Seconde Guerre Mondiale

Rejoins les forces Alliées ou les forces de l'Axes et combat l'adversité dans une vaste guerre pour la domination du monde!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Saut sur les campagnes Hollandaise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Stefan Spirle
Obergefreiter
Obergefreiter
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 10/10/2009

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: parachutiste

MessageSujet: Re: Saut sur les campagnes Hollandaise   Jeu 8 Juil - 7:18

-Salut. Je suis Stefan, 1ere division de para, côtes fêlées quand je suis tombé du haut d'un clocher. Je n'ose pas bougé d'un pouce par peur d'avoir une affreuse douleur ! hahaha... aïe !

Je m'attendais à pire... A un hôpital classique : mur blanc, plafond blanc, sol blanc... A la place de cela, de magnifique gravure dans un boix de chêne au plafond, un autre type de bois tout aussi magnifique pour les murs mais je n'en connais pas le nom et pour le sol, (dont j'avais du mal a le regarder sans me plier de douleurs) du carrelage centenaire. Vraiment, on a connu pire en hôpital !

L'homme qui me tapait la discution était vraiment en sale état comparé a moins. Je me demandais même comment il arrivait à me parler ! Un dur...
Sa hanche était en charpie. C'était sur que pour lui, la guerre était fini. Les brancardiers qui l'ont ammené ici on du vomir plus d'une fois avant d'arriver a destination. Heuresement qu'ils avaient caché la blessur a mes yeux avec une énorme quantité de bandage.

Je me demandais, (en même de parler avec mon camarade) combien de temps j'allais rester ici. La médecine n'est pas mon truc, et rester 24/24 dans un lit n'est pas enthousiasment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hans Shültz
Oberschütze
Oberschütze
avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 02/08/2009

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: tankiste

MessageSujet: Re: Saut sur les campagnes Hollandaise   Jeu 8 Juil - 13:19

Tout était dégagé désormais, il subsistait encore quelques petites poches de résistance alliées à des tirs sporadiques. Il fallais désormais prendre tu terrain.

- On le relance une contre-attaque ! Je veux deux vagues de blindés en réserve. Je prends les devants ! Hans, suis la retraite française !

Hans s'executa rapidement, il remit en marche son blindé et partie devant. 4 autres blindés le suivait pour la première vague. Il fallais désormais harceler les troupes ennemis, laisser croire que tout l'avant garde blindé Allemande les suis de près, alors qu'il ne s'agit que de 5 Panzer. La deuxième vague de 6 autres partie alors 5 minutes après le départ du blindé d'Hans. Seul s'exposait désormais les 5 blindés de tête. Le reste avançait calmement, n'essuyant désormais plus aucuns tirs.

La Troisième vague prit le même chemin, 10 minutes après la seconde vague. Ce qui laissait 15minutes de route environ entre " la pointes de l'épée et le pommeau ".

Chaques vagues étaient accompagné d'une dizaine de fantassins en escorte, pour rajouter une pression..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 48
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: Saut sur les campagnes Hollandaise   Ven 9 Juil - 6:17

@Stephan

A l'évocation de sa blessure, Hans voit que tu t'inquiètes
...Ne fais pas ses gros yeux-là ! L'éclat m'a entaillé l'os mais n'a pas touché les tendons donc j'ai juste qu'à me tenir peinard et puis t'as vu on est bien entouré ! montrant du regard les jeunes filles en uniforme...
J'en ai pour six mois d'immobilisation avant qu'on me renvoie au front mais dans trois semaines, on me transfère au pays pour de la réeducation.
Quant à tes côtes, je suis pas médecin, hein mais ça devrait faire environ 1 mois au chaud, logé, nourri et blanchi aux frais de la princesse. On est jeunes, on se croit invincible et boum !


A ce moment même, la porte s'ouvre, un colonel fait son apparition accompagné de son ordonnance et de trois soldats. Hans fait automatiquement un salut bras levé...Un médecin l'accompagne.


- Messieurs, bonjour ! répond l'officier Je suis venu prendre des nouvelles de nos blessés ! S'approchant de Hans, alors mon garçon ? Dans quelle unité servez-vous et comment avez-vous été blessé ?

Mon Colonel, je fais partie du 3ème d'infanterie. J'ai été blessé lors de la première contre-attaque Française, nous allions les poursuivre et ils ont riposté avec leur artillerie et...voilà !

Le Colonel l'écoute attentivement,
c'est bien, je salue votre courage et discipline sous le feu ennemi, c'est ce que l'Allemagne attend de vous ! Et vous, mon jeune ami ? se tournant vers toi...

@Hans

C'est une vision d'horreur qui s'offre à vos yeux, carcasses eventrées, cadavres sanguinolents, hommes et chevaux (tractant l'artillerie) unis dans la mort. Des Panzers poussent les épaves et si cela ne suffit pas, les pulvérisent à coup de canon. Les soldats accompagnant votre progression tirent de loin sur l'ennemi avec leurs armes personnelles. Des unités isolées se rendent, elles font partie de la 7ème armée* Française.[*]

La poursuite encore une demi-heure jusqu'à ce que l'on vous ordonne d'arrêter votre progression...Votre victoire a été méritée !


[* Ceci étant un récit de fiction, la 7ème Armée n'a pas progressé jusqu'à Rotterdam mais s'est arrêté à Breda suivant le plan initial du général Gamelin]

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
Hans Shültz
Oberschütze
Oberschütze
avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 02/08/2009

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: tankiste

MessageSujet: Re: Saut sur les campagnes Hollandaise   Ven 9 Juil - 8:15

Après avoir reçu l'ordre de stopper leurs blindés, un message radio arriva dans les blindés:

- Messieurs, la 7° Armée Française est en déroute, c'était la dernière défense en Hollande. Le Fürher sera content de vous. Une nouvelle victoire pour la Grande Allemagne.

Après que la radio eu coupé, Hans eu la permission d'ouvrir la coupôle pour l'air frais, il vit un grand spectacle au pied des blindés. Les casque volaient en l'air. L'infanterie sautait de joie. Parmit les blindés Français en flamme, l'ivresse de la victoire fesait perdre toute vision d'effroi à ces hommes qui y'a pour beaucoup, était encore parmis leurs famille il y a 4 ou 5 mois pour les plus jeunes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Reiben
sergent
sergent
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 48
Localisation : Presqu'île du Cotentin

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: MJ
métier: infanterie

MessageSujet: Re: Saut sur les campagnes Hollandaise   Sam 10 Juil - 5:51

@Stephan et Hans

Les jours suivants (jusqu'au 15 mai 1940), une série de batailles secondaires s'enchaînent jusqu'à ce que les Hollandais soient obligés de capituler. Ce qui n'empêche pas la Luftwaffe de bombarder Rotterdam, après la capitulation Hollandaise, et ce, à titre d'avertissement pour les ennemis du Reich.

Un communiqué radio est immédiatement relayé de Q.G en Q.G vers les Etats-Majors respectifs. Vous êtes très heureux que cette première phase se soit bien déroulée, sans trop de pertes. Tous, manifestent leur joie, du simple soldat jusqu'au généraux !

Les ordres cependant arrivent (déjà !)...Vos unités sont retirées du front, en attendant de tourner leurs forces vers le sud...Félicitations, pour vous, la campagne de Hollande est terminée !

_________________



Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale g...le, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!

Là où nous avons combattu : http://ddaymemories.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddaymemories.blogspot.com/
Hans Shültz
Oberschütze
Oberschütze
avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 02/08/2009

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction:
métier: tankiste

MessageSujet: Re: Saut sur les campagnes Hollandaise   Lun 12 Juil - 10:15

Après ces durs combats, la Compagnie eu 3 jours de liberté. Mais bon, ils n'étaient pas si libre que sa, bien sûr, les soldats ne devaient pas toucher aux "biens" conquis ( les femmes ). Il devaient rester dans Rotterdam. Au bout de 3 jours d'inactivitée, le dernier après-midi, Hans quand à lui décida avec deux de ses camarades de chercher un petit coin tranquille ou se désalterer. Après une quinzaines de minutes à serpenter dans les rues encore marquées par les impacts sur les murs, ou le bitûme labouré par les chenilles des Panzers, il trouvèrent un petit bar, enfin, un petit commerçant qui vendait un peu de vin local et autres alcool dans une pièce de 4m² rescapée des bombardements. Un petit comptoir, une table et 4 chaises, bizzarement, le propriaitaire les acceuillèrent à bras ouverts, il les servis en vin, et s'assis sur la quatrième chaise libre. Il but une gorgée dans son verre et prit la parole dans un Allemands parfait.

- Je m'appel Heinrich Stadelmann, je suis installé ici depuis 2 ans, je suis né à Berlin, à deux pas du Reichtag. J'ai voulu m'engager tout comme vous, mais pendant mes classes, je me suis blessé à la grenade. Un collegue l'a lançé et elle a rebondie dans un caillou et est revenus vers moi. Sa explique que je boîtille quand je marches, J'ai la jambe en papier maché maintenant. 22 ans, et réformé.. J'ai voulu changer de vie. Et puis j'ai trouvé une femme. Mariés deux enfants maintenant.. En tout cas sa fait plaisir de vous voir.

Hans et ses amis écoutaient attentivement Heinrich et souriaent, il buvaient encore deux petits verres, et payèrent leur nouveau compagnon.

- Au bon plaisir de vous revoir Camarade.

Ils partirent rejoindre leur QG, où des ordres allaient arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Saut sur les campagnes Hollandaise   

Revenir en haut Aller en bas
 
Saut sur les campagnes Hollandaise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» superbe reportage sur notre saut du 4 juin 2010 sur FRESVILLE
» A Saut D'eau il n'y a pas d'eau potable
» Saut de 361 pieds en motoneige
» Saut temporel : 6 février
» Le Grand Saut [Voûte Etoilée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seconde Guerre Mondiale :: RP :: autre zone de combats :: Hollande-
Sauter vers: