Seconde Guerre Mondiale

Rejoins les forces Alliées ou les forces de l'Axes et combat l'adversité dans une vaste guerre pour la domination du monde!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 D-Day Omaha Beach

Aller en bas 
AuteurMessage
Richard Dick Winters
capitaine
capitaine
avatar

Messages : 1121
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 29

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: Administrateur
métier: parachutiste

MessageSujet: D-Day Omaha Beach   Mer 9 Jan - 17:52

MJ:

6h30 Les premiers bombardements et débarquements.

Les forces de débarquement ont un décallage avec les parachutistes. Les parachutistes ont environ 4h- 4h30 de différence avec les troupes de débarquements actuellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wwii.forum-actif.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: D-Day Omaha Beach   Mer 23 Jan - 11:22

5 h 45, Omaha Beach, le réveil


Capitaine Danley : Tous le monde debout aller, aller !!!

Je me réveilla en sursaut, j'entendais les bateaux et les avions pilonnées, et bombardé la côte, j'étais presque habiller, j'enfilas mon gilet d'assaut, te mes brodequins, puis je me précipitas sur le pont du navire.
Je vis beaucoup d'avions, et des péniches qui vauger sur la mer, pour aller sur la plage.

Capitaine Danley : Aller méssieurs dans les bateuax, dépéchons !

Je déscendis vite, mais Stanley allas dans un autre bateau.

Capitaine Danley : Nous y sommes méssieurs, Omaha Beach, droit devant, les pillonages vont s'arrêter d'une minute a l'autre... Voila, c'est bon.

Pilote d'embarcation : 30 seconde, que dieux vous protège !

La mer était agiter le ciel était gris, les vague de la Manche s'abbater sur le petit navire d'enbarcation, tout le monde baisser la tête pour ne pas être toucher par une rafale de mitrailleuses.
La rampe s'abaissa, je courus vite vers le talus, en m'arrêtans plusieurs fois derrière des obstacles anti-char, plusieurs soldat sur la plage était déchiqueter a cause de la terrible puissances de feux des canon de 88, c'était térrible, j'était térrifier, je ne voyais pas le capitaine, n'y Stanley.

3 Heure était passer et le carnage continuer toujours, alros je passa a l'action :

John Miller : Il nous, il nous faut des bangallores ! Ammenez les vers moi !
Soldat : Sa y est on vous appor...

Puis il se fit tuer sur le coup par une rafale de 42, je pris vite les torpilles bangalores.

John Miller : Sa va sauter !
Soldat : sa va péter coucher vous !

Je glissa la torpille sous les barbelés, j'alluma la mèche, et me coucha fortement contre le sable. Les barbelés se soulevèrent viollement en l'air.

Sergent Dons : Aller on y va ! Abbritez vous derrière se bunker !

Je me dépêchas d'aller m'abritais derrière le bunker allemand, et on m'appelas :

Sergent Don : Un tireur d'élite ! On a besoin d'un tireur ici !

John Miller : J'arrive !

Sergent Dons : Comment tu t'appelle soldat ?

John Miller : John Miller, de la 3e D.B.

Sergent Dons : Ok, alors, tu vois cette mitrailleuse ?

John Miller : Oui sergent, je sais ce que j'ai a faire.

Je pris mon fusil, et tua le premier servant, puis le 2ème.

Sergens Dons : Aller les gars on y va !

Pas contre moi, je restas dans mon trous jusqu'a la fin des combats...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: D-Day Omaha Beach   Sam 26 Jan - 10:36

A la fin des combats, je sortis de mon trous, pour voir a quoi ressembler la plage :
Du sang... Des cadavres... l'horreurs ! Je n'arrivais pas a croire que j'avais survécu a cet enfer. Des canons de 88 tiraient toujours, causant la mort de plusieurs soldats a chaque tir.
Je vus près d'une tranchée sur un rocher, le capitaine Danley, j'allas vers lui et lui demandas si il n'avais pas vu Stanley.

John Miller : Capitaine ? Avez vous vu le caporal Stanley ?

Capitane Stanley : Non, quand on est déscendus de la barge, le caporal était derière moi, et on courait vers le talus, puis un obus est venus exploser juste derrière moi. Alors je sais pas, peut-être a t'il changer de direction...

Je m'en allas, détroussant plusieurs cadavres allemands a la recherche d'objet de valeur pour l'envoyer a ma femme, après tout, ils ont peut-être tué mon amis...
Maintenant ils fallaient établir le contact avec les troupes de la 101e et de la 82e, et seulement 8 KM nous séparent !

7 Juin 1944

Le lendemain j'appris que mon capitaine c'était fait tuer en menant l'attaque sur la position de 88 qui nous tiraient dessus, cette mission avaient réussie, malgrès le nombre de soldat s'étant faits tuer.
Les chars et les hommes de la division sortaient des bateaux, et toujours pas de nouvelle de mon amis, je pensais maintenant qu'il était mort...
Revenir en haut Aller en bas
Colt Pattison
2nd lieutenant
2nd lieutenant
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: D-Day Omaha Beach   Dim 23 Mar - 8:18

5 Juin 1944 : 17 heure

Le major Eliot Kelson, vint sur une estrade, avec derrière lui une carte

-Très bien messieurs du calme. Demain soir, nous accosterons sur Omaha Beach, la 1ère, la 29ème division d'infanterie, et 3 compagnie du 2e bataillon de rangers ont pour objectif de sécuriser la plage. Les britanniques et les canadiens irons sur les plages de Sword, Gold, et Juno Beach, et de sécuriser la ville de Caen, qui se trouve a quelques kilomètres des plages.
Nous, le 630eme bataillon de TD avont était affectée a une tache plutôt facile : Notre mission, est de consolider nos positions, le plus au sud possible, afin de repousser une certaine contre attaque de panzer.
Bonne chance messieurs. Que tout les commandants de compagnie me rejoignent.
Bon, messieur, demain seras un grand jour, la Able, vous vous déploirez sur Vierville, Baker, a Saint-Laurent, et Charlie, a Colleville. Reposez vous maintenant, et révisez votre allemand, vous en aurez grand
besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colt Pattison
2nd lieutenant
2nd lieutenant
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: D-Day Omaha Beach   Sam 5 Avr - 14:36

Le soir du 6 Juin on avanit reçu l'ordre de ne pas débarquer sur la côte, car le débarquement ne c'était pas passez comme prévus, alors on devait retourner a la salle de briefing, ou le major nous attendez.

-Bon messieurs, le débarquement sur les plages c'est bien passé, nos amis Britannique et Canadiens on pris la plupart de leurs objéctif le Jour-J.
Sauf qu'a Omaha sa a était une vrai boucherie, seulement 3 des 32 char amphibie qui ont était affecté sur la plage on put atteindre la plage, et seulement un, n'a pas était détruit. En parlant de l'infanterie, environ 3000 soldats on était tué mort, ou son manquant a l'appelle...
Nous débarqueron demain a la première heure, et nos objéctifs reste les même !

Rompez !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colt Pattison
2nd lieutenant
2nd lieutenant
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: D-Day Omaha Beach   Ven 18 Avr - 14:34

Quand on acosta sur la plage, on fit la jonction avec avec une compagnie de la première division d'infanterie qui allait nous accompagner pour sécuriser Vierville. Arriver au porte du village, il n'y avait pas beaucoup de bruit a part sur la plage ou le materiel continuer sans cesse d'être décharger, le village avait bien était endommager par le pilonnage de la côte, et quelques batiments étaient endommagé.
On avança prudemment sur la route principal moi j'étais a l'exterieur du char tenant ma calibre 50 les gars de la 1ère néttoyer les batiments un par un, certain soldats nous disais qu'ils avaient trouvés des habitants dans leurs caves.
Arriver a l'extrémités sud du village, on se mit en positions de surveillance, et moi j'étais toujours hors de mon char mais cette fois-ci avec mes jumelles. Un tireur embusquée alliés était cachée dans le clocher de l'église, l'équipage de mon char se reposer a l'ombre jusqua ce que la nuit arrive, et que nous allions nous remettre en marche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edouard
Leutnant
Leutnant
avatar

Messages : 479
Date d'inscription : 14/10/2007

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: D-Day Omaha Beach   Ven 6 Juin - 13:35



Plage d'Omaha, secteur d'attaque de la Fox

Tout était calme sur la plage d’Omaha lorsque le soleil était tombé. Le ciel avait pris une teinte un peu plus rouge que d’habitude, mais rien ne laissait présager le carnage qui se préparait. Les hommes dormaient doucement, sauf ceux qui étaient de quart cette nuit là.

Pourtant, après minuit, les sentinelles dehors commencèrent à entendre un bourdonnement, provenant du détroit. Sa avait commencé tout doucement, mais plus les secondes avançaient, plus le bruit était fort et s’approchait de la côte. À travers une troué dans les nuages, et grâce à l’éclat de la lune a ce moment là, ils virent une flotte de point sombres s’avancer vers eux à grande vitesse. L’aviation alliée attaquait, et en masse.
Immédiatement, ils partirent tous se cacher à l’abri, certains ayant le reflexe de faire sonner l’alarme.

ALARM!
Commandant! L’aviation alliée nous attaque!

Avant même que le soldat ait le temps de finir sa phrase que déjà les bombes avaient commencé à pleuvoir.

Il faut prévenir le général Kraiss le plus vite possible. Et prévenez les autres défenses côtières. Ils pourraient recevoir de la visite eux aussi. Exécution.
*Mon dieu ... Faites qu’ils nous manquent, qu’ils tirent à côté.*

--------------------------------------------

6h du matin.

Mon commandant, les bombardiers repartent.

Le bombardement avait duré plusieurs heures. Le bruit avait été effroyable Malgré la grande expérience des hommes, beaucoup s’était trouvé un trou et était resté là sans bouger, ne faisant que tremblé de partout en récitant une prière à un Dieu invisible pour que ce prélude au jugement dernier ne les emporte pas.
Lorsque les hommes osèrent sortir dehors, ils virent qu’un miracle s’était produit. Bien que certaines des bombes était tombés au milieu de leur défenses, la très grande majorité avait tombé plus loin, et on pouvait voir, avec le soleil naissant, certaines carapaces de bombardiers planté comme du maïs dans un champ. Le terrain était méconnaissable, les champs ne donneraient pas de cultures cette année, les routes impraticable, mais l’essentiel était sauf : les défenses étaient intactes, les soldats en vie.


-------------------------------------------------

6h03

Mon commandant, des dizaines et des dizaines de bateaux en approche … Mon dieu, la mer en est noire

Alerte générale. Que tous les hommes se rendent à leur poste. Puisqu’ils nous ont manqués, et qu’ils nous croient tous sous les ruines, réservons leur une belle surprise. Donnez bien l’ordre que personne ne tire avant que la première vague ait mit le pied au sol. Nous leur réserverons plus d’une belle surprise.

6h33

Les premières barges se sont plus qu’à quelques mètres de la plage. Les soldats(de part et d’autre) sont tendus, inquiet. Vont-ils survivre. Lesquels de leurs camarades vont y rester?

6h34

Ce ne sont que de l’infanterie pour l’instant commandant.

Le carnage n’en sera que plus grand. Dire aux canons de viser la troisième série de barges. Et envoyer un message à l’artillerie. Elle peut maintenant ouvrir le feu. Qu’on fasse découvrir aux Ricains les portes de l’enfer.

6h35

Le carnage commença

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolaï Plentisky
Mladchiye Sierjant
Mladchiye Sierjant
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 13/05/2008
Age : 23

Feuille de personnage
pays: Russie
fonction:
métier: infanterie

MessageSujet: Re: D-Day Omaha Beach   Sam 7 Juin - 9:07

A environs 5h30 j'été sur l'eau a 4kilomètre du rivage de Normandie,nous étions 35char anphibie a être de la première vague d'asseau...
Parmi ces chars le mien,nous étions dans la deuxième rangée de char,nous avions l'ordre de garder le silence radio jusqu'au rivage!
-------------------------------------------------------------------------------------
A 6h35 alors que nous aprochions du rivage et que la mer était calme,une série d'obus tombèrent dans l'eau,puis une autre,puis une autre...
Certain char explosère a cause d'un obus,d'autre coulaient même avant d'avoir attein le rivage,c'étais horrible rien ne ce passait comme prévu!!
Plusieur fois des obus explosaient a cauter de nous,mais aucun nous touchèrent,je voyait mon équipage prier Dieu,prier pour ne pas être toucher...
-------------------------------------------------------------------------------------
A 6h45 ont atteignèrnt le rivage je sortî vaguement ma tête de la tourelle du sherman,et je pus compter 3 Sherman et le n'otre sur le rivage.
C'était éfroyable,partout il y avait des corps sans vie,la mer était rouge,certain soldats de peur pour se faire toucher par une balle se cachaient dérrière mon Sherman,grosse érreure car maintenant ont n'étaient plus que deux Sherman,et les Allemands s'emblaient nous visée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edouard
Leutnant
Leutnant
avatar

Messages : 479
Date d'inscription : 14/10/2007

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: D-Day Omaha Beach   Sam 7 Juin - 13:54



- Commandant, des blindées … ils sont venus de nulle part. Comme s’ils sortaient de l’eau

- Mais … mais … comment ont-ils fait ?

- Il y a 3 … non ... 4 blindés qui ont débarqués.

- Concentrez le feu des canons sur eux. Sinon, les soldats vont s’en servir comme abris et avancé jusqu’à nous ! Quelqu’un peut me dire quelle sorte de blindé c’est ?

Aussitôt dit, les canons concentrèrent leur feu contre l’un d’entre eux, et quelques secondes plus tard, il vola en éclats. Les servants des canons firent entendre leur cri de joie. La même chose se produisit pour un deuxième blindé. Il n’en restait maintenant plus que deux.

- Commandant, cela semble être des Sherman, mais ils ont quelque chose de bizarre autour du châssis. On dirait une sorte de jupe !?!

- UNE JUPE ? Ils ont habillés leur Sherman en fille ?? Ils sont fou ces Ricains. Ils veulent quoi, nous faire mourir de rire ?

Il n’en resta rapidement plus qu’un seul. Celui-ci, dans le temps de le dire, perdit ses chenilles, puis son canon.

- Ne l’achevez pas maintenant, laissons le temps aux Ricains de s’abriter derrière, et de croire qu’ils sont à l’abri. Après, faite-le exploser. Ils vont chier dans leur culotte.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolaï Plentisky
Mladchiye Sierjant
Mladchiye Sierjant
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 13/05/2008
Age : 23

Feuille de personnage
pays: Russie
fonction:
métier: infanterie

MessageSujet: Re: D-Day Omaha Beach   Sam 7 Juin - 14:22

Alors que nous avions avencer d'une dizaine de mètre tranquillement,j'entendît plusieur explosion qui était surement celle des Sherman qui explosés...Je fît encors quel-que metre avec le Sherman et soudainement il s'arrètat pour je ne c'es quel raison.En sortant discretement ma tête de la tourelle je me rendît compte qu'ont avaient perdu les chenilles et que le canon de 75 était foutue...Je crièrent alors a mon équipage:

Casser vous les gars les bosh vont tout faire péter!!!On se retrouve a la digue de barbeler aller c'est partit!!

Alors que nous commençions à sortir de la carcase du Sherman,un mitrailleur Bosh se rendît compte que nous fuiyons le Sherman...Il nous tira dessus et toucha mon tireur et le radio;puis une balle me toucha en pleine épaule...
Je sorti alors mon Colt45 et foncèrent dèrrière un obstacle anti-char...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Dick Winters
capitaine
capitaine
avatar

Messages : 1121
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 29

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: Administrateur
métier: parachutiste

MessageSujet: Re: D-Day Omaha Beach   Jeu 12 Juin - 15:04

Point d'appui WN-66:

-Lieutenant, les Yankees avancent vers nous!

-Sergent, ouvrez le feu avec la MG34 sur ces sales Ricains! Ne les laissez pas passez la digue!

L'officier prit son MP40 et commença à tirer sur un groupe de soldat planquer derrière un obstacle anti-char, tandis que la MG 34 commençait un tir de suppression sur les soldats qui couraient aux différents abris. Les 15 hommes qui étaient sur la position du lieutenant continuèrent leur tirs avec les trois MG42, les deux canons de 105mm et le mortier de 81mm.

Les tirs effectuer par ce point d'appui étaient si intense que les américains avaient de la difficulté à avancer sans qu'ils ne soient cueillient par plusieurs balles venant de la position allemande.

Avec les deux canons qui, à chaque tir fesait un carnage sur la plage et le mortier qui blessaient plusieurs soldats, les pertes des Yankees augmentaient rapidement. Le point d'appui WN-66 était meurtrier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wwii.forum-actif.net
Nicolaï Plentisky
Mladchiye Sierjant
Mladchiye Sierjant
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 13/05/2008
Age : 23

Feuille de personnage
pays: Russie
fonction:
métier: infanterie

MessageSujet: Re: D-Day Omaha Beach   Jeu 12 Juin - 15:47

L'enfer était sur la plage,partout sa explosaient,ET LE PIRE c'est qu'ont ne c'est pas ou sa allait tomber...
Bref,je suis la étourdit,je vois des hommes crever partout,finalement je me déside...
Avec la balle dans mon bras gauche et mon Colt 45 dans la main droite,je me lève et avec l'adrénaline qui monte en moi, je cour jusqu'aux barbelers en me faisant prendre pour sible par un tireurs!

Je tombe par terre mais il ne pas toucher,je lui fais croire que je suis mort...

Heuresement ma ruse marche,je me relève et tire quel que balle n'importe ou,puis quel que seconde plus tard j'ai atteind le talus avec les barbelers au-dessus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Dick Winters
capitaine
capitaine
avatar

Messages : 1121
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 29

Feuille de personnage
pays: États-Unis
fonction: Administrateur
métier: parachutiste

MessageSujet: Re: D-Day Omaha Beach   Dim 15 Juin - 14:31

Les homme du point d'appui WN-66 continuaient leurs tirs nourris, mais le problème était que les américains arrivaient tout de même à avancés. Un soldat coura vers la digue et fut prit pour cible par un tireur embusqué qui réussit apparemment à le tuer. Le lieutenant du point d'appui ordonna alors au mortier:

-Mortier tirer juste derrière la digue! Des Yankees s'y abritent!

Le mortier ajusta alors son tirs et le premier obus tomba tuant deux soldats américains planquer derrière la digue.


7h00:

La deuxième vague arriva sur la plage. À leur vue, il y avait un grand nombre de mort et très peu de survivant quoi que c'était plutôt dur à voir avec tous ces morts et obstacles.

Les deux canons de 105mm du point d'appui WN-66 ouvrirent le feu sur la nouvelle vague détruisant presque systèmatiquement chaque cible. La MG 34 continuait de tirer sur les soldats que le mitrailleur pouvait apercevoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wwii.forum-actif.net
Nicolaï Plentisky
Mladchiye Sierjant
Mladchiye Sierjant
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 13/05/2008
Age : 23

Feuille de personnage
pays: Russie
fonction:
métier: infanterie

MessageSujet: Re: D-Day Omaha Beach   Ven 20 Juin - 11:52

Norman était dans beau draps,il perdait de plus en plus de sang et les Allemand tirés aux mortier sur la digue...
Dix minute plus tard un infirmier avait réussi à atteindre la digue et heuresement,il m'aperseva...

Il pris une pince d'aux moin 15 centimètre dans son sac,il commença à retirés la balle,mais mahleuresement une balle lui rentra en pleine tête...

Je fût alors obliger de me là retirée moi-même...
Se ne fût pas facil,car sa me faisait un mal de chien,malgrès ma soufrance,j'avais quand même réussi à enlever la balle de mon épaulle...


En guise de désinfectant je cherchas dans le sac du toubib et trouvèrent un bouteille de Wisky...

En fermant les yeux,je versa toute la bouteille sur ma bléssure,pour en suite m'apliquaient les pensements...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edouard
Leutnant
Leutnant
avatar

Messages : 479
Date d'inscription : 14/10/2007

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: D-Day Omaha Beach   Lun 23 Juin - 2:24



Quelques blindés avait mantenant réussi a débarquer. Mais pour chaque blindé qui atteignait les plages, 5, si ce n’est pas 10, était détruit avant.
La Fox parvenait, au mieux, à atteindre la digue, mais avec des pertes effroyables.
Pour la Easy, le groupe Green est en général massacrer avant d’atteindre la digue, mais pour le groupe Red, c’est un peu moins pire, ils touchent la digue, et certains tentent leur chance jusqu’à la falaise, avant d’être ramener au point de départ en morceau
La Dog n’est pas vraiment en meilleure posture. La Red se trouve avec le groupe Vert de la Easy, mélanger un peu partout. Le Green est maintenu aux pieux, mais par contre, ils ont réussi a débarquer 4 blindés. Le White, probablement ceux qui s’en sortent le mieux, ont quelques hommes qui sont sur le point d’atteindre la falaise. 2 autres blindés, de même qu’un buldozer, sont en opération sur la plage pour la dégager, mais pour combien de temps encore?
Enfin les rangers Charlie parvenaient, parfois à la digue, mais pas encore plus loin . Eux aussi avait un char parmi eux.



Chef, les Ricains continue d’avancer. On a beau faire ce qu’on peut, il est impossible de les repousser, tant qu’il continue à faire débarquer du monde.

Essayer d’avoir la Luftwaffe. On a besoin d’eux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolaï Plentisky
Mladchiye Sierjant
Mladchiye Sierjant
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 13/05/2008
Age : 23

Feuille de personnage
pays: Russie
fonction:
métier: infanterie

MessageSujet: Re: D-Day Omaha Beach   Mar 1 Juil - 13:09

Je perdais enfin moin de sang,mais la douleur me rongait encors...
Bref,je me rendît compte que mon Colt 45 était vide,et je n'avais plus aucun magasin...

Je prix alors un M1 garand,mais celui-ci était remplis de sable à l'interieur...
Je cherchais toujour un M1 garand,mais sans un touver un sans sable a l'interieure.

Quel que longue minute après; je trouvère un Tompson,pour vérifier si il était en état de tiré,je visèrent en direction d'un nid de mitrailleuse et quand la gachete de celui-ci fut pousser les 20 bales du chargeur partèrent en direction du nid de mitrailleuse...

De plus quel que instant plus tard,des soldats du génis avaient fait sauter la digues...
Le chemin verre la vicrtoire nous étiez maintenant ouvert!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edouard
Leutnant
Leutnant
avatar

Messages : 479
Date d'inscription : 14/10/2007

Feuille de personnage
pays: Allemagne
fonction: MJ
métier: Tireur d’élite

MessageSujet: Re: D-Day Omaha Beach   Ven 4 Juil - 13:48

-- Mon dieu, ils viennent de faire sauter la digue. Feu, tirez dans le trou!! Faut pas les laisser atteindre la falaise. FEU! FEU!

Attention au sherman, il va tirer.

Comme annoncé, le Sherman tira. Son tir tomba directement dans une caisse de munitions laisser près de la mitrailleuse. Coup de chance? Tir d'élite? Le résultat fut le même, le canon de 88, une des deux mitrailleuse ainsi que 4 des hommes furent tout simplement réduit en miettes. Heureusement, le lance-flamme ne fut pas touché. Le poste WN 61 venait de subit un dur coup.

Putain de merde ... TIREZ! FAUT PAS LES LAISSER APPROCHER
*On s'en sortira pas*

----
Pendant ce temps, au QG

Commandant, J'ai rejoin la Luftwaffe. Ils veulent pas décoller a cause de l'aviation alliée. Mais j'ai convaincu le gars à qui j'ai parler qu'on a besoin d'eux. Il va voir s'il y a pas des pilotes assez fou pour le suivre. Reste juste a croisé les doigts.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: D-Day Omaha Beach   

Revenir en haut Aller en bas
 
D-Day Omaha Beach
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» New Royal Caribbean beach resort in Haiti
» Miami Beach ~ [PV Tyzy & Sakuya]
» BEACH PLEASE || JIM'S PARTY ||
» Sunset Beach
» Venice Beach !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seconde Guerre Mondiale :: RP :: autre zone de combats :: France :: Plages-
Sauter vers: