Seconde Guerre Mondiale

Rejoins les forces Alliées ou les forces de l'Axes et combat l'adversité dans une vaste guerre pour la domination du monde!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Julian Leroy, la Belle-Province au secours des cousins.

Aller en bas 
AuteurMessage
Julian Leroy
adjudant
adjudant
avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 04/01/2008

Feuille de personnage
pays: Canada
fonction:
métier: infanterie

MessageSujet: Julian Leroy, la Belle-Province au secours des cousins.   Ven 4 Jan - 1:08

Nom de votre personnage : Leroy, Julian Edouard Christ (se prononce Liroï)

Âge de votre personnage : 38 ans, né en 1906

Métier : infanterie

Grade : (donné par les MJ)

Histoire de votre personnage :

Julian Leroy est le fils de Charles Leroy de Québec et de Marie-Anne Champert de Montréal.
Il naît en 1906 à Montréal dans une petite clinique, d’une mère couturière (17 ans) et d’un père charbonnier.
En 1913, sa mère accouche d’une petite fille Rose et d’un fils jumeaux, Nathaniel, deux frère et sœur avec qui Julian n’aura en fin de compte que peu de contact.
En 1914 éclate la Première Guerre Mondiale, son père est alors mobilisé dans l’Infanterie de même que ces deux oncles. Il reviendra d’Europe en 1919 après avoir perdu l’un de ses frères et sa main gauche. Ses histoires marqueront durablement son jeune fils.
Son adolescence, il la passe avec son père à couper du bois pour en faire du charbon et ensuite le revendre aux commerçants de Montréal mais déjà, Julian à des idées et se voit bien pratiquer un autre métier.

Le véritable tournant de sa vie sera l’année 1924 date à laquelle il réussit à rentrer au 3° Régiment du Royal Mounted Canadian Police malgré ses ascendances prolétaires et certaines difficultés de lecture qu’il rattrapera en suivant les cours du soir prodiguées par une secrétaire de la mairie de Montréal, jeune femme prénommée Lydie et qu’il épousera par la suite en 1926, faisant par la même occasion la joie de ses deux parents.
Membre de la Police Montée, il officie dans toute la région de Montréal et parfois ailleurs car en 1930, devenu Caporal, il à la chance de se rendre à Paris pour une rencontre avec des policiers français. Il en gardera un amour indéfectible pour la France et décide alors qu’un jour il y amènera Lydie.

En 1932, il devient Sergent et quelques mois plus tard, le 12 mars 1932 naît son premier enfant, une jeune demoiselle qu’il prénommera Madeleine.
En 1934, il est une seconde fois papa en la personne du petit Paris, en hommage à la ville lumière. Malheureusement, cette même année, sa mère meurt de pneumonie et son père vient habiter chez lui.

Lors de l’éclatement de la Seconde Guerre Mondiale, il fait partie des premier à faire entendre sa voix : le Canada doit se porter à l’aide de l’Europe.
Lors de l’annonce de l’invasion de la France, c’est une partie de son cœur qui est déchirée, et aussitôt, sans plus retarder sa décision, il demande à être engagé dans le 1° Régiment du RCR en partance pour l’Europe et le 1° décembre 1939, il débarque en Angleterre.
S’ensuit alors une longue période d’inaction durant laquelle il assiste impuissant à la défaite de la France (il sera d’ailleurs très remonté envers le Vieux Maréchal adulé par son père, qu’il considère comme un traître) puis à la bataille d’Angleterre, terré dans les baraquements avec les autres hommes de son bataillon.
L’annonce de la prise de Hong-Kong et du massacre des troupes Canadiennes en 1941 lui porte un coup au cœur. Son oncle Aurélian Leroy s’y trouvait au grade de Lieutenant-colonel dans les Royal Rifles, fait prisonnier par les Japonais.
C’est donc plein de hargne et prêt au combat qu’il part pour la première fois en opération, lors du Raid sur Dieppe en août 1942, nom de code Jubilée.
Il débarque sur la plage et c’est alors le massacre tout autour de lui, des hommes meurent sciés en deux par les balles allemandes et réduits en bouillies par les obus de mortiers.
Julian lui-même sera blessé d’une balle dans la cuisse gauche et par un bout de shrapnel dans le gras de la joue dont il garde une belle cicatrice. Particulièrement courageux dans la bataille, il ira jusqu’au mur de barbelés qui marque le début des fortifications allemandes mais il doit par la suite se replier sous l’intense feu ennemi.
C’est finalement l’ordre de la retraite et le raid sur Dieppe est un échec cuisant, tout particulièrement pour les Canadiens qui ont payés le prix du sang.
De retour au camp, il est considéré par beaucoup comme un vétéran et ses supérieurs commencent à s’intéresser à lui, après tout, il était Sergent du RCMP et à déjà montré sa valeur au feu… et comme Overlord se prépare…




Caractère de votre personnage :

Leroy est un homme affable, plutôt souriant et de bonne compagnie qui ne crache pas sur une bonne rigolade. Plutôt blagueur, c’est un optimiste invétéré qui ne voit pas le mauvais côté des choses.
Outre cette façade avenante, c’est un homme réfléchi et agréable à la conversation que rien ne semble vraiment inquiéter hormis le fait que ses pancakes puissent être brûlés.


Armée de votre personnage : 1° Armée Canadienne

Division: 1° Division

Régiment: 1° Régiment du Royal Canadian Regiment

Compagnie: 2° Bataillon Compagnie A


Dernière édition par le Ven 4 Jan - 21:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Dick Winters
capitaine
capitaine
avatar

Messages : 1121
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 29

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: Administrateur
métier: parachutiste

MessageSujet: Re: Julian Leroy, la Belle-Province au secours des cousins.   Ven 4 Jan - 16:59

Très belle histoire.

Juste une remarque, ta division porte le nom de régiment je te conseillerais de faire: division: 1re division d'infanterie canadienne, régiment: Royal Canadian Regiment, et ta compagnie: 1er bataillon compagnie A. Parce que mettre le mot régiment dans un nom de division ce n'est pas très réaliste. Je te laisse le modifier à ton choix une fois que ce sera fait je validerai.

Grade d'adjudant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wwii.forum-actif.net
Julian Leroy
adjudant
adjudant
avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 04/01/2008

Feuille de personnage
pays: Canada
fonction:
métier: infanterie

MessageSujet: Re: Julian Leroy, la Belle-Province au secours des cousins.   Ven 4 Jan - 21:35

Fait.

Le probléme vient du fait qu'historiquement, la 1° division de l'infanterie canadienne était composée du 1°, 2° et 3° Régiments de la RCR....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Dick Winters
capitaine
capitaine
avatar

Messages : 1121
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 29

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: Administrateur
métier: parachutiste

MessageSujet: Re: Julian Leroy, la Belle-Province au secours des cousins.   Sam 5 Jan - 0:29

Ils ont simplement rejoins les régiment sous une division spécialement conçu pour eux.

voilà tu peux poster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wwii.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Julian Leroy, la Belle-Province au secours des cousins.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Julian Leroy, la Belle-Province au secours des cousins.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CHATBOX DE SECOURS.
» [Mai] Byul Leroy
» Présentation Hélène Leroy [validée]
» Pierre Leroy - Gendarmerie Nationale-
» Archives partie 80 express (Mininibs au secours de Cunéland)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seconde Guerre Mondiale :: Hors RP :: Recrues, garde à vous! :: Fiches validées-
Sauter vers: