Seconde Guerre Mondiale

Rejoins les forces Alliées ou les forces de l'Axes et combat l'adversité dans une vaste guerre pour la domination du monde!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Opération Albany et Boston

Aller en bas 
AuteurMessage
Jonathan Carter
caporal
caporal
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Opération Albany et Boston   Ven 8 Jan - 14:31

France - au dessus des plages Normande - le 6 juin 1944 - Zone de Parachutage Dog.


C’était le grand saut pour Jonathan ce matin là, son premier saut en mission, ses mains tremblaient et son cœur battait à deux cents à l’heure. Il regarda autour de lui, quand il était dans le Dakota, les autres paras avait des rituels différent, certain priait, d’autre vérifiai leur équipement.

Puis, soudainement sans prévenir, arriva une secousse qui fit tomber quelques hommes qui étaient du côté gauche de l’appareil. Des cris suivirent la secousse puis arriva le co-pitole, il regarda quelques chose en passant sa tête par l’ouverture. Et rentra sa tête et annonça au pilote en hurlant une information qui fit sursauter quelques paras.


-Jimmy ! Moteur gauche H.S. !

-Je suis au courant merci.

-On va pouvoir rentrer en Angleterre ?

-Négatif, il faut sauter !

-On est pas au dessus de la zone !

-Il faut sauter !



Le co-pilote eût un instant d’hésitation avant de donner l’ordre aux paras, encore assit, de se lever pour se préparer au saut. Quand tout le monde se leva, les parachutistes constatèrent que le moteur gauche était en feu, la DCA Allemande s’en était mêlé et elle continuait à tirer sur les C-47 qui arrivaient. Voyant que l’avion perdait de l’altitude, le co-pilote attendit qu’il y est deux trois kilomètres d’avance sur la zone de saut pour donner le signal pour sauter. Chacun son tour, les paras quittaient le C-47, le pilote toujours au commande qui tentait de redresser l’appareil. Jonathan fut le sixième à sauter.

Durant quelques secondes, se fut la descente aux enfers puis une secousse annonça au Caporal Carter que son parachute venait de se déployer et même si il continuait sa descente aux enfers, il la ferait sans se fracasser au sol. Jonathan regarda quelques instant la plage, s’imaginant que là-bas, sur Utah Beach et les autres plages, allaient débarquer des millions d’hommes d’ont pour beaucoup, leur vie dépendait des paras qui ont sauter il y avait quelques instant plus tôt.

Quand il fut arrivé sur le sol Français, Jonathan détacha son parachute et vérifia qu’il n’avait pas perdu un morceaux de son équipement, il en fit son inventaire vite fait; Garand, Colt, chargeurs de M1 et du 45 et deux grenades, tout était là. Deux paras rejoignirent Carter, tous les deux du même avion que Jonathan, ils avaient touché le sol à une centaine de mètre près de Jonathan qui était heureux de les voir en un seul morceaux.


-Caporal ! Content de vous revoir, j’ai bien cru qu’on allait y rester !

-Moi aussi… Caporal, depuis les airs, j’ai pu apercevoir au loin l’écluse, ne perdons pas de temps, allons-y !


Le caporal fit un signe de la tête et passa derrière le première classe qui lui avait demandé de le suivre vers leur objectif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Havoc Harold
sergent
sergent
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Opération Albany et Boston   Ven 8 Jan - 18:28

MJ:

Ca aurait pu être pire, mais ça aurait pu également être mieux, l'un des paras avait perdu son arme, et son paquetage, et du groupe, aucun des quatre membres n'avait de carte, se diriger sur une vague direction obtenue d'un saut réalisé en urgence serait d'une grande difficulté.

Mais le groupe tenta le coup, ils marchèrent deux longues heures avant de comprendre combien ils étaient perdus. Les seuls contact qu'ils avait pu avoir jusque la était quelques hurlements en allemand, et ce foutu canon de DCA qui arrosait depuis le hameau a proximité, peut être 500m.

Que faire?

_________________
British 6th airborne

Pathfinders

Always in front,
Last to leave the battle


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonathan Carter
caporal
caporal
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: Opération Albany et Boston   Ven 8 Jan - 20:00

Le bruit était effroyable; entre les tirs de DCA qui touchait une bonne partie des Dakota et ces derniers qui partent ce crashé, c’était l’enfer, si déjà là, on pouvait dire que c’était l’enfer, on pouvait plaindre les mecs qui allaient débarquer sur les plages un peu plus tard.

Un demi kilomètre séparait le petit groupe de soldat et la DCA, l’un des types du groupe était Sergent, le plus haut gradé dans le groupe, il donna les ordres, il voulait absolument détruire cette DC.


-Écoutez-moi ! Nous devons détruire cette batterie anti-aérienne le plux rapidement possible, je ne supporterai pas une minute ces tirs sur les C-47. Carter, avec moi, vous avez des grenades ?

-Oui, mon Sergent, je dispose de 2 grenades.

-Parfait ! Il faudra trouver un moyen de détruire cette DCA avec.

-Si je peux me permettre, mon Sergent, 2 grenades contre une DCA…

-Première classe ! A votre place, je l’ai bouclerait, moi je n’ai pas perdu mon équipement durant le saut ! Tenez, prenez mon Colt, vous nous servirez pas à grand-chose avec durant cette « assaut » mais on ne sait jamais.

-Et nous deux, mon Sergent, que ferons nous ?

-Vous deux, vous allez servir d’appât, vu que êtes des bons à rien à ce que j’ai vu pendant notre trajet, je préfère vous mettre à l’écart du vrai danger. Vous aurez juste à tirer sur les Allemands si vous y arrivez. Mais évitez de nous tirer dessus. Carter ! Vous et moi, nous allons prendre l’ennemie par surprise en espérant qu’il n’y ni tri de monde, ni d’autres Allemands dans les parages.

-Il y en a partout ! On va tous y rester avec votre plan, mon Sergent !

-Taisez-vous ! Je sais ce que je fais, plus que vous trois réunit. Bon, mettons nous en route !


Les quatre paras se mirent à marcher, furtivement, vers la DCA. Le trajet dura cinq minutes en forçant un peu la marche quand le groupe entendait des chars.

Arrivée à la batterie, le Sergent prit ses jumelles et vit quatre Allemand, dont deux sans armes à première vue. Le Sergent donna ses jumelle à un des deux soldats qui devait faire diversion, avec ses jumelle, il avait ordre d’attendre le signal donné par le Sergent, signal disant que l’appât pouvait commencé. Jonathan et le sergent se cachèrent derrière un petit murai se trouvant juste à côté de la DCA, le plus haut gradé fit le signal de la main. Quelques secondes après ce geste, un tir surgit, ce dernier toucha un Allemand qui agonisera avec une balle dans le cou. Les deux Allemands à la DCA quittèrent leur poste et sortit deux P38, Mais il n’eurent pas le temps de s’en servir car un tir de Thompson et de Garand les tua avec le dernier Allemand. Les deux Américains sortirent de leur cachettes et donna l’ordre au deux autres de les rejoindre.

Une fois le groupe au complet, les quatre paras dépouillèrent les Allemand en prenant toute chose qui pouvait tuer. Ainsi, le groupe se trouva avec; deux MP40, deux P38 et une MG42.


-Bien maintenant, reculez tous, allez vous mettre à l’abri derrière le murai qui se trouvait à 10 mètres pour où vous êtes venu tous les deux.

-A vos ordre chef !


-Excusez-moi, mon Sergent, mais qu’allez-vous faire ?

Le Sergent sortit deux grenades Gammon d’un petit sac et les montra à Carter.

-Je ne sais pas si sa détruira cette DCA, mais l’endommagé, sa oui.

-Sa peut détruire des chars, c’est pas une petite batterie anti-aérienne qui va survivre à deux Gammons.

- Nous verrons, allez vous mettre à couvert.

Le Sergent attendit que Carter soit à l’abri de dégoupillez les deux Gammons et de les jeter à côté de la DCA. Il se réfugia vite fait derrière le murai. Quelques secondes plus tard, les grenades explosèrent, le bruit avait peut être réveillé les Allemands, mais avec le bruit que faisait les C-47 et les DCA, il était peu probable que cela se soit fait entendre. Jonathan fut chargé d’aller voir l’état de la batterie, elle était très endommagé, irréparable en une journée. Le groupe se remit en route vers l’écluse grâce à une boussole qu’avait trouvé un première classe sur un Allemand et se rappelant de la position de l’écluse, les paras allaient très vite rejoindre leur objectif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Opération Albany et Boston   

Revenir en haut Aller en bas
 
Opération Albany et Boston
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tuto haradrim, opération désert
» Salle d'opération section civile
» Votre fédération 2011.
» Ambassade de la Confédération du Rhin {LCR}
» BOSTON croisé caniche de 1an 1/2 MAUBEUGE (59)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seconde Guerre Mondiale :: RP :: autre zone de combats :: France-
Sauter vers: