt sur la gâchette, transpirant,il fait vite. de sa rapidité dépendra peut être le succès de l'attaque.
Il entend un FM qui tir au premier, de l'autre côté de la maison; Il pris son souffle:

*allé, j'entre, je cour dans le rez de chaussée en cherchant l'escalier.Je vais au premier et je tue le type au FM.Si il y a quelqu'un sur ma route je tire.allé allé, cesse de réfléchir ou tu va finir par crever...*
soudain ses pensées semblèrent lui échapper
*mais vas y rentre et tue les. Tue les tous* .

Il couru vers la porte et l'ouvris. Un asse jeune soldat britannique aux cheveux noir fouillait dans une grosse boite de munitions.
Il leva doucement les yeux vers Gunther.
Il ne s'était pas rasé aujourd'hui, on pouvait distinguer des points noirs du menton aux pattes, en passant par le contour des lèvres.

Ghunter mis le viseur de son P-38 sur sa tête et le tua.

a peine tombé au sol que l'aviateur passe dans la pièce d'à côté. ses yeux passent de droite a gauche en clignant a une vitesse anormale.

Avec un air égaré il commence a grimper l'escalier. Arrivé en haut deux chambres sont à sa droite et a sa gauche.
Il regarde a gauche. Un vieillard les mains tremblantes a demi en l'air le regarde implorant.
Il regarde a droite. Un soldat Britannique tire a tous rompre en direction du pont avec son Bren.

D'un pas décidé il s'approche et pose son Walter sur le haut du casque du fantassin, qui fait la quarantaine bien passée.Il a bien entendu le bruit de bottes derrière lui...

- My God...
Fit il comme si toute autre déclaration aurait été futile.

- Nein, der Teufel


Un coup de feu, une résonance de métal, un visage de sang.
Gunther leipzig reste debout, et entrevois les panzer par la fenêtre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Dick Winters
capitaine
capitaine
avatar

Messages : 1121
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 29

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: Administrateur
métier: parachutiste

MessageSujet: Re: Pont de Bénouville " Pegasus "   Lun 24 Aoû - 22:11

MJ: HRP:


ATTENTION, RECRUE GUNTHER' VOUS N'ÊTES POINT AUTORISÉ À POSTER ICI!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wwii.forum-actif.net
Hans Shültz
Oberschütze
Oberschütze
avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 02/08/2009

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: tankiste

MessageSujet: Re: Pont de Bénouville " Pegasus "   Sam 5 Sep - 15:40

Hans, ne savais pas quoi faire, le char dans lequel il se trouvaît étais sour le feu intensif de fusils mitralleurs et lance-roquettes. Les impacts de balles sur le blindage resonnaîent dans la "boîte de conserve". le tireur fit tourner la coupole vers un batiment et la MG42 fit feu dans un batiments qui semblait être occupé.

- Hey mais faut lui coller un Obus a cette baraque !
- Tu sera bien heureux d'avoir de l'infanterie qui peut te couvri en restant planqué, donc on explose pas des Batiments.

- Faudrais déjà que l'infanterie se rammene, après on ve...

Une Roquette venaît d'exploser sur le sol à proximité du char, a un mètre environ de la chenille gauche.

- Shize ! on la louper de peu celle-là..

Deux PanzerGrenadiers avaient réussit à attacher le char, tant bien que mal, le char immobilisé fut rattaché au char aillier d'Hans. qui commencça a tirer dans un vacarme assourdissant de chenille grinçant sur le bitûme..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pont de Bénouville " Pegasus "   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pont de Bénouville " Pegasus "
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment remplacer un joint de "trompette"?
» SGU "Air" 1x01-02-03 [SPOILERS!]
» Haiti: Liberté, "aide" et corruption
» Petit cuvier pour deux - Cuvier "Sud"
» [Validée]Karusi "Soul" Osaki

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seconde Guerre Mondiale :: RP :: autre zone de combats :: France-
Sauter vers: