Seconde Guerre Mondiale

Rejoins les forces Alliées ou les forces de l'Axes et combat l'adversité dans une vaste guerre pour la domination du monde!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Saut sur les campagnes Hollandaise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Stefan Spirle
Obergefreiter
Obergefreiter
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 10/10/2009

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: parachutiste

MessageSujet: Re: Saut sur les campagnes Hollandaise   Dim 15 Nov - 15:41

Il fallait a tout prix enlever ses batteries a l'énnemis. D'apres les rapports, elles seraient sur une colline a l'est de notre position. Nous étions les plus proches. C'était donc a nous de détruire ces canons.

La situation de nos blindés étaient de plus en plus critiques : certains en panne, d'autres sans aucun obu en réserve ou balle.

Pour moi c'était simple. Si on prenait les batteries, les hollandais seraient completement démoralisés. Il fallait donc intervenir au plus vite pour éviter d'autres pertes.

Je continua d'avancer tout en pensant; tuant 2 soldats hollandais au passage avec mon kar 98k.

Une sensation a l'épaule. Une peur horrible m'envahit. Je me retourna en criant. C'était Adolf.

-On a perdu Gunther et Shemier. Ils se sont fait écrasés para un éboulement

Ra-le-bol !

-Transmet l'info a tout le monde. Ensuite on se réunit tous au char de tête, et on fait accelerer le mouvement ! Que la vangeance nous envahisse et aidons ces chars a capturer les canons !

Adolf partit comme une fleche. Je ne l'avait jamais vu courir aussi vite ! Quand a moi, j'étais a 2 chars de celui de tête. Je commença mon avancé en blessant un civil armé hollandais et en lançant une grenade dans un maison bien garnie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hans Shültz
Oberschütze
Oberschütze
avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 02/08/2009

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: tankiste

MessageSujet: Re: Saut sur les campagnes Hollandaise   Ven 20 Nov - 18:18

La nuit tombais sur Rotterdam. Cette obscurité, qui vous glace le sang. Pour certains signe de mort, pour Hans, la nuit l'appaisaît. L'obscurité étais son éxutoire, comme si il voulas se cacher de quelque chose qu'il ne connaîssait pas, qu'il n'avais jamais vu. Tout cela lui rappellaît les nuits Polonaises. Les nuits étaient si calmes, sses yeux s'habituaient au noir. Il savais que le bruit d'un Panzer dans la nuit était effrayant, On l'entend, mais on le voit pas. Mais tout cela étais si loin. Des explosions dans le ciel le sortiret de ses songes. L'offensive s'arrêtaient la nuitMais la LuftWaffe livrait un combat de nerfs sur la population et sur les forces armées Hollandaises. Ils étaient allongés sur le capot moteur encore chaud. Une tente de campagne avait été disposée pour coupe le vent et emmagaziner la chaleur du moteur.

Il y eu des bruits de moteur. 4 Heinkel-111 sortirent des nuages, ils bombardèrent une poche de résistance au loin. Mais des obus éclataient dans le ciel. Un He-111 fut touché, son aile arraché par le souffle était pulvérisée. L'avion chutait, chutait puis alla se perde à l'horizon derrière un Hotel. Une explosion se fit entendre. Les flammes montèrent au ciel.

- On aurait dû leurs demander de bombarder cette put*** d'artillerie.

- Oui, sa fait toute une journée qu'on demande du soutien ! .

Après plusieurs essais, l'OberstLeutnant sortis du char. Il venaît de joindre l'aérodrome..

- Il faut croire qu'ils avaient plus besoins des bombardiers là-bas.

- J'hallucine !


Dernière édition par Hans Shültz le Lun 23 Nov - 15:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 48
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: Saut sur les campagnes Hollandaise   Mar 24 Nov - 4:53

Le manque de lumière et le couvre-feu désormais de règle, vous obligent à stopper votre assaut. De même que les batteries Hollandaises se taisent, vu qu'elles ne peuvent plus faire feu avec précision.

Néanmoins la nuit est propice aux attaques surprises et cela est d'autant plus démoralisant pour l'ennemi quand il se sait perdu ! Vous avez l'avantage du nombre mais vous progresserez à tâtons tant que vous n'aurez pas localisé avec précision, les canons qui vous ont matraqué. L'aviation ne peut plus vous aider jusqu'à l'aube prochaine et du repos vous ferait aussi le plus grand bien.

Que décidez-vous ?

1) Attaquer de nuit ?
2) Former une zone défensive et sécuriser le périmètre ?

A vous de vous prononcer...


[Mettez-vous d'accord svp PAR MP/MSN, vous êtes 3, je tiendrais compte du 1er post qui sera écrit, les autres participants devront suivre...]

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
Stefan Spirle
Obergefreiter
Obergefreiter
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 10/10/2009

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: parachutiste

MessageSujet: Re: Saut sur les campagnes Hollandaise   Dim 29 Nov - 9:08

j'ai envoyer un mp a hans por lui dire mon opinion pour le rp mais pas de réponse... on fait quoi ?

EDIT : je parle pour Hans et moi : on a décider de sécuriser le périmetre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 48
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: Saut sur les campagnes Hollandaise   Lun 30 Nov - 19:29

Le plus haut gradé le plus proche de vous, un jeune lieutenant regarde sa montre...il est déjà quasiment 22h et bien que nous soyons au début du mois de mai, le soleil vient de se coucher il y a déjà une demi-heure. Les dernières lueurs diurnes se sont évanouies, clôturant cette journée bien remplie.

Il donne le signal de l'arrêt des opérations en cours, regarde longuement ses subordonnés, encourage la plupart et en engueule d'autres puis il se dirige vers le poste de radio le plus proche pour avoir un bilan des opérations de la journée et faire son rapport. Pendant ce temps, un sergent prend l'initiative de poster des sentinelles dans un rayon de 100m.

Malgré ce premier jour de combat, l'entraînement reprend le dessus pour les personnel de l'intendance et la logistique, le courrier est rapidement distribué et les véhicules ayant souffert des canonnades ennemies font l'objet d'un examen attentif. Les plus amochés d'entre eux, repartiront à l'arrière avec les convois sanitaires déjà un peu trop nombreux à votre goût. Néanmoins ce qui vous console c'est l'aube prochaine, quand il fera jour, votre aviation vous appuiera et réduira en poussière, ces satanés canons...Si elle les trouve !

Après avoir remis de l'ordre dans vos affaires, refait le plein de munitions, vous pouvez ENFIN vous accorder un peu de temps libre avant d'entamer votre nuit.

1) Vous endormez-vous de suite ?
2) En profiterez-vous pour faire autre chose et ce, durant combien de temps ?

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
Stefan Spirle
Obergefreiter
Obergefreiter
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 10/10/2009

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: parachutiste

MessageSujet: Re: Saut sur les campagnes Hollandaise   Sam 5 Déc - 9:45

Il n'y avait plus un coup de feu. Même si les combats s'étaient déja arreter depuis un bout de temps, mes oreilles siflaient encore. Je n'avais plus de voix.

Je me souviens de la fin de la journée où le reste de mes hommes m'avaient rejoins au char de tête... mais il était déja tard lorsque tous les derniers survivant de mon unité sont arrivés.

Et l'attaque que j'avais l'intention de faire avec l'envie de vangeance de mes camarades que j'allais lancer pile quand l'ordre de stoper pour la journée a été donné.

Il me fallait dormir pour le lendemain. Je me coucha donc avec mon ami Siegfred. Nous ne nous sommes pas dit un mot. La nuit allait être longue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hans Shültz
Oberschütze
Oberschütze
avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 02/08/2009

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: tankiste

MessageSujet: Re: Saut sur les campagnes Hollandaise   Mar 15 Déc - 9:32

Quelques fois, des rafales fusaient dans les airs, les obus traçants de la DCA glissaît comme une étoile filante dans le ciel. Hans regardaît celui-ci, l'air pensif et admiratif. Mais quelqu'un vena briser ce silence, cet apaisement. Deux soldats débouchèrent en parlants assez forts. Il portaient une assez grosse caisse dans un petit chariot.

- Et pis tout façon, je suis bourré !

Les hommes qui ne dormaient pas, certains de garde, d'autres souffraient d'insomnies se fixaient stupéfaits. Ils fesaient honte a l'uniforme de la Wermarcht

- Eh les copains, regardez ce qu'on à trouvé ! Du vin Hollandais, bon il est pas si bon que sa, mais c'est mieux que l'eau croupie que nous servent les autres feignasses du ravitaillement..


L'OberstLeutnant sortis de la petites tente érigés pour les "gradés", il se fixa net devant les soldats venant vers lui.

- Messieurs, veuillez m'expliquer ce que cela signifie.

les deux soldats se regardérent, un rictus semblaît montrer leur état d'ivresse. Le gradé le vît rapidement et en fit part.

- Vous faîtes honte à l'uniforme, nous somme des soldats de la Wermacht, nous n'avons donc pas a faire le salut du führer, nous ne sommes pas des SS, et cela implique que dans mon unité, ainsi que dans les autres unités, aucunes exactions de ce genre ne doit être faites. Pas de pillages, pas de viols, pas de massacre de civils ou de soldats qui se rendent. Je veux que cela soit bien clair pour ceux qui ont entendus ces paroles. Je vais faire parts de cet incidents aux membres de l'Etat Major, et soyez sûr qu'il vous sera sanctionné. Maintenant, allez dormir, sa vous désaoulera.

[ Desolé, je n'ai pas pu juger d'une punition étant donné que ces hommes ne sont pas des Tankiste, il releve principalement des fonction de Caubrière ou je Stephan, Je laisse au prochain posteur de mentionner l'appartenance de ses deux hommes dans leur unités respectives et d'instaurer une peine d'époque, en rapport a l'erreur faîte.
Je sais que ces erreurs là ont été sanctionnée dans des unités allemandes, mais je ne connaît pas les punitions. Merci ]


Dernière édition par Hans Shültz le Jeu 17 Déc - 9:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 48
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: Saut sur les campagnes Hollandaise   Jeu 17 Déc - 11:43

Après avoir saisi la "prise de guerre", l'officier congédia les deux hommes en ayant relevé leurs matricules. Il charge deux autres soldats de rapporter le vin en question. En tournant la barrique, un bref clair de lune (entre deux nuages) lui fit comprendre que c'est du vin de messe, en y déchiffrant l'inscription sur le tonneau.

Furieux, il prend sa casquette, sa cravache et intercepte les deux voleurs, trop contents de s'être ainsi tirés d'affaire aussi vite.

Vous entendez ceci tant l'officier est en colère, il enlève sa ceinture et va au devant des deux hommes qui ne se doutent absolument pas que la foudre va leur tomber dessus :


- Vous deux ! Demi-tour droite ! Regardez ceci ! Qu'est-il inscrit ? Lisez !!

Sur la boucle réglementaire figure une célèbre devise "Gott Mit Uns" (Dieu avec Nous).*

Il reprend la parole ne les laissant pas parler :
Comment voulez-vous que Dieu soit avec nous, si nous pillons ses fidèles ? Vous allez me rapportez ce vin IMMEDIATEMENT à l'église où vous l'avez dérobé ! Sans escorte ! J'en prends la responsabilité ! Et si vous vous faites descendre, ce sera Dieu qui l'aura voulu !

Revenant vers vos lignes...l'officier s'exclame : Vos deux camarades ont déshonoré leur uniforme, s'il est permis en temps de guerre de s'emparer des vivres des soldats ennemis, on ne touchera pas à celles des civils sauf en dernière extrémité.

Si certains ne comprennent pas ce qu'ils font ici, relisez ce qu'a écrit notre Chef Suprême ! La Hollande, comme d'autres pays proches seront amenés à faire partie du Grand Reich, en tant que "Marches Germaniques", tenez compte de cela pour que les populations ne soient pas exaspérées par nos actions d'aujourd'hui, afin que très bientôt elles désirent d'elles-mêmes se joindre librement à nous afin de répandre le National-Socialisme partout, même par la force si nous ne pouvons faire autrement.

Cette déclaration (de circonstance ou de propagande) resitue immédiatement l'enjeu de votre présence à l'Ouest : Faire de sorte à ce que l'idéal National-Socialiste règne sans discussion mais en gagnant (d'abord) les coeurs des populations locales !

Quant à vos camarades, ils sont repartis rendre ce qu'ils ont pris et s'ils se font tuer, la population n'aura pas en souffrir ! Est-ce clair ? Maintenant prenez un repos bien mérité, demain sera un autre jour !

Dans la nuit, vous entendez des bruits puis une course, des appels à l'aide et deux coups de feu...C'est ensuite le silence, un silence lourd qui dissipe et gâche votre humeur joyeuse de la journée passée, comme un sombre avertissement pour le futur.

L'un de vos camarades bougonne :
Il fallait qu'ils nous attirent la poisse ! Dumpkopf (idiots) !

Dans vos esprits, vous comprenez que tout vol sera très sévèrement puni, nous sommes seulement aux débuts de la guerre, peut être que tout ne sera pas aussi rigide que cette première nuit de mai 1940 en terre étrangère car, "améliorer l'ordinaire" quand l'intendance fait défaut, permet aussi de conserver un bon moral (quand il n'y a pas d'officier dans les parages, bien sûr)

--------------------------------------------------------------------------------------

* source : http://pauluxdu506.skyrock.com/

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
Stefan Spirle
Obergefreiter
Obergefreiter
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 10/10/2009

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: parachutiste

MessageSujet: Re: Saut sur les campagnes Hollandaise   Sam 19 Déc - 16:15

Ces 2 hommes, je ne les connaissais pas. Mais même si je les avais connus, ce n'aurait pas été des amis, voler de l'alcool dans une ville pas entièrement sécurisé, se bouré la tronche caché dans un coin et revenir en faisant le maximum de bruit possible, pour montrer qu'ils étaient asser fous pour oser un truc pareil, sous le nez de leur superieur.

Voila ce qu'étaient ma pensé sur ces hommes, que je ne connaissais pas.
Ces pensés me détendir et je m'endorma. Je ne savais pas si c'était le cas de mon camarades collé à coté de moi.

hrp : pfiouuu tu m'a pas aider Andy avec ce que tu as écris^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hans Shültz
Oberschütze
Oberschütze
avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 02/08/2009

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: tankiste

MessageSujet: Re: Saut sur les campagnes Hollandaise   Jeu 31 Déc - 17:32

Tout redevenait calme, le jour commençait à se lever. Les éclats du soleil scintillaient sur le blindage et les casque des soldats. De multiple petits reflets qui venait vous éblouirs l'espace de quelques centièmes de secondes.
Hans était toujours allongé sur le capot du moteur, sous la legère toile qui lui servait d'abris.

Les hommes se reveillaient peu à peu, chacuns leurs tour. La cigarette matinale était la principale amie des soldats fatigués ou stressés.
Le bruit courait de l'assaut, des rumeurs comme quoi les Hollandais allait attaquer en masse.


- Hans, prépart-toi, on va bouger.

- Jawhole

l'Oberstleutnant plaçait son calot sur le sommet de son crane.

Hans éxecuta l'ordre et alla s'asseoir après avoir plier la toile. Il l'a plia et la posa sur son siège. Améliorer l'ordinaire pour conserver le moral était un petit plus. Il était assis et attendais. Le soldat qu'il l'avait rejoint au poste de tireur vint lui aussi s'assoir derrière lui. Il voyait quelques hommes passer devant le char pour rejoindre leur unité. Au loin, quelques civils daignait sortir de chez eux. Le plus souvent des personnes agés, un panier à la main, pour aller cherche des vivres. Tout ce qui pouvait être encore acheté. Ils se méfiaient des troupes Allemandes. Ils entendaientsouvent à la radio les discours de résistants appelant au combat. Dans les rues, mais très rarement, des partisans de l'Allemagne Nazi, proliféraient bien d'autre discours, appelant à la collaboration.

Tout semblait différents selon les pays. La Pologne était différente, plus haineuse, plus violente et fiere. La Hollande était plus calme, mais les apparences sont parfois trompeuse. Avait-ils foulés un nid de frelons ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 48
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: Saut sur les campagnes Hollandaise   Ven 1 Jan - 14:47

A peine les premiers rayons de soleil apparaissent qu'un vrombissement se fait entendre suivi de la conversation radio entre un opérateur et une escadrille de chasseurs bombardiers portant vos couleurs.

Les canons qui s'étaient pointés vers le ciel s'abaissent et l'infernale sarabande commence, sirène actionnée, les sinistres oiseaux d'acier plongent les uns derrière les autres vers les dernières positions ennemies, du moins là où elles avaient été signalées hier soir.

Aucun tir hollandais ne riposte...Sont-ils partis ? Se taisent-ils pour ne pas se trahir ? Quoiqu'il en soit, des explosions suivies de colonnes de terre font trembler le sol sous vos pieds. L'opérateur demande un rapport au chef d'escadrille, apparemment l'ennemi a décampé, les avions reprennent leur formation. Le temps que vous vous remettez en route, les stukas attaquent tout objectif à leur portée, déchargeant leur cargaison mortelle avec précision.

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
Stefan Spirle
Obergefreiter
Obergefreiter
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 10/10/2009

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: parachutiste

MessageSujet: Re: Saut sur les campagnes Hollandaise   Jeu 7 Jan - 16:01

hrp : si il y a une surprise, je me lance^^

Mon unité n'avait plus d'ordre, tout le monde était prêt. Nous patientons, ressassions les combats d'hier. Les plus mitomanes (orthographe ?) disaient avoir fait un carton de 40 hollandais !

C'est à ce moment là que j'ai vu les tankistes préparer leurs bébé. On allait pas recommencer comme hier tout de même ?! Il y a eu beaucoup trop de morts ! Rien que dans ma section qui, au moment du parachutage en Belgique, était composé de 15 hommes, n'en compte plus 9 valides, 4 morts et 1 blessé.

Il fallait faire quelque chose.

-Allez les gars, venez avec moi. Où est notre radio ?

-C'était Schultz qui l'avait Stefan...

-A oui c'est vrai. Prends en une au premier venu ok ?

Aussitôt dit, aussitôt fait. Ulricht portait désormais la radio.

-On va où faire quoi Stefan ? demanda Werbirn

-On va faire l'avant garde, indiquer les dernières poches de résistances hollandaises et les indiqués à la luftwaffe et au gros de la troupe. Pour qu'ils soient préparés.

Sur ce, mon escouade, apres information de nos intentions à nos superieurs qui donnèrent le feu vert, tourna à gauche au coin de la rue, avec pour consigne de ne riposter que si l'on est reperé.

Après 15 minutes de recherches infructueuses, j'ordonna l'arret de la marche. Je me suis penché discretement pour mieux voir ce qui nous barrait la route.

Un homme. Armé d'un panier remplit de vide, consolait sa femme qui venait de perdre son enfant dans les décombres d'une maison après un bombardement.

-On continue les gars. ordonnai-je
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 48
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: Saut sur les campagnes Hollandaise   Jeu 7 Jan - 17:25

D'autres unités comme la vôtre se mettent en branle et un groupe de reconnaissance est désigné dont vous faites heureusement partie.

La lumière du jour vous permet de mieux discerner le chaos qui règne aux alentours, la canonnade d'hier n'est plus qu'un souvenir parmi tant d'autres et vos pertes ont été rapidement comblées par l'afflux régulier de renforts motorisés. Vous jouïssez d'une supériorité aérienne de 1 à 4 contre vos homologues Hollandais.

Durant votre périple, vous constatez que nombre de civils vont à l'opposé de votre chemin et se poussent dans les fossés laissant passer vos convois, vous sentez la peur régner sur cette foule qui laisse tout derrière elle, les voitures rutilantes font place aux berlines des classes moyennes suivies ensuite des attelages surchargés et hétéroclites, les cyclistes se jettent de côté pour ne pas se faire écraser par les nombreux véhicules de votre colonne, un flot de piétons regroupant une majorité de femmes, d'enfants et de personnages âgées forment une colonne interminable, partis à l'aventure, au sort incertain.

A un carrefour, plusieurs feldgendarmes, contrôlent les identités des exilés, ralentissant encore plus cette exode et déjà un tri s'opère parmi les civils...Parfois quelques coups de feu claquent, laissant au bord des fossés, des cadavres encore chauds.

Ce sinistre augure ne vous distrait pas de votre objectif : conquérir la position de l'artillerie ennemie ! Quand vous y parvenez grâce votre appui aérien, vous constatez que les stukas ont visé juste tôt ce matin ! Les canons Hollandais sont là, en pièce, la plupart des servants ont été tués. Il ne reste que des fantassins gravement blessés...Apparemment, ils avaient choisi de tenir leur position, ce qui leur fut fatal malgré un bon camouflage et de bonnes positions de tir (tranchées fraîchement creusées).

Que décidez-vous ?

Continuer votre mission de reconnaissance ou vous mettre à la recherche (sur le site dévasté) d'éléments pouvant vous aider dans votre périple ?

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
Hans Shültz
Oberschütze
Oberschütze
avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 02/08/2009

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: tankiste

MessageSujet: Re: Saut sur les campagnes Hollandaise   Dim 10 Jan - 14:25

Le chef de char d'Hans était perplexe. Deux choix s'offraient a lui:

Soit ils continuaient l'inspection de la ville et s'en emparer, a risquer d'être prit au dépourvu étant donné le ravitaillement qui mollit.
Ou aller en direction de la place où l'artillerie Néelandaise était positionnée.

- On va au site du bombardement, on va esayer de faire des prisoniers pour les interroger.
Je veux tout savoir, si il existe encore des poches de résistance, si oui, où elle se trouvent, Quels sont les plans de la résistance. Je veux TOUT savoir.

Sur ce, tout se remis en marche, le vrombissement des moteurs semblait couvrir touts les bruits alentours. Nous ne croisions personnes, a part les civils qui partaient, abandonnant leu foyer. Aucuns militaire ennemis.
Nous avançions, encore et encore...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 48
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: Saut sur les campagnes Hollandaise   Lun 11 Jan - 18:02

Sur place, tout avait été dévasté ou presque ! De grands cratères de bombes vous obligent à vous arrêter et l'infanterie vous rejoint en couverture. S'il n'y avait pas eu l'intervention des stukas, ça aurait été le carnage parmi vos chars !

Décidés à ne rien laisser passer, vous vous mettez à fouiller la zone, imités par la plupart de vos camarades. Certains fouillent les morts, y découvrent leurs effets personnels, cela ne vous interesse pas...Vous, vous recherchez des informations ! Votre instinct vous pousse a aller fouiller parmi le réseau défensif mis en place hâtivement par les Hollandais, les tranchées en place vous guident vers un poste plus camouflé.

Apparemment, il s'agissait d'un gradé, un capitaine d'après vos connaissances, il gît à son poste, près de l'opérateur radio, l'émetteur détruit. Il est affalé sur une table de fortune, un carnet de fréquences près de lui. Le souffle et la déflagration des dernières bombes les ont tués tous deux...Avec réticence, vous fouillez l'officier et ses effets personnels, dans un coin de l'abri, à demi-enterré, vous trouvez un porte-document.

Quand vous en chassez la poussière et la terre, vous y voyez la progression des éléments les plus avancés de votre colonne (flèches grises), du moins dans la zone qui vous concerne. Vous remarquez que les unités Hollandaises forment une ligne continue (ligne hachurée en clair). Ce qui néanmoins vous intrigue, c'est une flèche (en gris foncé) tracée sur la carte, indiquant un mouvement du Sud-Ouest vers le Nord-Est dépassant les frontières du pays se dirigeant face à vos forces.


Vous avez fait une belle trouvaille, cela va interesser les services de l'Abwehr !

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
Hans Shültz
Oberschütze
Oberschütze
avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 02/08/2009

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: tankiste

MessageSujet: Re: Saut sur les campagnes Hollandaise   Ven 15 Jan - 19:05

Très belle trouvaille, mais il fallais s'attendre à une grande résistance ennemie. La bataille qui allait se dérouler allait probablement changer le cours de la guerre en Hollande. L'Oberstleutnant descendit de son char et fit descendre tous ses hommes pour les inspecter..

- Messieurs, les renseignement ennemis déclarent qu'ils connaissaient nos positions, et qu'il se les communiquais. Nous somme le fer de lance de la Wermacht en Hollande. Nos blindés sont puissant, rapide et supérieur à l'ennemis. Mais, ils sont nmbreux, et nous somme sur leur terre. Il vont la défendre coûte que coûte. Nos temps s'écoule chaques minutes. Et chaques minutes perdues sont des minutes que le führer accorde ailleur.
Il faut frapper un grand coup, rapidement et avec éclat. C'est le BLITZKRIEG messieurs. Attirons le regard du III° Reich !!


Après ce discours de quelques minutes, je comptais bien utiliser ses informations pour mon compte ainsi que pour mes camarades. J'alla trouver le PC. une tente blanche, enfin anciennement blanche, devenue marrons et grise par la poussière remuée par les blindés. Un garde me posa la main sur le torse, brutalement pour m'empêcher d'entrer. Son collègue metta son arme le canon vers le sol, mais chargé. Il me demanda de m'identifier.

- Oberschütze Shültz. Blindé n° 850, 9° Panzer Division, du 33° Panzer Regiment de la 9° Compagnie..

J'attendis alors la réponse..


Dernière édition par Hans Shültz le Sam 16 Jan - 10:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 48
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: Saut sur les campagnes Hollandaise   Ven 15 Jan - 20:42



Mon cher Hans,

Je trouve que l'intervention de cet officier n'a pas vraiment sa place. Elle ne doit pas constituer l'essentiel de ce post mais accompagner ton post...

"Parler à la place de" est ma fonction, tu peux faire parler des camarades de ton rang mais pas au-dessus car cela voudrait dire que tu diriges l'action et non ! ça c'est mon rôle (sans vouloir t'offenser)

------------------------------------------------------------------------

Voilà ce que j'aurais dis à ta place :

"Après le discours patriotique qui nous a remonté le moral, je compte chercher un officier capable d'interpréter correctement l'importance de ma trouvaille. Comme c'est un document important, je veux mémoriser son contenu pour contrer l'ennemi. Si on peut le surprendre et atteindre rapidement nos objectifs, j'aurais peut être plus facilement une perm' pour revoir les miens.

Je n'oublierais pas d'ailleurs de demander subtilement si mon nom sera cité au rapport pour avoir trouvé des infos sur l'ennemi, une promotion, cela ne se refuse pas !

Quand j'arrive au Q.G de campagne, un sergent me contrôle et me demande le motif de ma visite. Je n'ai pas le temps de répondre que j'entends une voix qui me demande d'entrer dans la tente..."


------------------------------------------------------------------------------------

Ton rôle s'arrête là !

Moi, je reprends la suite en décrivant l'endroit où tu arrives, une belle tente doublée d'un tissu soyeux (de la soie ?), un seau à glace et une bouteille de champagne Français sur une table plutôt destinée à recevoir des cartes d'Etat-Major et un plateau de petits gâteaux secs qui te rappelle que tu as quitté tout ça, il y a déjà une bonne année !

Et là, le commandant te demande de faire ton rapport...

------------------------------------------------------------------------

Anweisung (instructions)


Ein) Réecris-moi ton post (tu peux reprendre partiellement mes éléments) en tenant compte de ce que tu viens de trouver car je te tends la perche pour peut-être (à la fin de ce rp), monter en grade, qui sait ?

Zwei) Comprends bien ceci : Quand tu prends une décision qui favorise ton camp, par ton initiative, par ta présence d'esprit, car je t'oblige à prendre une décision (comme en IRL). Il y a à la fois une part de hasard (chance ?) et de responsabilité de ta part.

Drei) Sois conscient que j'en tiens compte dans l'évaluation globale vis-à-vis de mes collègues et webmaster. Ce qui les décidera ou non, à te faire avancer en grade. Si ton discours est bancal, manque de cohérence, si tu es "à côté de la plaque" ou que tu rates des occasions...je n'ai alors aucun élément positif pour favoriser ton avancée hiérarchique. Un grade, ça se mérite, non ?

-----------------------------------------------------------------------------

Ici, ton rôle est : prendre la meilleure décision possible en fonction :

> des circonstances, opportunités, possibilités en jeu rp car cela conditionne ton avancement, ta réussite, ta progression.


Saisis-tu maintenant les enjeux d'un bon rp ??

Concrètement, ce qui m'a surpris, c'est que tu n'as pas exploité la découverte de ces renseignements ennemis,(carte+carnet de fréquence(s)) c'est là où tu es passé "à côté".

--------------------------------------------------------------------------------------

Rien n'a été dit non plus, sur
une flèche (en gris foncé) tracée sur la carte, indiquant un mouvement du Sud-Ouest vers le Nord-Est dépassant les frontières du pays se dirigeant face à vos forces...

A ton avis, qu'est-ce donc ?
Rappelle-moi la date durant laquelle se déroule l'action de ce rp stp...le 10-05-40 !! Merci pour ta réponse..

Quelle est ta conclusion, avis ou opinion sur "cette flèche" ??

--------------------------------------------------------------------------------------

Conclusion : Tu t'es embarqué dans un post où seul un discours "motivant" constituait le corps principal, en faisant, en plus, intervenir un pnj d'un grade supérieur, ce qui est mon domaine car eux seuls ont vraie possibilité d'action à grande échelle.

Ma décision : Par magnanimité, je te redonne une chance de marquer des points, vis-à-vis de tes supérieurs.

J'espère que cette synthèse permettra aux pj d'y voir plus clair dans ce que j'attends d'eux. Ma seule envie, c'est de vouloir relire vos post et de m'en régaler, pour que j'appuie votre progression, ni plus, ni moins. Je préfère lire une "gastronomie de terroir rp" savoureuse (car chacun de vous à son style) mais pas à me taper une barquette surgelée, n'ayant ni saveur, ni odeur, ni fumet, ni goût et mal cuite.

Cordialement,

MJ Andy

Citation : "Parce que je suis une peau de vache, vous me haïrez... mais plus vous me haïrez et mieux vous apprendrez. Je suis vache mais je suis réglo !" (Sergent-Chef instructeur Hartmann - Parris Island, Caroline du Sud)

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
Stefan Spirle
Obergefreiter
Obergefreiter
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 10/10/2009

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: parachutiste

MessageSujet: Re: Saut sur les campagnes Hollandaise   Sam 16 Jan - 7:47

hrp : bon, moi je continue de mon coté Smile

Nous n'avions pas encore trouver une seule pièce d'artillerie ! Et pourtant on en a fait des ruelles et des culs de sac. Mais rien. Je commençais a perdre espoir sur ma prise d'initiative (orthographe ?), me disant que j'aurais été avec le reste de mon escouade plus utile avec le gros des troupes.

En fouillant une énième ruelle, des cris en hollandais vinrent à nos oreilles et quelques secondes plus tard, 5 hommes aussi bien en civil qu'en uniforme se présentèrent à nous, les mains sur la tête.

Les des hommes en uniforme hollandais fit un pas devant moi et me parla.

-Wij zijn officieren van zijn majesteit van Holland. En we gaan naar het vermijden van onnodige verliezen ...

-Qué qui dit les gars ?

-heu... baaa... il dit...

- bon c'est pas grave. Heinrich, Adolf et Heinman, vous les emmener à la place où on a dormi cette nuit. Au moins on aura pas fait tout ce chemin pour rien !

Ils commençaient à perdre espoir. C'est sur. Mais pourquoi ? Les stukas auraient réussi leurs bombardements et détruit leur artillerie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 48
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: Saut sur les campagnes Hollandaise   Dim 17 Jan - 17:47

@Stefan

Votre action et progression méthodiques, vous ont permis de mieux contrôler la ville et ses points-clés. Vous n'avez certes pas trouvé d'artillerie ennemie mais vous avez mis la main sur des dépôts de vivres, d'essence et de minuitions que l'armée Hollandaise n'a pas eu le temps de détruire. Vous consignez soigneusement cette information en notant sur votre carte ces lieux stratégiques.

Vos patrouilles et exploration ont porté leurs fruits car cela a permis de raccourcir vos lignes de ravitaillement, donc de faciliter votre avancée. Très vite, l'intendance se charge de ce ravitaillement bienvenu. Au loin, les patrouilles de Stuka forment de précieux éclaireurs en guidant les éléments les plus avancés de vos forces tout en continuant leurs missions de harcèlement tactique.

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 48
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: Saut sur les campagnes Hollandaise   Dim 24 Jan - 17:25

@Hans

Je supprime mon précédent post (sur les snipers) car tu as été convoqué chez le commandant du secteur, tu es face à sa tente ! Je te demande donc d'effacer ton dernier post aussi...Merci

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 48
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: Saut sur les campagnes Hollandaise   Dim 31 Jan - 11:53

@Stefan

Etant donné que toi et Hans, évoluiez dans des parties différentes du front en Hollande... Je t'invite à te renseigner sur la campagne de Hollande et de développer un peu, tu peux t'inspirer de ce que j'ai écrit (sans tout pomper évidemment)...Si tu as vraiment des soucis, je suis à ta disposition.

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
Stefan Spirle
Obergefreiter
Obergefreiter
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 10/10/2009

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: parachutiste

MessageSujet: Re: Saut sur les campagnes Hollandaise   Sam 6 Fév - 14:00

au loin, j'entendais de nouveaux coups de feu. Mais moins intenses cette fois-ci... puis, au fur et à mesure de notre avancé, des tirs isolés étaient continuellement tirés. Aucun doute là dessus, des tireurs d'élite.

Je me retourna pour regarder mes 8 derniers hommes. Je leurs ordonna de se séparer en 2 groupes de 3 personnes et un de 2 personnes. Nous allions nous disperser dans les allentours et éssayer d'éliminer quelques tireurs.

Nous enfonçâmes la porte d'une maison traditionnel encore intacte. A l'interieur, pas un bruit. Mes 2 hommes et moi avancions prudament. A l'étage, je trouva un homme en civil armé d'un fusil. En nous voyant, il hurla en lachant son arme. Il ne nous avait surement pas entendu !

A ce moment là, un bourdonnement sourd fit son apparition, en regardant par une fenêtre, je vis plusieurs dizaines de bombardiers (et pas des stukas !) au dessus de la ville...

Que faisaient-ils là ? Quelle ville allaient-ils bombarder ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 48
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: Saut sur les campagnes Hollandaise   Lun 8 Fév - 18:32

Au loin, les stukas continuent leurs missions d'appuis pendant la progression du gros des troupes Allemandes, vous réalisez que les bombardiers, escortés de Me 109, obliquent vers le sud et non l'ouest, comme ces dernières heures. Plus aucun opposant Hollandais ne traîne dans le ciel, votre nation, est seule maîtresse de cet espace aérien.

Jusqu'à nouvel ordre, vous continuez votre avancée vers l'ouest. Des troupes vous ayant précédé, notamment des fallschimjaeger ont réussi a capturé des ponts et les garder intacts malgré les furieux combats qui s'y sont déroulés. Vous le constatez en voyant les dizaines de cadavres ennemis ramassés vers le bas-côté, des infirmiers et un officier capturé sont chargés de les identifier, surveillés par les vôtres.

Quand votre unité s'arrête enfin, vous soufflez un peu mais trop peu en réalité car après juste 15mns, un message radio alerte toutes les unités du secteur, des unités alliées, identifiées Françaises, entrent en contact avec les éléments les plus avancés de vos positions, au sud, du côté de Breda. Bien que vous vous trouviez à Rotterdam, vous recevez l'odre de vous mettre en route tandis que déjà, d'autres de vos camarades affrontent les mêmes adversaires, que vos pères.

C'est ce qui arrivera d'ici trois à six heures de route, car tout le monde dans la division, n'avance pas à la même vitesse, d'autant plus que les routes sont souvent encombrées de barrages faits à la hâte.

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 48
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: Saut sur les campagnes Hollandaise   Dim 14 Fév - 10:29

@Hans

Le sergent te laisse passer dans la tente du commandant. Vu de l'extérieur, elle a un aspect règlementaire mais une fois à l'intérieur, un certain luxe y règne. Elle est doublée de soie, sans doute prise sur un parachute, une caisse de champagne Français a été entamée, sans oublier des fruits frais. Un plateau en argent (prise de guerre ?) posé sur un autre grand morceau de soie, contient des mignardises locales. Le tout est disposé sur la grande cantine qui renferme sans doute les effets personnels du gradé, ici présent et est plutôt de bonne humeur quand il t'accueille :


- Alors soldat...Rappelez-moi votre nom...Vous avez fait une découverte d'importance paraît-il ? Je les ai fait transmettre rapidement grâce aux services de presse Néerlandais (contre leur gré bien sûr ) jusqu'au Q.G, savez-vous comment ? Grâce au télex !

Je vous sers une coupe de champagne pour fêter cela ? Servez-vous, prenez un petit four comme ils disent ici.
Il te verse un verre puis ré-examine les documents :

Cela me paraît très interessant et confirme ce que notre Fuhrer avait prévu...Attendez-vous très vite à partir au combat contre des unités Françaises et Anglaises. Votre participation active fera peut-être l'objet d'une promotion mais je ne peux rien vous garantir ! Vous pouvez disposer !

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/


Dernière édition par Andy Reiben le Dim 14 Fév - 17:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
Hans Shültz
Oberschütze
Oberschütze
avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 02/08/2009

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: tankiste

MessageSujet: Re: Saut sur les campagnes Hollandaise   Dim 14 Fév - 11:44

Hans regardait encore la tente, puis accepta le verre, de peur de froisser son supérieur.

- OberShütze Shültz . Blindé n° 850, 9° Panzer Division, du 33° Panzer Regiment de la 9° Compagnie..

Hans Claqua respectueusement des bottes.

- Lors de la prise du point d'artillerie ennemis, j'ai pû trouver ce document entre les mains du radio. Je me suis dit qu'il fallais vous en faire part au plus vite Commandant.

Hans pensais qu'il ne pouvait tolerer cette corruption, lui-même, qui est contre les prises de guerre ou autre exactions, lui qui voyait la mort tout les jours. Voyant son supérieur se pavaner en tenue de cérémonie, le champagne francais coulant à flot, vivant ainsi dans la luxure, pendant que ces hommes bravaient mille dangers dans la poussière. Mais il pensait a sa famille. Il n'a jamais fait la guerre pour de l'argent, mais cette occasion de promotion ne se reprononcerai sans doute jamais, et s'il pouvait amenner ne seait-ce qu'un petit plus dans sa famille, il le ferait.
Hans regarda son supérieur et esquissa un leger sourir en levant son verre:


- La Wermacht vaincra partout où elle ira..

Hans, se retourna d'un pas militaire, puis sortis de la tente. Il regarda furtivement le soldat gardant l'entrée. Il parta en direction d'une sorte de square/parc de verdure ou étaient plaçé les Panzer. En ligne, fiers fer de lance de l'armée Allemande.


Dernière édition par Hans Shültz le Mar 23 Fév - 11:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Saut sur les campagnes Hollandaise   

Revenir en haut Aller en bas
 
Saut sur les campagnes Hollandaise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» superbe reportage sur notre saut du 4 juin 2010 sur FRESVILLE
» A Saut D'eau il n'y a pas d'eau potable
» Saut de 361 pieds en motoneige
» Saut temporel : 6 février
» Le Grand Saut [Voûte Etoilée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seconde Guerre Mondiale :: RP :: autre zone de combats :: Hollande-
Sauter vers: